Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK/SYMPHO  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Tacere
 

 Myspace (394)

CRIMFALL - Amain (2017)
Par MEFISTO le 1er Octobre 2017          Consultée 1126 fois

"As The Path Unfolds…" m'a tué. Je le réalise huit ans après. Bien que j'ai aimé aussi le digne successeur "Writ Of Sword", un léger fossé entre la simplicité et le romantisme du premier et la dureté bonifiée du deuxième m'avait laissé perplexe. Était-ce uniquement ma perception ou CRIMFALL avait-il été trop fort sur "As The Path Unfolds…" ? Un peu comme son homologue TURISAS avec "Battle Metal", qui tranchait radicalement avec le reste de la disco des poilus, mais dans une moindre mesure. Maintenant que "Amain" est sorti, ma perplexité s'évaporera-t-elle ou persistera-t-elle à m'embrumer le cerveau ?

CRIMFALL poursuit sa route ! Il gravit d'autres sommets… Sans se réinventer toutefois. En résulte un solide trio de départ pour le groupe.

Les forces des Finlandais sont bien exploitées, c'est la première bonne nouvelle et la seule qui devrait nous importer. Ce mélange de Folk amusant, de Viking enragé et de Metal Symphonique à la BATTLELORE, SOULGRIND, TURISAS, BRYMIR et ENSIFERUM. Bref, du Metal épique à la finlandaise efficace, rêveur, puissant, virevoltant et cinématographique. La trame sonore idéale pour décrire les différents points de vue entourant la vie parsemée d'embûches du guerrier et de sa famille abandonnée. La trame parfaite évoquant les émotions et la grandeur qui font des êtres humains des créatures faillibles, mais si fascinantes…

Il y a de la beauté à revendre une fois encore dans cette musique aux ambiances forestières et ensoleillées, il y a du sable, des marécages et des galets à l'ombre des cimes. "Amain" est empreint d'un visuel aussi prégnant que ses deux grands frères, qui ont su conquérir notre âme sans trop de difficulté. Et pourquoi donc ?

CRIMFALL est un des jeunes combattants les plus lyriques de notre planète métallique, notamment en raison de ses assemblages si riches, oui, mais pas juste. Le chant d'Helena Haaparanta, qui vient intelligemment équilibrer les vociférations de Mikko Häkkinen, se classe selon moi plus haut dans la liste des priorités chez les Finlandais. Ce duo est un des plus efficaces qu'on puisse entendre ! Il ouvre de nouvelles perspectives au Metal épique de tout acabit en chassant la plupart des archétypes. Et Satan lui-même sait qu'il en pleut…

"Amain" démarre comme une balle de .22 avec "The Last Of Stands", vigoureuse compo' de la trempe des plus grands. On ressent l'énergie contagieuse de "Writ Of Sword" et on reconnaît illico les instrumentations qui enrobent "As The Path Unfolds…" ! Le ton est donné, CRIMFALL est de retour avec sa formule magique qu'il hurle à notre visage. S'ouvre ensuite le quarté "Ten Winters Apart", qui nous fait voyager dans de lointaines contrées, bien accrochés que nous sommes aux lèvres d'Helena et Mikko. Le trajet emprunté par les Finlandais pour compléter ce concept est intéressant. Mention spéciale à "Sunder The Seventh Seal", intense et passionnant avec ces cordes et ces chœurs héroïques.

La seconde moitié de l'album rend justice à la première avec des pièces en montagnes russes telles que "It's A Long Road", la dansante "Wayward Verities", l'épique "Mother Of Unbelievers" et la finale "Until Falls The Rain", qui s'achève sur un crescendo plutôt correct.

CRIMFALL consolide avec "Amain" sa position parmi les leaders de la nouvelle vague de Metal Symphonique scandinave aux muscles saillants. Sa sensibilité sous-jacente le démarque des brutaux et les orchestrations bien dosées de Viitala, couplées à des ambiances dépaysantes, nous transportent au gré du vent et au fil de l'eau. Un excellent mélange entre les deux premiers disques de la disco, un troisième rejeton qui a décidé de grandir en ne gardant que les qualités familiales…

*Une édition limitée contient trois titres supplémentaires, dont une version instru' de "Ten Winters Apart" s'étirant sur 16 minutes.

Podium : (or) "Mother Of Unbelievers", (argent) "Sunder The Seventh Seal", (bronze) "The Last Of Stands" et "Until Falls The Rain".

A lire aussi en FOLK METAL EXTREME par MEFISTO :


WILDERUN
Sleep At The Edge Of The Earth (2015)
Jolie escapade à travers les nuages




ASMEGIN
Arv (2008)
Asmegin est de retour en force !

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez




 
   MEFISTO

 
  N/A



- Jakke Viitala (guitare, basse, orchestrations, programmation)
- Janne Jukarainen (batterie)
- Mikko Häkkinen (chant)
- Helena Haaparanta (chant)
- Miska Sipiläinen (basse)


1. Eschaton
2. The Last Of Stands
3. Ten Winters Apart - Pt1. Far From Any Fate
4. Ten Winters Apart - Pt2. Song Of Mourn
5. Ten Winters Apart - Pt3. Sunder The Seventh Seal
6. Ten Winters Apart - Pt4. Dawn Without A Sun
7. Mother Of Unbelievers
8. It's A Long Road
9. Wayward Verities
10. Until Falls The Rain



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod