Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH MELODIQUE  |  STUDIO

Commentaires (4)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Hellfest Open Air Edition

MISANTHROPE - Aenigma Mystica (2013)
Par DARK MORUE le 27 Mars 2013          Consultée 3627 fois

Purée, 5ans. Pratiquement le double du plus grand écart entre deux albums de MISANTHROPE jusqu'à 2008. Année fatidique où ils nous avaient laissés sur un "IrréméDiable" absolument époustouflant, fine fleur du style du combo et nouveau sommet discographique se tenant fièrement aux côtés du chef d’œuvre éternel "Visionnaire" étant, je le rappelle, le plus grand album de Metal français à avoir vu le jour. Derrière le "Cybion" de KALISIA, bon d'accord, restons quand même un brin rationnels.
L'excitation est à son comble. Que vont-ils nous resservir sur ce nouvel opus ?
Point de concept abracadabrant sur la vie de Nadine Morano comme on aurait pu s'y attendre, une pochette particulièrement sobre et sombre pour le combo, une luxueuse édition limitée, bave aux lèvres. Ces souverains du Metal Français risquent encore de frapper un grand coup là où on ne les attend pas, reconquérir le trône n'ayant jamais été contesté, Son Altesse Sérénissime plantera le glaive et la royauté n'en sortira que victorieuse.

Je raconte n'importe quoi, on va tailler dans le vif.

"Aenigma Mystica" est le moins bon album de MISANTHROPE aux côtés de "Sadistik Sex Daemon". Ce qui signifie donc qu'il est quand même assez incroyablement bon, la discographie des Français ne comptant aucun mauvais album à ce jour.

Voilà, j'ai fait retomber l'ambiance, tralalalalère c'est la fête dans les fougères.
Bon, je suis méchant. Mais qui aime bien châtie bien, et vu le culte que je voue à ce groupe bien franchouillard comme il faut, forcément ça risque de pas y aller avec le dos de la cuillère.
"Aenigma Mystica" est un album charnière, purement typique de MISANTHROPE. Tous les riffs transpirent le style hors normes du combo, chaque seconde est caractéristique, et on retrouve avec bonheur le chant de SAS qui est ici, pour la première fois depuis une décennie, un véritable point fort. Oui, on commence direct par le point le plus positif: les growls sont plus clairs, puissants, moins poussifs, les intonations larmoyantes habituelles sont une réussite absolue et sans égal dans le passé du groupe (allez checker "Deponsation" si vous en doutez), voilà qui change des vocaux constipés poussif à mort dont jouissaient les trois précédents albums, que la très habile écriture des paroles et lignes vocales tendait à sauver, voire même hisser au rang de référence absolue.
Voilà, "Aenigma Mystica" est donc un album très bien chanté. Mais tellement construit en dents de scie qu'il en devient presque plat.

On y trouve de tout, plusieurs compositions solides et irréprochables, et quelques énormes bouses qu'on ne pensait pas trouver dans le répertoire d'un tel groupe. A commencer par une entame au fond assez pénible. Bon, d'accord, "L'art Chorégraphique De La Transe" est un putain de morceau efficace à mort, il faut juste une dizaine d'écoutes pour s'y faire. Tout comme ce "Forces Conspiratrices" bien typé Technique et Death mais au final sans accroche et tout de suite oublié.
Mais bon sang, où avaient-ils la tête au moment de composer "La Bonté du Roi Pour son Peuple" ? Poussif, pataud, pénible, basé sur des riffs simplistes qui sonnent forcés et tout sauf naturels, les dents qui grincent et le temps qui tourne au ralenti...
Et surtout, elle est passée où la basse géniale de Moréac ? Normalement, un album de MISANTHROPE, on l'attend au moins autant pour ses lignes de basse incroyables que pour ses riffs de guitares géniaux, son chant typique et unique, son ambiance baroque, son Death Mélodique enflammé et original... Ben là non, le génial compositeur est resté extrêmement sobre quant à son jeu, et personne n'y gagne rien. Seul "L'Arborescence Du Lys" se permet de faire claquer la quatre corde, hélas ce même morceau est d'un ennui mortel et ne décolle strictement jamais...

Bref, tout ça ne donne pas du tout envie hein ? Aller, j'en rajoute encore une couche : "Gigantomachie" et "Nouvelle Parole" passent sans qu'on s'en rende compte, et l'intro de "Charmantes Castratrices" fait lever haut les sourcils.
Bref, je suis bien cruel comme il faut, par contre à un moment faut arrêter de déconner et reconnaître la qualité du machin. Quand même. Tous les morceaux qui n'ont ici pas été cités comme mauvais sont d'énormes réussites. "Les Ombres De Dante" tisse un voile de ténèbres possédées que je ne me souviens pas avoir croisé auparavant chez le groupe, les trois derniers morceaux sont tous trois hors du commun, et je vais aussi parler de ce que je préfère au sein de cet album : "Déponsation", le traditionnel morceau religieux de l'album (là où l'habituel morceau sexuel se retrouve personnifié en un très cool "Charmantes Castratrices"). Chant plaintif poignant, accélérations Death Mélodique légères et aériennes, véritable déferlante de sentiments qui touchent droit au cœur, se révèle être l'un des morceaux les plus forts du groupe, et Dieu sait que la concurrence est rude.

Et après, le triptyque final nous laisse sur une belle overdose de capital sympathie. Même chose que pour le dernier SYBREED, comparaison qui sort totalement de nulle part et j'en suis fier. Tout d'abord un "Suis-je Misandre ?" purement misanthropique, haineux et glauque, véritable égotrip de SAS entre déclamations pleines de bile et introspection mélodique, leads géniales et miroitantes, complainte et solo de fou. Rien à redire.
Et puis voilà que la boucherie taillée pour le live "Lycaon (Omophagie Communiante)" déboule et arrache tout sur son passage, pur morceau de Death Technique un peu linéaire mais bâti sur des riffs tous plus puissants les uns que les autres, bourrinant chirurgicalement la tête sous l'eau en crescendo (blast!!!) pour débouler sur un titre éponyme se tenant du haut de ses 7min24s en plus longue composition de l'album, et passant en revue tout ce qu'on a pu y trouver, démarrant sur les chapeaux de roues avant de... Non une description linéaire de tout ce qu'il peut s'y passer c'est insupportable à lire, vous découvrirez par vous-même cette belle petite pépite de Mélodeath à la française, et le voyage en vaut la peine pour cette fois.

Bref, on en retient quoi, en condensant ? Alors on va faire un rapide décompte : sur une durée de 66min, on en décompte une trentaine confinant à l'excellence ultime, et une vingtaine vraiment superflues et nécessitant des coupures par la production. Première fois que je peux tenir ces propos d'un album du groupe, ça me fait tout bizarre de cracher sur mes petits chéris du Metal francophone. MISANTHROPE déçoit, car "Aenigma Mystica" est juste un bon album, solide, mais un peu coincé par moments. Et c'est vraiment dommage, car si les néophytes du groupe seront ravis, que les amateurs de Mélodeath bien exécuté et personnel seront aux anges, le cœur des fans pleure un peu.
Mais rien de catastrophique, on s'en remettra, et de toute façon on en a quand même à se mettre sous la dent ne serait ce que pour former un EP 5 titres absolument fantastique. Donc on se plaint pas trop et on accorde trois étoiles, le prix d'un bon album, et on espère attendre un peu moins avant le prochain, qu'on espère revenir à un côté plus prise de tête. Je sais pas, un concept sur la déchéance de Jacques Chirac en maison de retraite, ça me semble cool, vous en pensez quoi ?

Molière : un excellentissime album de Death Mélodique, faisant néanmoins pâle figure dans la discographie du groupe car un peu terne et à la qualité trop contrastée...

A lire aussi en DEATH MELODIQUE par DARK MORUE :


SOILWORK
Natural Born Chaos (2002)
Intouchable

(+ 2 kros-express)



IN FLAMES
Reroute To Remain (2002)
Le pivot.

(+ 3 kros-express)

Marquez et partagez




 
   DARK MORUE

 
  N/A



- Sas De L'argilière (chant)
- Jean-jacques Moréac (basse, claviers, programmation)
- Anthony Scemama (guitare)
- Gael Féret (batterie)


1. L'art Chorégraphique De La Transe
2. Forces Conspiratrices
3. La Bonté Du Roi Pour Son Peuple
4. Les Ombres De Dante
5. L'arborescence Du Lys
6. Deponsation
7. Gigantomachie
8. Nouvelle Parole
9. Charmantes Castratrices
10. Suis-je Misandre?
11. Lycaon (omophagie Communiante)
12. Aenigma Mystica



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod