Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Commentaires (3)
Metalhit
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


ALBUMS STUDIO

1999 3 Stairway To Fairyland
2001 2 Crystal Empire
2002 2 Eternity
2005 2 The Circle Of Life
2007 2 Dimensions
2010 2 Legend Of The Shadowking
2012 1 Land Of The Crimson Dawn
2014 1 Beyond
2019 M.E.T.A.L..

E.P

1999 Taragon

ALBUMS LIVE

2004 Live Invasion
 

- Style : Hopes Of Freedom, Rhapsody, Zonata, Pertness, Grimgotts
- Membre : Evidence One, Serious Black, Primal Fear, Symphorce
- Style + Membre : Gamma Ray
 

 Freedom-call.net (1569)
 Myspace (842)

FREEDOM CALL - Beyond (2014)
Par FREDOUILLE le 16 Février 2015          Consultée 4772 fois

Qu’il est loin le temps où un soir de février 2001, FREEDOM CALL embrasait l’Élysée Montmartre en première partie de HAMMERFALL. C’était pour la tournée de "Crystal Empire", indiscutablement un des meilleurs opus du groupe. Ils y avaient d’ailleurs joué "The Quest", excellent morceau au demeurant. Et je me rappelle encore, avoir vu la bande à Chris Bay et Dan Zimmermann jouer un show plus que convaincant, fort d’une prestation quasi sans faille et d’une setlist relativement solide. Il faut reconnaître que les 2 premiers albums des Allemands sont quand même de très belles pièces. Ce soir-là, FREEDOM CALL fut en tout cas applaudi comme il se doit par le public parisien.

Seulement, les années ont passé. Et un soir d’hiver 2009, FREEDOM CALL jouant alors sur la scène parisienne du Trabendo en compagnie de SECRET SPHERE et en première partie de GAMMA RAY, le combo allemand n’eut absolument pas la même aura. Vu de loin comme ça, les années NTS déjà loin derrière, j’ai pu m’apercevoir que quand même, le style dans lequel le groupe officie avait pris un sérieux coup de vieux. Et puis le groupe n’était plus aussi performant sur album (pour preuve "The Circle Of Life" par exemple). Ceci expliquant possiblement cela.

Bref… Je disais donc un style qui a vieilli il est vrai, et la musique des Allemands qu’on pourra même catégoriser somme toute de gentillette (bah ouais FREEDOM CALL c’est cool, c'est sympa, c’est mignon quoi !)… FREEDOM CALL n’est donc plus tout à fait le même, faute aussi à quelques errements qui lui auront sans nul doute coûté ("Legend Of The Shadowking") et certainement aussi faute à un line-up qui a beaucoup évolué depuis les débuts du groupe. D’ailleurs, seul Chris Bay, l’un des deux membres fondateurs du groupe, semble tenir bon la barre. 12 des 14 nouvelles compositions lui sont d’ailleurs créditées sur ce "Beyond".

Seulement voilà… FREEDOM CALL parvient avec ce nouvel opus à nous enthousiasmer à nouveau. Et ouais !

En effet, et dès les premières notes de "Union Of The Strong" et cet air de déjà entendu, nous sommes immédiatement en terrain connu. C’est à du très bon FREEDOM CALL que nous avons droit. Des gros chœurs, rythmique speed, joie et bonne humeur omniprésentes (normales quand on connaît leurs influences) avec toujours ces fameuses mélodies bon enfant, certes, mais toujours des plus soignées. Un premier morceau particulièrement enlevé, plus qu’efficace qui ne fait que renforcer le fait que l’on sait pourquoi on aime autant FREEDOM CALL - ce FREEDOM CALL là ! - et qu’il nous apparaît toujours des plus sympathiques.
Et les Allemands vont multiplier et enchaîner sur "Beyond" ce genre de compositions si caractéristiques et si attachantes. On retiendra bien évidemment "Knights Of Taragon" avec ses quelques passages musclés mais aussi ses claviers un poil kitsch (genre trompettes voyez-vous !), "Heart Of A Warrior" particulièrement endiablé avec sa rythmique effrénée et les chœurs de tradition ou encore ce "Among The Shadows" qui, derrière son intro plus qu’étonnante (il y a un petit coté PINK FLOYD ne trouvez-vous pas ?), se dissimule en réalité l’une des meilleures compositions et l’un des meilleurs refrains de l’album. Un refrain qui reste ancré instantanément dans votre crâne de gentil metalleux. Parce que oui, FREEDOM CALL, ça reste gentil.

Bref, autant d’hymnes et de flèches qui vous touchent en plein cœur et auxquelles on pourra également rajouter "Edge Of The Ocean" dont l’introduction laisse croire à une ballade mièvre, il n’en est pourtant rien puisqu’il s’agit là d’une des compositions les plus enlevées de l’album avec, entre moments plus Heavy et dotés aussi de légèreté, des passages speed de très haute volée, ou bien encore le très happy HELLOWEENien "Follow Your Heart", un peu simple cependant.

Car de joyeuse humeur il est aussi question sur cet opus, comment pourrait-on d’ailleurs négliger cet aspect, avec le lot de surprises que nous ont judicieusement concocté les Allemands ? En effet, FREEDOM CALL nous délivre plusieurs morceaux, qui plus est positionnés de manière intelligente sur l’album, presque festifs à l’image de ce "Come On Home" dont les riffs et surtout l’esprit pourront rappeler sans nul doute et à quelques passages près le GAMMA RAY enjoué et guilleret de "Heading For Tomorrow" (l'album). Un titre dont les chœurs résonnent encore de plus belle et qui devrait de toute évidence faire son effet sur scène. Dans le même esprit, festif toujours, on retiendra aussi le très gentillet "Journey Into Wonderland" (une composition qui porte finalement et admirablement bien son nom) avec ses rythmiques galopantes et ses claviers "trompettisants", le carrément dansant "Dance Off The Devil" particulièrement réussi et aux accents folk sur lequel on s’imagine bien danser bras dessus, bras dessous, et enfin ce "Beyond Eternity" tout aussi entraînant avec ses semblants de cornemuse, lequel vient masquer avec brio une fin d’album un poil moins inspirée ("Paladin", "Colours Of Freedom").

N’allez pas croire non plus que FREEDOM CALL se contente uniquement de nous divertir ou d’amuser la galerie. Il sait aussi se montrer plus sérieux avec des compositions un peu plus élaborées d'un point de vue construction à l’image de l’excellent "Beyond" (près de 8 minutes au compteur) sur lequel il se montre tour à tour pêchu avec de grosses guitares bien incisives, calme et léger quelques notes de piano à l'appui. Un morceau qui lorgne d'ailleurs et davantage du coté de "Crystal Empire", le côté épique en moins cependant.

Force est de constater que Chris Bay, impeccable au chant d’ailleurs (comme souvent), et sa bande réalisent là un vrai coup de maître tant le style et l’âme de FREEDOM CALL sont préservés comme jamais sur ce "Beyond". Car, permettez-moi de le clamer haut et fort, cette nouvelle offrande des Allemands, aussi étonnant que cela puisse paraître, nous ramène une douzaine d’années en arrière, synonyme de la belle époque du groupe et ce pour notre plus grand plaisir. À l’instar du dernier HAMMERFALL "(r)Evolution", on a à l’écoute de "Beyond", cette même et agréable sensation, celle de retrouver là aussi un vieil ami. Un vieil ami qui malgré le poids des ans apparaît dans une forme éblouissante pour ne pas dire olympique.

Note réelle : 3,5/5.

Morceaux préférés : "Edge Of The Ocean", "Among The Shadows", "Dance Off The Devil", "Beyond".

A lire aussi en POWER METAL par FREDOUILLE :


SECRET SPHERE
Heart & Anger (2005)
SECRET SPHERE fait un retour aux sources !

(+ 1 kro-express)



AORTHA
Monolit (2023)
Grosse mandale monolithique dans la figure !

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez







 
   FREDOUILLE

 
   GEGERS

 
   (2 chroniques)



- Lars Rettkowitz (guitare)
- Chris Bay (chant, guitare)
- Ramy Ali (batterie)
- Ilker Ersin (basse)


1. Union Of The Strong
2. Knights Of Taragon
3. Heart Of A Warrior
4. Come On Home
5. Beyond
6. Among The Shadows
7. Edge Of The Ocean
8. Journey Into Wonderland
9. Rhythm Of Light
10. Dance Off The Devil
11. Paladin
12. Follow Your Heart
13. Colours Of Freedom
14. Beyond Eternity



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod