Recherche avancée       Liste groupes



      
GRIND TECHNIQUE  |  STUDIO

Commentaires (4)
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Site Officiel De Cryptopsy (731)
 Myspace (173)
 Chaîne Youtube (214)

CRYPTOPSY - Whisper Supremacy (1998)
Par BAHAMUTT le 19 Novembre 2005          Consultée 4040 fois

Cette formation originaire de la région de Montréal a vu le jour en 1992 alors qu’elle s’appelait Necrosis;
sa réincarnation sous le nom de Cryptopsy s’est produite au cours de la même année. Il aura suffi d’un démo, Ungentle Exhumation, suivi de l’album Blasphemy Made Flesh (1994), pour que le groupe acquière une solide réputation sur la scène internationale. Le premier grand coup d’éclat de leur carrière fut la sortie en 1996 de None So Vile; dès ce moment, Cryptopsy se démarqua nettement des autres formations en réinventant le style que l’on pourrait qualifier aujourd’hui de extreme music. L’album None So Vile est désormais considéré comme un classique de la musique grind.

Whisper Supremacy m'a subjugué , alliant extrême brutalité par moments où le grind se fait vraiment intense et "mélodies" (oui car il y'a bien des personnes qui vont me reprocher l'emploi de ce terme pour un groupe de grind ... m'enfin ... ) envoûtantes, le tout sur un fond bien sombre , la technique est certes présente bien que peu poussée (hélas), mais la vitesse du jeu fait vite comprendre que Cryptopsy a misé sur cet aspect de sa musique et qu’ils n’y ont pas été de main morte (c’est le cas de le dire).

Les riffs ne sont pas pour autant aussi simplistes qu'ils en ont l'air surtout encore une fois quand on voit le tempo auquel il faut jouer, à leur façon Cryptopsy réinventent la théorie du mouvement perpétuel...
Guitaristes, accrochez vos médiators et préparez un jeu de corde, batteurs … prévoyez les stéroïdes!! Donc whisper supremacy ... nous plonge dans une véritable ambiance, la voix du hurleur est tout simplement limpide (c'est un paradoxe ?? Oui).
Ici il n'est pas question de voix disgorgienne mais plutôt d'une voix qui tendrait à aller vers les aigus plutôt que sur le rauque (and roll...) sans pour autant vous inquiéter, cela reste tout aussi violent et je ne pense pas que vous laisseriez Mike DiSalvo chanter une berceuses à vos bambins. Les morceaux s'enchaînent sous nos oreilles subjuguées, lors de breaks on se repose et on prend un grand bol d’air en se disant que c'est le calme avant la tempête et, bien vite, on se rend compte que c’est le cas. Car si la mélodie par moment s'adoucit ou ralentit, ce n'est que dans le but de repartir de plus belle dans le speed et les cavalcades monstrueuses ou les sonorités lourdes omniprésentes qui font frémir nos tympans si fragiles.

Bref , pour tout amateur de musique extrême je le conseille , et bien que ça ne soit pas la plus violente création du genre, AMES SENSIBLES S'ABSTENIR!! Car bien vite vous risqueriez de vous cogner la tête dans les murs ou fuir effrayé. Un album qui suit la lignée de ses précurseurs avec tout de même je trouve une touche de charme et d'innovation que ses aînés peuvent lui envier. Un excellent opus en somme!!

A lire aussi en DEATH METAL :


ENTOMBED
Wolverine Blues (1993)
Grind technique




PROSTITUTE DISFIGUREMENT
Left In Grisly Fashion (2005)
Brutal death vomitif mais gorgé de bons riffs


Marquez et partagez




 
   BAHAMUTT

 
  N/A



- Mike Disalvo (voix)
- Jon Levasseur (guitares)
- Miguel Roy (guitares)
- Éric Langlois (basse)
- Flo Mounier (batterie,voix)


1. Emaciate
2. Cold Hate, Warm Blood
3. Loathe
4. White Worms
5. Flame To The Surface
6. Depths You've Fallen
7. Faceless Unknown
8. Serpent's Coil



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod