Recherche avancée       Liste groupes



      
GRUNGE  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

1986 Clairvoyance
1987 Even If And Especiall...
1988 Invisible Lantern
1989 Buzz Factory
1991 Uncle Anesthesia
1992 Sweet Oblivion
1996 Dust
2011 Last Words: The Final...
 

- Style + Membre : Mad Season, Queens Of The Stone Age

SCREAMING TREES - Last Words: The Final Recordings (2011)
Par METALINGUS le 27 Août 2018          Consultée 290 fois

Après la tournée suivant l’excellent "Dust", SCREAMING TREES prend une pause afin de permettre à Lanegan de préparer son troisième album solo. C’est finalement en 1998 que les gars se décident à retourner dans le studio de Stone Gossard afin de composer et d’enregistrer ce qui deviendra leur tout dernier album. Malheureusement, Epic Records abandonne le groupe pendant le processus. Les Américains n’ont d’autre choix que de courtiser les différentes maisons de disques qui ne lèveront pas le petit doigt pour les soutenir. Finalement, SCREAMING TREES se dissout officiellement en 2000 après un ultime concert. Voilà donc pour la petite histoire. Les enregistrements ne devaient donc pas voir la lumière du jour jusqu’à ce que Barrett Martin, sous son propre label, décide de produire lui-même le disque nommé "Final Words: The Final Recordings" en 2011. Joie et euphorie dans la chaumière de votre humble serviteur, le groupe ayant une place bien spéciale dans son cœur.

Bien sûr, si vous avez l’habitude des enregistrements inédits, vous savez d’avance que les chances que l’album soit de qualité sont minces, ce type de galette étant normalement réservée aux initiés en manque de musique venant de leur groupe favori. Ici, la règle n’est pas brisée puisqu’il s’agit d’un disque très honnête sans toutefois être un classique. Pourtant, je ne vous dis pas l’effet que "Last Words" a eu sur moi au début de son écoute, un peu comme on chérit plus fort un être que l’on croyait perdu à jamais. Plus encore, je buvais chaque titre, chaque note tellement je croyais miraculeux de réentendre SCREAMING TREES.

Les années ont passé, la surprise également. S’en est suivi alors un constat facilement identifiable après tout ce temps, c’est-à-dire que l’album "final" n’est ni plus ni moins qu’une galette honnête, correcte, sans plus. Bien sûr, tout est là : la voix de Lanegan identifiable entre mille, la musique Grunge/Blues/Garage Rock si précieuse au groupe. Il y a même deux classiques avec le mordant "Ash Gray Sunday" et l’entraînant "Black Rose Way". Les hypnotiques "Reflections" et "Low Life" sont également à mentionner par leur douceur et leur ambiance nostalgique. Malheureusement, la plupart du temps, on est loin de crier au génie : La musique s’est encore plus adoucie, laissant par le fait même me demander à quel point Lanegan a pris le contrôle du groupe pour en faire un projet plus personnel. Le Grunge laisse de plus en plus sa place à une musique plus douce, plus polie. "Tomorrow Changes" en est un bel exemple : là où autrefois les gars auraient fait une balade plutôt mordante avec une guitare et une basse qui aurait une place prépondérante, elles sont ici très en retrait pour laisser la place au chanteur.

Le disque final de SCREAMING TREES, après mûre réflexion, est correct et saura ravir les fans purs et durs du groupe. Les autres seront pris au dépourvu par la musique qui s’est beaucoup adoucie avec le temps. Je suis très reconnaissant envers Barrett Martin d’avoir sorti des boules à mites ce "Final Words" puisqu’il nous permet d’entendre de bons morceaux, sans toutefois toucher à la perfection. Je n’ai aucun doute que les tensions et la perte de confiance par rapport à leur maison de disque ont nui à la qualité de composition. Néanmoins, il en reste un album honnête qui a su satisfaire le fan de SCREAMING TREES que je suis.

Morceau préféré : "Ash Gray Sunday".

A lire aussi en GRUNGE par METALINGUS :


SCREAMING TREES
Sweet Oblivion (1992)
Nous, on est dans le vent




CREED
Human Clay (1999)
CREED prise 2


Marquez et partagez




 
   METALINGUS

 
  N/A



- Mark Lanegan (chant)
- Gary Lee Conner (guitare)
- Peter Buck (guitare)
- Van Conner (basse)
- Barrett Martin (batterie)


1. Ash Gray Sunday
2. Door Into Summer
3. Revelator
4. Crawlspace
5. Black Rose Way
6. Reflections
7. Tomorrow Changes
8. Low Life
9. Anita Grey
10. Last Words



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod