Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL ALTERNATIF  |  STUDIO

Lexique neo metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Korn
 

 Site Officiel Du Groupe (703)
 Myspace (305)
 Chaîne Youtube (312)

AQME - Requiem (2019)
Par CHAPOUK le 14 Mai 2019          Consultée 1022 fois

En novembre 2018 les fans d'AQME sont sous le choc, le groupe vient d'annoncer sa séparation après une ultime tournée. Ah merde ! Les yeux brillent dans les premiers rangs, les larmichettes coulent un peu et puis paf ! Seconde annonce du groupe début 2019 ! Allez les fans reniflez un bon coup, le groupe nous propose finalement un EP présentant les derniers morceaux écrits avant l'annonce du split. Et puis réjouissez-vous carrément car au final cet EP évolue en un album, modestement baptisé "Requiem".

Comme on peut s'en douter vu le contexte ou les titres donnés (à l'album et aux compos), le champ lexical des textes est vachement tourné vers "l'au revoir" tandis que le côté musical évoque des émotions et des concepts comme la mélancolie, la colère, la résignation, la résilience… Bref tout ce qui se trouve entre "la sensibilité" et "la rage" et tout ce qui a toujours fait AQME en gros. Mais ce qui est appréciable c'est que le groupe reste simple, personne n'en fait des tonnes et c'est pour le mieux car il évite ainsi le piège du pathos à foison et livre son chant du cygne de façon très noble et poignante.

Ce qui est appréciable aussi c'est que nos petits Français n'ont pas non plus cédé à la facilité avec ce skeud. Il aurait tellement pu être tentant de faire de ce "Requiem" une sorte de best-of qui utilise les recettes gagnantes des albums précédents sans trop se mouiller. Mais non. Enfin un peu quand même… Mais pas totalement non plus… Et puis c'est fait intelligemment quand c'est le cas…

En gros on sent quelques légères évolutions par rapport à "Aqme". Comme le fait que Vincent a opté pour le chant clair la majorité du temps (même s'il nous gratifie toujours de quelques screams bien sentis ou de glissades subtiles d'une palette d'émotions à une autre). Ou le fait que ce skeud est à ranger pile entre "La Fin Des Temps" et son prédécesseur.

Ce qui m'évoque "La Fin Des Temps" c'est le côté Pop Rock de certaines compos comme "Enfer" qui rappelle "Polaroïds & Pornographie", ou "Un Adieu", qui, avec "Paradis" (et ses plans de basse bien trouvés), doivent avoir les lignes de chants les plus lumineuses de cet album, voire "Sous d'Autres Cieux" avec son refrain ultra catchy, mais qui reste quand même plus proche de l'esprit "Hérésie" niveau musical.
Et ce sont des morceaux plus "atmosphériques", où l'on sent une certaine maturité dans la composition qui me font plutôt penser à "Aqme".

Je pense par exemple à "Illusion", où l'on évolue progressivement (sept minutes le titre quand même) dans un univers froid typé Post Hardcore pour finir sans voir l'astuce sur quelque chose de presque Doom (avec en supplément quelques breaks de batterie bien chiadés entre quatre et six minutes). Ou encore à "Sans Oublier" titre qui oscille entre le minimalisme délicat et l'explosivité rageuse (comme ce qu'on trouvait sur "Épithète, Dominion, Épitaphe") et qui conclut parfaitement le skeud. Mais on a aussi le titre éponyme, qui m'a direct fait penser à "Requiem Pour Un Con" du Gainsbarre. Ouais analogie chelou je sais, mais ce côté étouffé de la batterie ainsi que son rythme "bancal" et la voix chuchotée sur le premier couplet m'ont immédiatement rappelé ce titre, après l'impression s'est complètement évanouie au moment où le refrain est entré.

Je passerai rapidement sur l'aspect Neo car ce n'est plus vraiment l'élément caractéristique de la musique d'AQME maintenant, mais c'est toujours plaisant que le groupe en dissémine un petit peu au gré de ces morceaux, comme s'il n'oubliait pas ses racines. On en trouve par exemple dans les riffs et les lignes de chant de "Entre Les Mains" qui évoque un "Sombres Efforts" mais version 2.0, ou de façon globale sur "Un Autre Signe" qui pourrait pourtant trouver sa place sans problème sur "En l'Honneur De Jupiter".

Que dire alors de ce "Requiem" alors ?
Et ben, certes la musique du groupe n'évolue pas de manière significative comme ça a pu être le cas ces dernières années, mais bon vu le contexte ça se comprend très bien…
On peut le voir comme un condensé de ce que AQME a fait de mieux tout au long de sa carrière puisqu'il n'a repris que le meilleur de chacune des recettes éprouvées sur ses galettes (sauf sur le final de "Un Autre Signe", je m'attendais pas à retrouver une petite phrase Koma-like comme "les gens souffrent, les gens meurent !!!" mais ça m'a fait sourire, j'ai pris ça comme un clin d'œil involontaire), mais à mon avis ça serait vachement réducteur de le voir ainsi car ce skeud est plus profond que ça. C'est une sorte de célébration de la vie et de la mort du groupe, comme le dernier point ajouté à la fin de la dernière phrase, de la dernière page du dernier bouquin d'une saga.

Bonne route les mecs (et la fille).

A lire aussi en NEO METAL par CHAPOUK :


LIMP BIZKIT
Three Dollar Bill Yall $ (1997)
Les roquets du néo




BAWDY FESTIVAL
Into The Weird Side (2009)
Batte dans l'cuuuuuuuuul !!!!


Marquez et partagez




 
   CHAPOUK

 
  N/A



- Vincent Peignart-mancini (chant)
- Étienne Sarthou (batterie)
- Charlotte Poiget (basse)
- Julien Hekking (guitare)


1. Entre Les Mains
2. Enfer
3. Un Adieu
4. Illusion
5. Paradis
6. Sous D’autres Cieux
7. Requiem
8. Un Autre Signe
9. Sans Oublier



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod