Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (6)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1977 Foreigner
1978 Double Vision
1979 Head Games
1981 4
1984 Agent Provocateur
1987 Inside Information
1991 Unusual Heat
1994 Mr Moonlight
2009 Can't Slow Down
 

- Style : At The Movies, The Magnificent, Reo Speedwagon
- Membre : Lou Gramm , Mick Jones , Michael Schenker, Dokken, Black Swan, Black Sheep

FOREIGNER - Can't Slow Down (2009)
Par BAAZBAAZ le 16 Janvier 2015          Consultée 3348 fois

En 2009, une punition divine s’est abattue sur les fans de FOREIGNER.

Qu’avaient-ils fait pour mériter cela ? Au moins, lorsque "Chinese Democracy" était sorti un an avant, tout le monde savait quel terrible péché avait motivé Dieu pour créer cette chose vilaine et la laisser errer sur terre dans le seul but de torturer nos oreilles : le succès massif des deux "Use Your Illusion", amas démesurés de chansons mal écrites, avait constitué en soi un tel blasphème, une telle hérésie, qu’il était devenu clair qu’une vengeance céleste se préparait. Vivre depuis lors dans un monde où un tel disque existe est le pire calvaire imaginable. Mais ce qui est aisément compréhensible dans le cas des GUNS N' ROSES l’est beaucoup moins dans celui de FOREIGNER. Pourquoi les fans furent-ils punis ? Pour leur mièvrerie chronique ? Pour leur mauvais goût ? Car il faut bien admettre qu’aimer ce groupe (comme pour ELO ou ACE OF BASE, disons) c’est assumer un sacré mauvais goût. Mais on aurait pu penser que la nouvelle coupe de cheveux de Mick Jones était une calamité suffisante… Mais non, il a fallu qu’advienne cet événement laid, atroce, impensable : la sortie d’un nouvel album.

La punition fut vicieuse. Comme dans le cas de la grande farce fomentée par Axl Rose en 2008, le plus terrifiant est sans doute qu’il s’agit d’un faux groupe. Une bande d’usurpateurs réunie par un Mick Jones peroxydé dans le seul but de placer le plus d’exemplaires possibles de ce "Can’t Slow Down" dans les rayonnages de Wallmart. Le pire étant le chanteur… Pâle copie de Lou Gramm, peinant à imiter son maître, il incarne involontairement tout l’aspect cynique et racoleur de l’affaire. Car évidemment, ce genre d’arnaque implique un mimétisme maximal vis-à-vis du FOREIGNER de la grande époque. Il s’agit d’appâter le consommateur, de le rassurer, alors même que le vrai fan, comme dans le cas de GUNS N’ ROSES, n’a qu’une attitude saine à adopter : passer son chemin. Boycotter. Mais le fait de jouer sur la nostalgie – souvent suffisante pour faire perdre tout sens du jugement et des valeurs – peut être d’une efficacité redoutable. Et des parodies éhontées comme "Too Late" ou "Angel Tonight" (du moins les couplets, car le refrain est hideux) prouvent que Jones en avait parfaitement conscience.

La musique, sur cet album, est évidemment mauvaise. Chaque chanson s’apparente à une torture à côté de laquelle les plaies d’Égypte sont un pique-nique du dimanche par une belle journée d’été (températures de saison). Tout est stéréotypé, niais, anachronique (on dirait de la soupe FM mid-80s). Et dire qu'était vendu avec lui un disque de remixes des meilleurs singles du groupe ! Des remixes ! C'est-à-dire des versions compressées, patouillées, sonnant plus fort, plus lisse, véritables insultes au passé… Dieu, dans sa colère, fut impitoyable. A tel point qu’on se demande quel degré d’isolement social, de perdition mentale, de dégradation morale et auditive il fallait avoir atteint à l’époque pour acheter, écouter et aimer ce disque. Il est évident en effet qu’il n’a été composé et vendu que pour plonger les fans dans la souffrance, les faire hurler de douleur ou de peur. Quoi que… Il y a peut-être quelqu’un qui a dit, quelque part, à un moment donné, qu’il appréciait cette musique, que c’était sympathique, voire à la hauteur des albums passés du groupe. Raffinement suprême de la punition : aimer ses bourreaux…

Bien sûr, c’est quand même meilleur que "Chinese Democracy".

Faut pas exagérer.

A lire aussi en HARD ROCK par BAAZBAAZ :


FOREIGNER
Head Games (1979)
Hard rock




FOREIGNER
The Very Best Of (1992)
J'ai volé cet album


Marquez et partagez




 
   BAAZBAAZ

 
  N/A



- Kelly Hansen (chant)
- Mick Jones (guitare, piano)
- Thom Gimbel (guitare saxophone)
- Michael Bluestein (claviers)
- Jeff Pilson (basse)
- Brian Tichy (batterie)
- Marti Frederiksen (guitare, percussions)


1. Can't Slow Down
2. In Pieces
3. When It Comes To Love
4. Living In A Dream
5. I Can't Give Up
6. Ready
7. Give Me A Sign
8. I'll Be Home Tonight
9. Too Late
10. Lonely
11. As Long As I Live
12. Angel Tonight
13. Fool For You Anyway



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod