Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  E.P

Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : Nile, No Return
- Membre : Hate
- Style + Membre : Dies Irae

VADER - Iron Times (2016)
Par MEFISTO le 5 Septembre 2016          Consultée 1666 fois

Le genre de EP que représente "Iron Times" me fait chier. Pourquoi se donner la peine de sortir 13 minutes de musique en quatre titres, concevoir une pochette et un branding pour un tel en-cas qui passe comme une comète ? Surtout que le prochain skeud des Polonais sortira cet automne en novembre, soit un mois et demi plus tard que prévu seulement. Non, ce n'était pas nécessaire. Mais vu que je suis un initié de VADER, c'était plus fort que moi.

Le seul avantage d'un tel EP ? Ça ne nécessite pas une longue chronique… comme vous pouvez voir !

Bon, le concept d'abord… On est de retour à la WW2 il semblerait et VADER n'a pas l'intention de faire dans la dentelle encore une fois. C'est gros, c'est kitsch et macho. Peter et sa bande d'éclopés sont encore capables de marcher et de vendre du bon Death thrashisant tout en attirant l'attention.

"Iron Times" compte deux nouvelles compos et deux bonus.

Le nouveau d'abord. Le mini CD débute avec un classique VADERien, soit un brûlot de 2:28 comme seuls les Polonais savent les envoyer. C'est violent, ça harponne, ça groove un max et ça nous donne envie de réécouter la disco du groupe ! "Prayer To The God Of War" semble coulée dans le même moule, avec un riff mortel, un solo épileptique et une hargne dans le refrain que Peter n'a jamais perdue ces 30 dernières années.

Les titres bonus consistent en deux reprises. La très conventionnelle "Piesc I Stal" de PANZER X nous offre un riffing plus calme bien qu'efficace, alors que la classique "Overkill" de MOTÖRHEAD vient clore ce hors-d'œuvre en nous faisant sourire. Beau clin d'œil de Peter à Lemmy ! C'est souvent quand un autre groupe joue ce genre de morceau qu'on se rend compte de la qualité de l'originale. Certes, VADER lui offre un sérieux coup de polish, mais ça n'enlève en rien au riff et aux solos de ce monstre de la disco de MOTÖRHEAD.

Les fans apprécieront "Iron Times", mais les maniaques comme moi passeront leur chemin rapidement. Une chance que "Overkill" est gravée à la fin de cet EP, parce que pour le reste, le facteur surprise est absent. "Parabellum" et "Prayer To The God Of War" nous injectent notre dose de VADER, certes, mais aucune révolution à l'horizon.

Donc… juste… bon.

A lire aussi en DEATH METAL par MEFISTO :


LOST SOUL
Immerse In Infinity (2009)
La Pologne agressivement technique




BELPHEGOR
Totenritual (2017)
Un sommet après 11 albums ?

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   MEFISTO

 
  N/A



- Piotr 'peter' Wiwczarek – (guitare, chant)
- Marek Pająk (guitare)
- James Stewart (batterie)
- Tomasz Halicki (basse)


1. Parabellum
2. Prayer To The God Of War
3. Piesc I Stal
4. Overkill



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod