Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

1969 On Time
  On Time
  Grand Funk
1970 Closer To Home
  Live Album
1971 Survival
1975 Caught In The Act
 

- Style : Cream, Greta Van Fleet, Led Zeppelin, Mountain

GRAND FUNK RAILROAD - On Time (1969)
Par DARK BEAGLE le 3 Août 2019          Consultée 528 fois

GRAND FUNK RAILROAD ! Ou GRAND FUNK, comme on l’appelle souvent. Voilà un groupe bien singulier, présent dès les débuts du Hard Rock, mais restant souvent très confidentiel en France, se trimbalant même une réputation assez médiocre. En revanche, aussi bien aux États-Unis qu’en Allemagne (les bases militaires ont apporté beaucoup de bonnes choses malgré tout dans la patrie des SCORPIONS, ACCEPT et autres HELLOWEEN. D’ailleurs, demandez à l’ex-Citrouille Roland Grapow ce qu’il en pense, du GRAND FUNK), la formation constituée de Mark Farner (guitare et chant), Mel Schacher (basse) et Don Brewer (batterie, chant) possède une aura particulière et jouit encore aujourd’hui d’une certaine popularité.

Le nom du groupe est un jeu de mots, lié à une compagnie ferroviaire du Michigan, leur état d’origine et quelque part, le nom est très bien trouvé. En effet, GRAND FUNK RAILROAD est comparable à un train lancé à pleine vitesse tant, à son échelle, il dégage de la puissance. C’est d’ailleurs son moteur, sa raison d’être. Cette puissance prend d’ailleurs parfois le pas sur l’inspiration et correspond finalement plutôt bien à ce que cherche à dégager le power trio. Leur premier album, "On Time", sort en 1969, quelques mois après la première offrande de LED ZEPPELIN et se veut une réponse cinglante à la formation anglaise.

Après, il faut bien concevoir quelque chose d’assez important : musicalement, GRAND FUNK RAILROAD n’est pas franchement original. Son style, il le prend sur les groupes psychédéliques qui écumaient les USA, ainsi que sur le Blues et sur les autres musiques dites noires et y incorpore des sonorités plus britanniques, soufflées par un Dirigeable de Plomb. Et cela fonctionne plutôt bien, même si cela reste souvent très primaire, très basique dans le fond comme dans la forme. C’est même très loin d’être dégueulasse. En tout cas, le trio sait comment faire pour accaparer notre attention. Débuter avec "Are You Ready", forcément, c’est une invitation à poursuivre notre écoute.

"Are You Ready", c’est un uppercut. C’est direct, frondeur, agressif. Du Hard Rock simple et direct, mené par la guitare et la voix de Mark Farner, bien secondé il est vrai par une section rythmique qui envoie du lourd. Mine de rien, il y a un certain groove dans la musique du GRAND FUNK et surtout, comme il en a déjà été fait mention, de la puissance. Mais le groupe ne va pas se contenter de jouer exclusivement ce genre de morceaux, ils sont quand même plus diversifiés que cela et apparaissent très rapidement comme un melting-pot d’influences diverses. Sachant tout de même contourner la facilité par moments, GRAND FUNK RAILROAD va également complexifier ses chansons par moments (attention, inutile de s’emballer : quelques breaks bien sentis, un solo de batterie qui n’a malheureusement rien d’exceptionnel…) pour sortir des schémas préconçus.

Le groupe dégage donc une belle énergie, assez communicative ; l’envie de taper du pied devient rapidement irrésistible. Seulement, la formation a cette tendance à rallonger ses morceaux parfois un peu inutilement, perdant alors de leur efficacité ("Heartbreaker" est pétrie de belles qualités, mais les refrains deviennent rapidement longuets, car étirés jusqu’à la nausée, "T.N.U.C" pourrait être amputé de son solo de batterie sans que cela ne soit choquant, bien au contraire) ou, a contrario, dégageant un intérêt nouveau comme c’est le cas pour "Into The Sun" et sa basse qui prend des allures Funky loin d’être désagréables, donnant un peu de couleur à un ensemble qui aurait rapidement tendance à devenir monochrome.

Alors oui, ce premier essai bat le chaud et le froid. Il y a de bonnes idées, qui ont tendance à être rapidement recyclées, usées jusqu’à la moelle sans que ce soit forcément mauvais. Mais le GRAND FUNK devient rapidement prévisible et ne sauve sa tête souvent que grâce à cette fameuse puissance évoquée à plusieurs reprises. Vous lui enlevez ça, vous le transformez en un groupe de Rock lambda et vous obtiendrez un produit somme toute insignifiant. Ici, même si le groupe évolue de temps en temps au radar, ou plutôt par instinct plus qu’avec le feeling, ce qui le rend plus animal qu’autre chose finalement, il parvient à conserver le cap et à proposer quelque chose de solide. Et ce malgré quelques difficultés à se renouveler.

Avec "On Time", GRAND FUNK RAILROAD va commencer à écrire sa légende. Pour certains, ce terme sera certainement de trop, bien trop galvaudé pour une formation de cette ampleur, qui n’aura réellement vécu que huit ans avant de ne devenir qu’un tribute band avec quelques membres originels. Il reste donc un album encore bien perfectible, mais proposant déjà ce qui sera la moelle du GRAND FUNK, cette puissance dévastatrice qui sera une réelle marque de fabrique et peut-être bien sa seule originalité. À ne pas négliger, donc, à écouter pour la curiosité de ces années où le Hard Rock en était à ses balbutiements.

A lire aussi en HARD ROCK par DARK BEAGLE :


Robert PLANT
Pictures At Eleven (1982)
S'extraire de la légende




HEART
Live In Atlantic City (2019)
Nos marraines à la noce !


Marquez et partagez




 
   DARK BEAGLE

 
  N/A



- Mark Farner (chant, guitare)
- Mel Schacher (basse)
- Don Brewer (batterie, chant)


1. Are You Ready
2. Anybody's Answer
3. Time Machine
4. High On A Horse
5. T.n.u.c.
6. Into The Sun
7. Heartbreaker
8. Call Yourself A Man
9. Can't Be Too Long
10. Ups And Downs



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod