Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

2018 Northward
 

- Membre : After Forever, Beautiful Sin, Nightwish, Pagan's Mind, Revamp, Arjen Anthony Lucassen's Star One
 

 Site Officiel (12)

NORTHWARD - Northward (2018)
Par JEFF KANJI le 28 Octobre 2018          Consultée 1504 fois

Sans vouloir faire le perroquet par rapport à ce qui est déjà consultable sur le net, le projet NORTHWARD ne date pas d'hier. Cette collaboration est placée sous le signe de la spontanéité, suite à une jam session lors du Prog Power 2007, qui a ensuite débouché sur une envie de prolonger l'alchimie, entraînant la composition d'un album complet courant 2008 resté dans les tiroirs jusqu'ici.

Il faut dire que si la carrière de PAGAN'S MIND suit tranquillement son cours, il n'en a pas été de même pour Floor Jansen qui a connu une décennie agitée et très intense niveau boulot et santé, du burn-out à la naissance de sa fille, du split d'AFTER FOREVER à son intronisation dans NIGHTWISH. Et c'est justement la pause décrétée en 2017 qui a permis à la célèbre vocaliste de pouponner mais aussi de relancer le virtuose norvégien qui était toujours emballé par ce disque qui voit donc le jour en octobre 2018. Aucune des deux formations de base des protagonistes n'a d'actu immédiate, le bon moment en somme.

Et on a du mal à croire que les compos soient vieilles de dix ans, l'ensemble dégageant énormément de décontraction et une sensation de liberté au niveau de l'écriture tout à fait rafraîchissants. On peut être heureux pour pas mal de choses en fait. Le style pratiqué est le Hard Rock, mais revu par une vocaliste baignée dans le Metal Sympho et un virtuose du Metal Prog (la pièce finale tape d'ailleurs les sept minutes sans broncher) : ainsi, la musique reste énergique, assez immédiate, sans toutefois rogner sur la finesse des arrangements ; rien que le solo de guitare du premier titre "While Love Died" est un modèle d'inventivité et de jeu avec les effets, et pourtant cette ouverture choisie comme single est selon moi loin d'être l'un des meilleurs titres de "Northward", sa première écoute m'ayant même presque déçu. Le choix d'opter pour une approche basique, avec pour seuls outils guitare-basse-batterie pour accompagner la voix est une très bonne nouvelle, car elle permet de redécouvrir, sans artifices, les qualités qui nous plaisent tant chez les deux artistes.

Et en particulier de retrouver une Floor Jansen libérée, en pleine possession de ses capacités vocales ! Sous-exploitée au sein de NIGHTWISH, y compris en live où la tournée "Decades" aurait dû lui permettre de s'exprimer davantage, et finalement sans éclat (à l'image du DVD "Vehicle Of Spirit"), la plus remarquable vocaliste Metal rappelle sur "Northward" que sa couronne est loin d'être usurpée. Et bien que quelques frontwomen de formations plus jeunes s'appliquent de plus en plus à lui disputer la timbale (les Julie Colin, Dianne Van Giersbergen ou Géraldine Gadaut poussent au portillon), elle reste aujourd'hui encore intouchable. Et je dois avouer que ce Hard où elle peut prendre des intonations pas éloignées d'une Skin (SKUNK ANANSIE) ou d'une Ann Wilson (HEART) sont une démonstration éclatante de son talent. Floor a soigné ses mélodies autant que Viggo a travaillé ses riffs, proposant même parfois des alliages de textures inattendus et réussis (électrique et acoustique sur "Get What You Give" par exemple).

Cet album fait taper du pied, et en réalité, malgré les attentes qu'on aurait pu en avoir, on ne lui en demande pas plus, les moments à dodeliner de la tête sont nombreux, quand ce n'est pas tout le corps qui se retrouve envahi par un groove contagieux ("Big Boy"). C'est à un sacré tour de force que NORTHWARD est parvenu, car la personnalité de ses membres n'handicape pas ce projet relativement éloigné de NIGHTWISH et PAGAN'S MIND (même si par certains aspects un feu-REVAMP n'est des fois pas loin). Au contraire, on peut ressentir cette alchimie et cette connexion qu'ont dû éprouver les deux artistes lors de leur rencontre musicale en 2007.

NORTHWARD devrait être la traduction en langue Metal pour jouissance. Un disque aussi frais, réalisé par deux briscards de la scène, c'est aussi inattendu que jouissif, surtout quand on pense que cette musique vivace est restée dix ans dans les tiroirs de Jørn Viggo Lofstad ! Et inutile de préciser que c'est un pur plaisir de réécouter Irene et Floor chanter ensemble après le "Ayreon Universe".

A lire aussi en HARD ROCK par JEFF KANJI :


QUEEN
On Fire - Live At The Bowl [2004] (1982)
Entre deux époques




QUEEN
A Kind Of Magic (1986)
C'est juste un petit tour de magie !

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Floor Jansen (chant)
- Jørn Viggo Lofstad (guitare)
- -
- Morty Black (basse)
- Jango Nilsen (batterie sur 3-5,7,10-11)
- Stian Kristoffersen (batterie sur 1-2,6,8)
- Ronny Tegner (piano sur 8)
- Irene Jansen (chant sur 4)


1. While Love Died
2. Get What You Give
3. Storm In A Glass
4. Drifting Islands
5. Paragon
6. Let Me Out
7. Big Boy
8. Timebomb
9. Bridle Passion
10. I Need
11. Northwards



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod