Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK METAL EXTREME  |  STUDIO

Commentaires (12)
Questions / Réponses (1 / 4)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Korpiklaani, Trollfest, Svartby
- Membre : Sethian, The Mist And The Morning Dew, Shape Of Despair
 

 Site Officiel (580)

FINNTROLL - Jaktens Tid (2001)
Par CANARD WC le 15 Mars 2006          Consultée 7492 fois

Si des nains de jardin démoniaques et peinturlurés se mettaient à faire de la musique, ils joueraient à coup sûr du FINNTROLL.

Et pour quel résultat ? Certains répondront : « Une sorte de Black Metal / Folk / Symphonique ». Que c’est réducteur ! Car FINNTROLL c’est avant tout une musique festive, triviale, parfois martiale, un peu diabolique, assurément païenne et irrésistiblement entraînante. Quel groupe affilié au « Black Metal » peut se targuer de donner une telle envie de danser ?

C’est bien simple moi, à l’écoute d’un morceau comme « SKOGENS HAMND », je ne pense qu’à une chose : allumer un feu en forêt et danser torse nu autour en hurlant.

Ce coté « dansant » dans la musique des finlandais a cette faculté de rendre « JAKTENS TID » particulièrement abordable. Et cette accessibilité n’est pas seulement due au caractère étonnant du mélange opéré par FINNTROLL, mais surtout grâce à cette facilité qu’a le groupe de diversifier, et d’emmener sa musique dans des endroits inattendus.

A l’instar du petit poucet, on essaye de suivre à travers ce dédale des genres ces gnomes insaisissables en se raccrochant tant bien que mal à quelques bribes connues (ou déjà entendues) : une sombre mélodie, une basse « tagada » par ici, un air Heroic Fantasy par là ... pour finalement se retrouver en pleine fête paillarde organisée par des lutins diaboliques.

Au détour de chacune des chansons, FINNTROLL se trouve là où on ne s’y attend pas. Fan de Black « classique », passe ton chemin.

Alors pour concocter sa musique, FINNTROLL a évidemment puisé dans le Black (voix de sorcière, utilisation des aigus, guitares « thrashisantes », son compact...), mais aussi dans le Folk Metal (accordéon, flûte, imagerie, paroles, ambiances sonores...) et une touche de Metal symphonique (utilisation des synthés, passages atmosphériques...). Le mix de tout cela est évidemment détonant et surtout réussi, coincé quelque part entre CHILDREN OF BODOM et BAL SAGOTH.

La grande réussite de cet album réside sans conteste dans cet équilibre presque parfait entre mélodie et agressivité (si difficile à trouver pour les groupes un tant soit peu extrêmes), entre le coté euphorique de la musique de FINNTROLL et son aspect sombre. Et c’est un peu ce qui manquait à son prédécesseur et qu’on retrouve avec bonheur sur cette galette : une cohabitation plus harmonieuse des ambiances, une heureuse alternance entre les morceaux (qui a le mérite de faire passer le tout comme une lettre à la Poste) et ces petites aérations bienvenues comme par exemple « Bakom Varje Fura » - véritable ovni instrumental à la fois gai et intriguant - ou encore cet intro « Krig » si martiale, épique et sombre.

Evidemment, cette évolution du groupe a nécessité quelques sacrifices d’écureuils. Et c’est le coté « sombre » de FINNTROLL – l’aspect « Black Metal » en définitive - qui a morflé. La construction du style a atténué ce coté Black, au profit d’une recherche accrue de la mélodie et d’un lissage plus équilibré des genres.

Et après ? Etait-ce finalement une si mauvaise chose pour FINNTROLL de couper un peu plus le cordon ombilical avec le Black Metal ? Je ne le pense pas. Bien au contraire, « JAKTENS TID » n’en ressort que plus rafraîchissant et original. Quand on voit la médiocrité de la majorité des groupes actuels de « True Evil Black Metal of Hell », je ne peux que me lever et applaudir des deux mains l’évolution parcourue depuis « MIDNATTENS WINUNDER » (leur précédent album)... et accessoirement m’enduire le corps de bière bon marché en poussant des cris de sangliers.

Tout n’est évidemment pas rose (surtout lors d’une fête entre trolls démoniaques). Je vais citer quelques broutilles (qui j’espère ne vous dissuaderont pas de jeter une oreille sur la galette) histoire de faire style « je suis un mec objectif »:

• une production honorable mais perfectible (certains éléments sont peu audibles),
• une batterie un peu linéaire,
• quelques morceaux qui se ressemblent entre eux,
• et une typicité qui fait qu’on n’a pas forcément envie d’écouter du FINNTROLL tous les jours et 24 heures sur 24.

C’est à peu près tout au chapitre des reproches « crottes de mouche ». La conclusion s’impose d’elle même.


Vous en avez marre du Black Metal haineux et poisseux ? Envie d’un album assimilé Black mais original ? Envie de rentrer dans la ronde infernale de lutins, gnomes et trolls sataniques ? Jetez-vous sans tarder sur « JAKTENS TID » et vous y découvrirez un album plaisant, irrésistible et entraînant comme une fête foraine un soir de pleine Lune.


Note : 3/5.


Morceaux préférés du Canard : SKOGENS HAMND ; FÖDOSAGAN
Morceau bof bof : SLAGET VID BLODSÄDV

A lire aussi en FOLK METAL EXTREME :


HEOL TELWEN
An Deiz Ruz (2005)
Les gaugau, les gaugau...les gaulois droit devant!




ARKONA
Yav (2014)
La houle d'un rituel païen richissime.


Marquez et partagez



Par BAST, JULIEN




 
   CANARD WC

 
   VOLTHORD

 
   (2 chroniques)



- Trollhorn (clavier)
- Somnium (guitare)
- Katla (voix)
- B. Dominator (batterie, percussions, choeurs)
- Skrymer (guitare)
- Tundra (basse, choeurs)


1. Krig (intro)
2. Födosagan
3. Slaget Vid Blodsälv
4. Skogens Hämnd
5. Jaktens Tid
6. Bakom Varje Fura
7. Kitteldags
8. Krigsmjöd
9. Vargtimmen
10. Kyrkovisan
11. Den Hornkrönte Konungen
12. Aldhissla
13. Tomhet Och Tystnad Härska



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod