Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL EXTREME  |  STUDIO

Commentaires (11)
Questions / Réponses (1 / 4)
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Hellfest Open Air Edition

MISANTHROPE - Metal Hurlant (2005)
Par GORR le 28 Novembre 2005          Consultée 9661 fois

Tel un felin déchaîné, tel un loup affamé, MISANTHROPE a encore une fois frappé fort ! Très fort avec ce nouvel album affecté du patronyme sobre et direct de : "Metal Hurlant" ... Plus rien ne pouvait les freiner avec la sortie du coffret "Misanthro-thérapie" pour fêter l'anniversaire des 15 ans du groupe et "Metal Hurlant" le fait savoir. Des années et des années passées à faire vibrer le public français grâce à leur metal extrême des plus controversés, mature dès leur premier album, MISANTHROPE est et reste Le groupe français ! Et autant dire qu'avec cet album, beaucoup de fans attendaient la bande à SAS de L'Argilière avec une impatience des plus torturées ! Et le groupe a entendu ses fans. Et le groupe a prouvé encore une fois son talent infini. Et le groupe a encore pondu une hécatombe de metal extrême des plus destructeurs !

Juste un an ! Un an après la sortie du coffret susnommé, "Metal Hurlant" débarque comme étant l'oeuvre ultime de la carrière de MISANTHROPE, d'une ambition démesurée et d'une perfection rarement atteinte ! Et le line up, aujourd'hui d'une stabilité peu connue chez MISANTHROPE, y est pour quelque chose. Anthony Scemama, toujours présent, avec son habilité à la guitare, remplie de maîtrise mélodique et de solos dits impossibles. Gaël Feret martelant les fûts de l'enfer avec une dextérité déconcertante. SAS et son chant limpide et si distinctif des autres, mélangeant complaintes remplies de tristesse, et hurlements colériques. Et Jean Jacques Moréac et sa basse céleste, nous donnant une démonstration de son habilité divine sur chaque album.

Mais MISANTHROPE reste MISANTHROPE. Le groupe garde son harmonie enfouie au fond d'un cocon implacable, et la libère pour nous offrir plus d'une heure et demi de metal prestigieux et royal, propre et sans fioriture ! Rien qu'un double cd digipack, avec making of et clips vidéos nous sont offerts ici. Doublé de deux cds audio formant ce "Metal Hurlant", vendu à un prix plus que raisonnable, et garni d'un artwork fastueux et opulent, nous plongeant directement dans l'univers misanthropique et mélancolique des français !

Alors comment résister !? Comment ne pas succomber ? A ce charme, à cette musique captivante, à ces claviers tortueux, à cette guitare effarante, à cette basse omniprésente et à cette batterie dantesque ? Non ! MISANTHROPE est diabolique. Il ne vous laisse pas un moment de répit et vous accroche dès la première écoute ...

Et "L'Exaltation de la Croix", premier titre du premier cd, ne peut qu'en être témoin avec ses riffs bigrement death metal et sa batterie monstrueuse, ne révélant plus Gaël Feret, mais le plaçant maintenant au dessus de sa réputation. Ensuite arrive "Théologie du Misanthrope", mon coup de coeur de l'album, un morceau aux riffs excessivement accrocheurs, avec un SAS formidable, se perdant quelques fois dans de sombres lamentations mais revenant tout de go à son chant death metal si spécifique ! "Reine Martyre", se présente sous une forme de ballade misanthropique, où Anthony Scemama se laissera aller à un univers plus mélancolique, laissant de côté ses rythmiques speed et la promptitude de ses solos ! "Maître du Temps" et "Le Haras D'Amazone", quant à eux, montreront toutes les facettes du génie Jean Jacques Moréac et sa basse, nous révélant encore une fois une technique du finger et parfois même du slap plus qu'incroyable ! Mais MISANTHROPE n'a tout de même pas délaissé ses claviers et Jean Batiste Boitel, aujourd'hui derrière la programmation, est lui aussi à féliciter ! "Sentiment Nocturne" ou encore "Le Commerce du Crime", par exemple, affichent des claviers très présents, doublés de riffs entêtants et de solos fantastiques ! Nous aurons droit aussi à quelques apparitions, et pas des plus légères : Patrick Rondat, guitare-hero dont la réputation n'est plus à faire, viendrait poser son médiator sur quelques notes de "Plus de Descendance" et aussi You Oshima, de leur confrère de KADENZZA, sur la version anglaise de "Le
Supplicié" ("Supplication For God").

Deux cds phénoménaux, où MISANTHROPE nous démontre encore une fois que son talent et sa créativité sont loin de se perdre dans le brouillard nébuleux de la scène métal extrême ! Et ce n'est pas fini ... Le making of de "MetalHurlant" et quatre clips vidéo arrivent pour 35 minutes d'images misanthropiques !

Pour les clips video, deux sont extraits de "Metal Hurlant" ("Sentiments Nocturnes" et "Le Haras des Amazones") et les deux autres demeurent être "Grand Démonologue" de l'album "Sadistic Sex Daemon" et "Tranchée 1914" figurant quant à lui sur le tome "Misanthrope Immortel". Le son restera des plus agréables sur ces vidéos, bien que la voix de SAS soit quelque peu étouffée par moments. L'image ne sera pas un point fort de cette partie vidéo malheureusement, puisque subsiste un contraste moyen, pour une vision pas très net. Le making of nous présente quand même d'excellentes sessions guitaristes, ou autres enregistrements de vocaux et des solos de basses incroyables garnissant ce nouvel album !

Alors si d'autres trouveront cet album d'une linéarité plus qu'accablante, notamment à cause des morceaux qui dépassent tout le temps les 5 minutes, ou en raison du surplus de chansons remplissant ce "Metal Hurlant", d'autres trouveront leur compte au milieu de cette musique aux multiples nuances, et aux paroles des plus travaillées et réfléchies (comme d'habitude d'ailleurs). Et si le groupe nous montre d'autres facettes de sa personnalité, ça ne peut pas faire de mal. Les hymnes comme "Bâtisseur de Cathédrale" ou "Le Silence Des Grottes" ne sont peut être pas présents, mais d'autre nouvelles compositions font leurs preuves et sont à prendre en compte. D'ailleurs je pense avoir décelé une nette évolution dans le quatuor français. La voix de SAS a été travaillée, et est maintenant plus que captivante. Les solos de Anthony Scemama gagnent eux aussi en précision ! L'originalité n'est peut-être point présente, mais MISANTHROPE s'en contrefiche et moi aussi. Alors pourquoi chercher une faille ? Sérieusement il n'y en a pas ...

MISANTHROPE signe donc un nouveau chef d'oeuvre. Un disque parfait, sous tous les angles, regroupant tout le génie misanthropique de ces messieurs plus tout jeunes maintenant pour certains ! MISANTHROPE aura encore fait vibrer son auditoire avec une adresse des plus incroyables, et s'ils passent près de chez vous, n'hésitez pas à aller leur faire un petit coucou, parce que même en live, ça défouraille ! 5/5, dommage qu'on ne puisse pas mettre plus ...

A lire aussi en DEATH METAL par GORR :


SINISTER
Afterburner (2006)
Oh que c'est bon les retours comme ça

(+ 1 kro-express)



DEATH
Leprosy (1988)
Metal extreme

(+ 4 kros-express)

Marquez et partagez






 
   GORR

 
  N/A



- S.a.s De L'argilière (chant)
- Jean-jacques Moréac (basse/programmation)
- Gaël Féret (batterie)
- Anthony Scemama (guitares)


- Disc 1
1. L'exaltation De La Croix
2. Théologie Du Misanthrope
3. Sentiment Nocturne
4. Reine Martyre
5. Le Triptyque Des Enfers
6. Le Haras Des Amazones
7. Metal Hurlant
8. Le Supplicié
- Disc 2
9. Maître Du Temps
10. Sulfureuses Contestations
11. Le Commerce Du Crime
12. Plus De Descendance
13. Théologie Du Misanthrope (instrumental Version)
14. Le Triptyque Des Enfers (instrumental Version)
15. The Stud Farm Of Amazones (english Version)
16. Supplication For God (english Version)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod