Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK METAL EXTREME  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Waylander
- Membre : Cellar Darling

ELUVEITIE - Origins (2014)
Par VOLTHORD le 23 Janvier 2015          Consultée 1811 fois

Je ne sais pas si vous l’aviez remarqué, mais ELUVEITIE a sorti un album en 2014.

Avec le retard qui me caractérise, je vous somme donc aujourd’hui de reprendre vos flûtes et vos glaives pour un petit tour de piste qui, vous verrez, sera assez rapide. On a aujourd’hui la confirmation que les Helvètes auront, à partir de maintenant, un rythme de production flirtant avec une attitude « business as usual », vu que "Origins" décolle pas franchement plus que son prédécesseur.

Après un "Helvetios" essoufflé, on repart donc déjà casser du romain. Pas le temps de réfléchir à une nouvelle direction pour un groupe qui tournait déjà en rond au bout de trois (deux ?) albums : des riffs Göteborgien basiques et ce duo flûte-violon qui virevolte la couille au vent en nous répétant incessamment ses montées-descentes de gamme sous couvert de celtitude authentique.

Les premières écoutes furent bien dures pour mes oreilles, l’impression de déjà entendu couplée à celle d’écouter toujours le même morceau (et cette flûte hyperactive tellement pénible). Vint ensuite un premier tri, avec les titres death qui dépotent, et qu’on croit sortis de "Slania" : "The Nameless" ou "Carry The Torch", peut-être même "The Day Of Strife" dans les jours où je me sens d’aplomb pour avouer que cette galette est pas dégueu.

Et puis les titres un peu faciles avec du chant féminin. L’un des seuls titres qui sortait du lot dans "Helvetios", l’emporté "Roses For Epona" (qui jouait enfin pleinement la carte du chant féminin) ne trouve qu’un équivalent bien mou avec "The Call Of The Mountains". Un titre pourtant accrocheur, mais qui manque de panache (en studio du moins, Mr Loup nous indique dans l’oreillette qu’en live c’est quand même le pied, en version française et tout et tout). On ajoute "Vianna", tout mignon et tout ennuyeux.

Les Suisses se gardent toujours de marier vraiment les deux types de chant pour trouver une réelle harmonie, une réelle complémentarité, et aller au-delà de la séparation des titres death mélo concon avec mélodies celtes d’un côté, et pop celtique de l’autre. Le génial "Slania’s Song" n’a de ce point de vue jamais eu de successeur digne de ce nom. Je me répète, je me répète…

Tout comme avec "Alesia", lorsqu’ils le font, c’est pour nous pondre un truc comme "Celtos" qui sonne comme un pot-pourri de TRI YANN (et où le cornemuseur dudit groupe vient joyeusement souffler son ballon !).

Pour le reste, c’est soit du déjà entendu ("Virunus" et "Vianna"), soit des inepties comme "Sucellos" ou "Inception", d’une platitude que même Galilée n’aurait pu renier. L’incapacité d’ELUVEITIE à se renouveler devient d’autant plus problématique que le groupe se bonifie en concert. Un comble.

A lire aussi en FOLK METAL EXTREME par VOLTHORD :


ARKONA
Yav (2014)
La houle d'un rituel païen richissime.




HEOL TELWEN
An Deiz Ruz (2005)
Les gaugau, les gaugau...les gaulois droit devant!


Marquez et partagez







 
   VOLTHORD

 
  N/A



- Chrigel Glanzmann (chant, mandoline, uilleann pipes...)
- Ivo Henzi (guitare)
- Kay Brem (basse)
- Merlin Sutter (batterie)
- Anna Murphy (chant, hurdy gurdy)
- Päde Kistler (chant, flûtes)
- Rafael Salzmann (guitare)
- Nicole Ansperger (violon)


1. Origins
2. The Nameless
3. From Darkness
4. Celtos
5. Virunus
6. Nothing
7. The Call Of The Mountains
8. Sucellos
9. Inception
10. Vianna
11. The Silver Sister
12. King
13. The Day Of Strife
14. Ogmios
15. Carry The Torch
16. Eternity



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod