Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Custard, Majesty, The Storyteller , Paragon

WIZARD - Fallen Kings (2017)
Par GEGERS le 19 Septembre 2017          Consultée 627 fois

Non pas que je veuille faire de la lèche à un canard (ou à son acolyte REM), mais depuis que je me suis mis à écouter les excellents épisodes de leur Metal Bla Bla, je tente d'aiguiser un peu plus mes écoutes, comme je le faisais finalement lorsque je découvrais le Metal, il y a maintenant près de vingt ans. Filtrer un peu mieux les découvertes, tenter de sortir de ma zone de confort en donnant une chance à des albums vers lesquels je ne serais pas allé naturellement, tenter d'évaluer avec un recul supplémentaire les nouvelles sorties des artistes que j'aime, ne pas me laisser aveugler par cette poudre aux yeux qui peut parfois nous êtres servie par des artistes trop confiants en leur talent.

Et puis, parfois, comme on s'en retourne naturellement vers la boîte de Haribo ou le pot de Nutella, il arrive qu'on choisisse la facilité, qu'on se laisse porter par l'absence de surprise comme s'il s'agissait du plus doux des bonheurs. Ce nouveau WIZARD, par exemple, c'est l'absence totale de surprise. Ce onzième album des Allemands a certes mis plus de temps à sortir que l'intervalle qui séparait généralement ses prédécesseurs, mais ce n'est certainement pas parce que le groupe a revu sa formule ou a pris le temps d'expérimenter. Ce long délai est simplement du aux festivités liées à son 25ème anniversaire, qui ont occupé le groupe de longs mois. Car musicalement, il n'y a aucun changement à l'horizon, en atteste "Liar And Betrayer" qui ouvre l'album : du MANOWAR pur jus.

"Fallen Kings" est un album martial et épique, un brin pompeux, et ridicule parfois (les chœurs de "Wizard Until The End"). Il lui manque une certaine cohésion, que l'on retrouvait sur l'album précédent, l'excellent "Trail Of Death", par l'utilisation d'une thématique commune à l'ensemble des morceaux. Ici, nous avons droit à un sympathique fourre-tout Heavy burné et mélodique, dans lequel surnagent quelques moments sympathiques. Les doubles harmonies de guitare, le sens inné du riff, apporté par la longue expérience des metalleux germains, et cette capacité à construire des ambiances épiques, comme de courtes pièces de théâtre. "Live Your Life", avec son introduction martiale puis survoltée, ses couplets et refrains typiquement Heavy 80s et son long passage instrumental, est sans doute le morceau le plus abouti de l'album. Ici et là, quelques mélodies marquent les esprits ("We Are The Masses" et son énorme refrain, "You're The King" et son solo épileptique) mais, globalement, on ne peut que constater la vacuité de l'exercice qui consiste à tenter de faire sonner comme fraîches des ambiances et des constructions de morceaux qui sont les mêmes depuis plus de 30 ans.

Illustré par une pochette fort vilaine, ce onzième album de WIZARD peine à atteindre la qualité de son prédécesseur. Il se pose comme un album de Heavy 80s sans grande saveur, interprété avec conviction et savoir-faire, mais dénué d'intérêt réel. Finalement, un album à l'image de la majeure partie de la discographie des Allemands.

A lire aussi en HEAVY METAL par GEGERS :


CELTIC LEGACY
Celtic Legacy (1998)
Persévérance et abnégation, acte I




AXXIS
Ii (1990)
Raté, mais de peu...


Marquez et partagez




 
   GEGERS

 
  N/A



- Sven D’anna (chant)
- Dano Boland (guitare)
- Michael Maass (guitare)
- Arndt Ratering (basse)
- Snoppi Denn (batterie)


1. Liar And Betrayer
2. We Are The Masses
3. Live Your Life
4. Brothers In Spirit
5. White Wolf
6. Until The End
7. Father To Son
8. Let Us Unite
9. Frozen Blood
10. You’re The King



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod