Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Cinderella
- Membre : Contraband
- Style + Membre : Rat Attack, Arcade, Dokken, Stephen Pearcy

RATT - Detonator (1990)
Par THE MARGINAL le 28 Juillet 2005          Consultée 5036 fois

"Detonator" est déjà le 5ème album studio de Ratt(le EP sorti en 1983 n'étant pas considéré comme un album studio) qui a marqué à sa façon les 80's. Cependant, avec l'album précédent "Reach for the sky", le quintette americain est apparu en perte d'inspiration et s'est vu débordé par de jeunes combos plus affamés. C'est pour cette raison que la sortie de "Detonator" en 1990 apparaît comme le moment de vérité pour Stephen Pearcy and co. Cet album marquera soit un regain de forme et d'inspiration, soit la confirmation que le quintette a épuisé ses cartouches et n'est plus que l'ombre de lui-même.

En premier lieu, "Detonator" marque quelques changements notables chez Ratt: Beau Hill, qui avait produit les 4 précédents opus du groupe, n'est plus aux manettes ce coup-çi et c'est Sir Arthur Payson qui est chargé de produire ce disque. D'autre part, le quintette americain est épaulé par Desmond Child pour le travail de composition.

Alors, il vaut quoi finalement, ce "Detonator" ? Après une petite intro anecdotique en guise de mise en route, on rentre dans le vif du sujet avec "Shame, shame, shame", un titre typiquement hard festif et pas foncièrement différent de ce qu'a fait Ratt dans le passé. A bien y réflechir, ce titre est apte à cartonner sur les ondes radiophoniques US, ce qui ne m'empêche pas de ne pas l'apprécier plus que ça, même si j'aime bien les parties guitaristiques. Le titre suivant "Lovin' you's a dirty job" est un mid-tempo plus conquérant, plus inspiré au niveau du travail mélodique et le groove y est fort bon. "Scratch that itch", puissant et rythmé à souhait et servi par un refrain virevoltant et explosif, confirme que Ratt connait un certain regain de forme et que son association avec Desmond Child n'a pas que des mauvais côtés...

Pour le reste de "Detonator", on trouve du bon(voire du très bon) comme "Hard time" qui dépote comme au bon vieux temps(miracle ?), le big-rock "All or nothing" au swing infernal qui progresse crescendo jusqu'au refrain(et qui est l'un des titres les plus inspirés), le virulent "Top secret" joué sur le tempo de l'urgence, ainsi que la power-ballad musclée "Giving yourself away" qui constitue un évènement car jamais auparavant, Ratt n'avait composé la moindre ballade. On trouve aussi du moins bon comme les titres hard/pop "One step away" et "Heads I win, tails you lose"(sur lequel Jon Bon Jovi est venu faire les choeurs) aux relents commerciaux, il faut le dire. Avec la collaboration de Desmond Child, ça n'est pas très surprenant...

Finalement, "detonator" marque un léger mieux dans le camp de Ratt. Le quintette californien, qui s'était essouflé avec "Reach for the sky", a enfin evolué, même si tout n'est pas parfait. L'association Ratt/Desmond Child a ses bons et ses mauvais côtés et on regrette un peu la presence de certains titres radiophoniques alors que, par ailleurs, Stephen Pearcy & co. ont retrouvé un peu de mordant. En revanche, une chose n'a pas changé depuis le début: la voix particulière de Stephen Pearcy. Et ceux qui ne l'apprécient pas risquent fort de ne pas aimer ce disque. "Detonator", malgré un leger mieux, fut le premier album de Ratt à ne pas franchir le cap du disque de platine("seulement" disque d'or) et a anticipé la baisse de popularité du groupe par la suite...

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


SUPAGROUP
Supagroup (2003)
Hard rock




RADIOVIPERS
The Morning Sunburst (2005)
Du hard us(fait par des européens) fort prometteur


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
   MULKONTHEBEACH

 
   (2 chroniques)



- Stephen Pearcy (chant)
- Warren Demartini (guitare, claviers)
- Robbin Crosby (guitare)
- Juan Croucier (basse)
- Bobby Blotzer (batterie)


1. Intro To Shame
2. Shame, Shame, Shame
3. Lovin' You's A Dirty Job
4. Scratch That Itch
5. One Step Away
6. Hard Time
7. Heads I Win, Tails You Lose
8. All Or Nothing
9. Can't Wait On Love
10. Givin' Yourself Away
11. Top Secret



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod