Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  DVD

Commentaires (6)
Questions / Réponses (1 / 2)
L' auteur
Acheter Ce DVD
 


 

1969 I
  Ii
1970 Iii
1971 Iv
1973 Houses Of The Holy
1975 Physical Graffiti
1976 Presence
  The Song Remains The Sam...
1979 In Through The Out Do...
1982 Coda
1997 Kashmir : Symphonic Led ...
2012 Celebration Day
2015 Coda édition Deluxe
2016 The Complete Bbc Session...
 

- Style : Whitesnake, The Vintage Caravan, Kingdom Come, Montrose, Mountain, Rory Gallagher, Raveneye, Scorpion Child, Heart, Path Of Samsara, Great White, The Black Crowes, Black Mirrors
- Membre : Robert Plant, Page - Plant
- Style + Membre : The Firm, Coverdale - Page
 

 Site Officiel (298)
 Chaîne Youtube (253)

LED ZEPPELIN - Led Zeppelin Dvd (2003)
Par JEFF KANJI le 8 Septembre 2018          Consultée 580 fois

Quand vers la fin des années 80 Jimmy Page et Robert Plant se décident à trouver un moyen de proposer, comme les autres géants qui ont inventé le Hard Rock, un support vidéo permettant de documenter leur épique carrière, les zozos sont loin de se douter que cela va leur prendre une quinzaine d'années. Les projets des uns et des autres retardent continuellement la réalisation de ce travail colossal. Car faute de documents complets, de nombreuses représentations du groupe ont fait l'objet de captations vidéos. Ainsi, Jimmy Page, assisté de Kevin Shirley qu'il a repéré pour son travail lors de son escapade avec les BLACK CROWS, se lance dans un travail de documentation historique retraçant les différents moments de la carrière de LED ZEPPELIN. Le résultat est son premier DVD officiel, une compilation de plus de cinq heures de rushes, du clip promotionnel de "Communication Breakdown" en février 1969, jusqu'au Knebworth Festival d'août 1979.

Si bien que ce ne sont pas un, mais deux DVD, mettant en valeur deux aspects différents de la carrière du groupe qui constituent ce "Led Zeppelin". Le premier n'est pas le plus accessible mais sans doute le plus important historiquement, car il compile des extraits de plusieurs concerts européens réalisés entre mars 1969 et janvier 1970, alors que le groupe s'appelle LED ZEPPELIN depuis cinq mois (avant le 25 octobre 1968 c'était encore les NEW YARDBIRDS !). Les prestations sont déjà survoltées, avec néanmoins un Robert Plant pour le moins timide quand il ne chante pas, rouflaquettes généreuses et touffe de cheveux colossale renforçant son côté Steve Marriott. La section rythmique est d'une incroyable solidité et volubile qui plus est. Et il faut bien ça, car le groupe n'a pas beaucoup de moyens, et Jimmy Page fait ce qu'il peut pour faire saturer sa guitare. Sa vieille Telecaster, qui l'a suivie avec les YARDBIRDS, est à la peine, et sur les extraits danois et de l'Olympia, il pousse la Fuzz et attaque ses cordes avec hargne.

Le sens du show est déjà là même si les moyens sont limités : accordages étranges, jeu à l'archet et shred frénétique sont au programme. Mais bon, il faut bien le reconnaître : les impros du groupe sont parfois particulièrement douteuses, en particulier celles de Page ; "White Summer" en étant la démonstration la plus nette. Le concert du Royal Albert Hall est ainsi à l'image du ZEP de ces années-là : peu de compositions, quelques standards réarrangés à sa sauce et dilués dans des jams interminables ; une conception de la scène qui laisse un peu circonspect aujourd'hui et qui rend le premier DVD un peu difficile à soutenir sur la longueur pour être honnête, même si on se rend compte qu'en live, le groupe savait déjà se montrer particulièrement Heavy, n'ayant rien à envier à un BLACK SABBATH. Et le sommet de ce DVD est sans aucun doute le solo incroyable de John Bonham pendant "Moby Dick".

En revanche, les fans seront régalés par le second DVD qui retrace la période dorée du groupe, avec deux extraits d'un festival australien, révélant un son beaucoup plus balaise (le travail de Jimmy Page et Kevin Shirley est assez bluffant) mettant en avant l'alchimie que dégageaient ces quatre gugusses une fois lancés dans l'arène : Jimmy Page lui-même est plus contrôlé, maîtrise son jeu de façon plutôt impressionnante (la session acoustique captée au Earls Court en 1975 est l'un des grands moments de ce DVD, l'acoustique de Jimmy se mêlant à la mandoline de John Paul Jones). Ces dates du Earls Court permettent notamment d'apprécier une version tout à fait magique de "Stairway To Heaven" où Jimmy Page sort sa fameuse Gibson à double-manche. Mais celui qui est dans l'ombre et qui m'impressionne, c'est bien sûr John Paul Jones, alternant entre la basse et les claviers avec une aisance incroyable (c'est qu'il faut le jouer le riff de "Trampled Under Foot"). Les morceaux sont moins étirés en longueur, et on apprécie forcément cet enfilage de perles affolant, en particulier sur les shows du Madison Square Garden, en pleine tournée de "Houses Of The Holy" et le festival de Knebworth de 1979, où un LED ZEPPELIN en fin de règne maîtrise son sujet à un point incroyable. Si tout ne va pas pour le mieux au sein du Dirigeable, qui après avoir culminé en 1976, est en déclin, on comprend grâce à ce show qu'il n'est à ce moment-là plus l'un des fers de lance du Hard Rock, mais une légende vivante.

Le DVD regorge encore d'extraits de répétition, d'interviews ou de promo qui permettent de plonger encore plus intrinsèquement au cœur de la machine LED ZEPPELIN. Alors certes ce "Led Zeppelin DVD" n'est pas parfait, mais son importance pour l'histoire de la légende est indéniable, et le second DVD vaut un gros 4 à lui tout seul. Il faut bien entendu mettre ce DVD en relation avec son complément indispensable "How The West Was Won" album live sorti le même jour, et qui vaut lui aussi son pesant de cacahuètes, même si là encore la perfection n'est pas de ce monde.

A lire aussi en HARD ROCK par JEFF KANJI :


QUEEN
Bohemian Rhapsody (2018)
The only thing more extraordinary than their music




LED ZEPPELIN
Celebration Day (2012)
In my time of (un)dying


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Robert Plant (chant)
- Jimmy Page (guitare)
- John Paul Jones (basse,clavier)
- John Bonham (batterie)


- dvd 1
- Royal Albert Hall 09/01/1970
1. We're Gonna Groove
2. I Can't Quit You Baby
3. Dazed And Confused
4. White Summer
5. What Is And What Should Never Be
6. How Many More Times
7. Moby Dick
8. Whole Lotta Love
9. Communication Breakdown
10. C'mon Everybody
11. Something Else
12. Bring It On Home
- Clip Promotional Atlantic Février 1969
13. Communication Breakdown
- Danmarks Radio (glade Saxe Teen Club) 17/03/196
14. Communication Breakdown
15. Dazed And Confused
16. Babe I'm Gonna Leave You
17. How Many More Times
- Supershow (staines Studios – Londres) 25/03/196
18. Dazed And Confused
- Tous En Scène (théâtre L'olympia) 10/10/1969
19. Communication Breakdown
20. Dazed And Confused

- dvd 2
- Sydney Showground 27/02/1972
1. Immigrant Song
- Madison Square Garden (27-29/07/1973)
2. Black Dog
3. Misty Mountain Hop
4. Since I've Been Loving You
5. The Ocean
- Earls Court (24-25/05/1975)
6. Going To California
7. That's The Way
8. Bron-y-aur Stomp
9. In My Time Of Dying
10. Trampled Under Foot
11. Stairway To Heaven
- Knebworth Festival (04/08/1979)
12. Rock And Roll
13. Nobody's Fault But Mine
14. Sick Again
15. Achilles Last Stand
16. In The Evening
17. Kashmir
18. Whole Lotta Love
19. You'll Never Walk Alone
- Credits
20. Heartbreaker
- New York – Nbc Studio (19/09/1970
21. Conférence De Presse
- Sydney Showground 27/02/1972
22. Rock And Roll
23. Black Dog (extrait Studio)
24. Interview R. Plant & J. Bonham
- Bbc2 The Old Grey Whistle Test (12/01/1975)
25. Interview Robert Plant Par Bob Harris
- Remasters Promo (octobre 1990)
26. Over The Hills And Far Away
27. Travelling Riverside Blues
- + Divers Extraits, Interviews, Promo



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod