Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Blacklodge

SETH - Era-decay (2004)
Par LOCKE le 8 Février 2005          Consultée 3526 fois

Un groupe de Black français, j'avais peur. Même très peur, surtout que j'apprécie pas tellement le black. Alors on me prète ce CD, et je le mets avec appréhension dans mon lecteur CD, et je fais Play. Et c'est une grosse claque que je me prends dans la tête !

SETH existe depuis 1996 et en est à son 4ème opus en studio. Mais très franchement, je ne connais que cet album-là. Album très rageur, très véloce, avec une batterie survitaminée (mention spéciale au batteur qui enchaine blast-beat et autres double-pédales à se déclencher une tendinite), des guitares ultra-rapides, et un chant black pas criard, mais plutôt spectral, tels sont les termes qui pourraient décrire la musique de cet album. Mais c'est aussi l'atmosphère glauque, malsaine qui joue pour beaucoup dans la "beauté" de cet opus. En moyenne, les titres avoisinent les 4 minutes.

L'album démarre sur une intro lugubre, mais très prenante, et qui nous laisse vite désireux de connaitre la suite. Puis déboule MARCH OF THE CONSISTORY, et là, on comprend ! Double-pédale, blast-beat, chant agressif, et aussi cette guitare qui pose l'ambiance malsaine... Changements de rythmes, léger solo délirant de guitare, tout y est pour un premier titre très prenant ! La suite est du même accabit, mais dénote quand même une diversité que l'on comprend après plusieurs écoutes.
Des titres rageurs, on retient CO-EXISTENT SPECIES, H-ERADICATE, véritable boucherie au possible, et A PALLBEARER'S GLOOM. Mais malgré la réelle brutalité des titres, il y a toujours des changements d'ambiances, ce qui évite les répétitions et la lassitude. L'instrumental ASCENTION est joliment construit, mais reste quand même un peu en retrait. Mais il s'y en dégage une ambiance véritablement malsaine.
Enfin, le dernier titre, mon coup de coeur, THE BLADE UPON MANKIND, de 7 minutes. Débutant sur une ambiance terriblement "bandante", se lance comme un mid-tempo lancinant. Petits passages avec des choeurs glauques, une sorte de guitare calme, et un chant toujours aussi sombre. Puis au bout de quelques minutes, un break atmosphérique, encore très malsain. Un grand moment !!

N'étant pas fan de black, je suis quand même relativement surpris par la qualité de cet album. Je n'ai pas eu tellement le temps de m'attarder sur les paroles et le concept, mais il ne faut pas être bilingue pour comprendre que ça ne traite pas de fleurs ou d'abeilles. Vraiment une bonne surprise !
http://www.innomineseth.com

A lire aussi en BLACK METAL :


HYADNINGAR
Imminent Useless Soul (2007)
Meilleur album de black français depuis des années




BURZUM
Burzum (1992)
La naissance d'un genre, le black drone dépressif


Marquez et partagez




 
   LOCKE

 
  N/A



- Black Messiah (chant)
- Heimoth (guitare & clavier)
- Cyriex (guitare)
- Helldryk (basse)
- Alsvid (batterie)


1. Marchemergence (intro)
2. March Of The Consistory
3. Umbilical Cutting
4. Co-existent Species
5. Ascention (instrumental)
6. H-eradicate
7. Xtasian Ostix
8. A Pallbearer's Gloom
9. The Blade Upon Mankind



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod