Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Custard, Majesty, The Storyteller , Paragon

WIZARD - Trail Of Death (2013)
Par GEGERS le 30 Novembre 2013          Consultée 3025 fois

En matière de cinéma, le pire méchant est celui que l'on croit mort, mais qui ne l'est pas vraiment. Celui qui, au moment où le héros embrasse sa promise sur fond de soleil couchant, tend son bras encore mû par une soif de vengeance insatiable vers un revolver négligemment posé là. Et paf ! Une balle entre les deux yeux pour l'achever, le coriace méchant. Le héros se retourne vers la caméra, clin d’œil complice. Clap de fin, générique.

WIZARD est un peu ce méchant qui ne veut pas mourir. Le groupe allemand, une des nombreuses versions alternatives de MANOWAR, avait pourtant été laissé pour mort (en tout cas pour votre serviteur) au sortir de deux albums indigestes et tout bonnement mauvais que furent "Magic Circle" (2005) et "Odin" (2007). Mauvais au point, chose rare, que l'impasse fut faite sur les deux albums suivants, qui n'ont visiblement eu pour intérêt que de confirmer la régularité sans faille d'un album tous les deux ans depuis la première sortie du groupe en 1995. Sauf que WIZARD est vivant, et bien vivant, prêt à buter le gentil et à partir avec la donzelle sous le bras, en atteste un dixième album qui voit le groupe à la fois moderniser sa musique et renouer avec une inspiration qu'il n'a pas toujours eu.

Justement, le thème de "Trail Of Death" est la mort, un sujet pas si éloigné que cela des thèmes vikingo-guerriers traités jusque là par le groupe. WIZARD nous parle donc de la grande faucheuse sous toutes ses formes : le génocide, la spiritualité (l'ange de la mort...), l'épidémie de peste, la mort industrielle, la chaise électrique, l'immortalité et même la résurrection. Un vaste programme pour un groupe qui a néanmoins apporté un très grand soin à ses ambiances et parvient à se faire varié de bout en bout.

L'album renferme en effet son lot de surprises. Alors que les précédents albums du groupe se faisaient trop scolaires pour parvenir marquer réellement les esprits, "Trail Of Death" se fait bien plus audacieux : les sonorités thrashisantes de "War Butcher", les inspirations gothiques de "Death Cannot Embrace Me", dont le refrain et le chant rappellent fortement un groupe tel que LACRIMAS PROFUNDERE, voilà qui apporte du neuf et de la substance à l'album, d'autant plus que le groupe parvient à glisser un énorme paquet de mélodies et de refrains qui font mouche. Une petite dose de GRAVE DIGGER, un soupçon d'ACCEPT (pour rester dans le Heavy Metal à la teutonne) et voici que WIZARD nous assomme avec le long et épique "Angel Of Death", dont le refrain est sans doute ce que le groupe a offert de meilleur depuis 10 bonnes années. Speederie fédératrice, "Black Death" fonctionne à merveille, tout comme "One For All" et ses intonations Hard Rock bienvenues.

La mise en son, énorme, participe au renouveau d'un groupe décidément surprenant, qui clôt son album par une petite pirouette en forme de pied de nez au "Die For Metal" de MANOWAR. Avec "We Won't Die For Metal", le groupe le clame haut et fort : "Nous ne mourrons pas pour le Metal, nous préférons le vivre forts et fiers". Si musicalement, le morceau se veut passe-partout et sans grand intérêt, les paroles valent que chacun y jette une oreille.

Tout cela pour dire quoi, au final ? Qu'en matière de musique, les méchants peuvent parfois devenir les gentils, et revenir d'entre les morts vous botter le cul avec un album amené à faire date dans leur discographie. C'est le cas de ce "Trail Of Death" qui replace WIZARD sur de bons rails, et laisse espérer un nouvel avenir prometteur pour la formation teutonne.

A lire aussi en HEAVY METAL par GEGERS :


Tobias Sammet's AVANTASIA
Moonglow (2019)
De Tim Burton au Gothique anglais

(+ 1 kro-express)



CIVIL WAR
The Killer Angels (2013)
Les ex-SABATON sortent le grand jeu


Marquez et partagez




 
   GEGERS

 
  N/A



- Sven D'anna (chant)
- Dano Boland (guitare)
- Michael Maass (guitare)
- Volker Leson (basse)
- Sören Van Heek (batterie)


1. Creeping Death
2. War Butcher
3. Electrocution
4. Angel Of Death
5. Angel Of The Dark
6. Black Death
7. One For All
8. Post Mortem Vivere
9. Death Cannot Embrace Me
10. Machinery Of Death
11. We Won't Die For Metal



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod