Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (8)
Questions / Réponses (1 / 6)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Monster Magnet, Blues Pills
- Membre : Arch Enemy, Illwill, Dismember, Opeth, Carcass, Firebird, Evil Masquerade
- Style + Membre : The Night Flight Orchestra
 

 Site Officiel (532)
 Facebook (444)

SPIRITUAL BEGGARS - Earth Blues (2013)
Par CHAPOUK le 19 Mai 2014          Consultée 3426 fois

Le vintage est à la mode actuellement, les SPIRITUAL BEGGARS sonnent vintage, donc ils sont à la mode ! Non ? Ben ils devraient l’être ! Ce "Earth Blues" est un pur moyen de remonter dans le temps sans utiliser une DeLorean !

Bien avant l’arrivée dans le groupe d’Apollo Papathanasio, les SPIRITUAL BEGGARS avaient déjà troqué leur Hard Rock teinté de Stoner contre un Hard Rock plus franchement typé 70’s. Mais là je crois qu’on atteint l’apothéose avec cette galette. Même la pochette aux allures psychédéliques est là pour nous le confirmer. Ses couleurs chaudes et un peu floues sont d’une certaine façon à l’image du son de l’album, qui garde tout de même un côté moderne de par ses allures massives.

Mais cet aspect-là du skeud n’enlève en aucun cas le feeling et le groove qui se dégagent de morceaux comme "Wise As A Serpent", "Dead And Town" ou "Hello Sorrow" qu’il est impossible d’écouter sans taper du pied ou bouger les cheveux en rythme ! Ce sont des purs brûlots 70’s : on y retrouve aussi bien du RAINBOW, du DEEP PURPLE que du URIAH HEEP et autres confrères rockeurs de l’époque !

Tout au long de l’album j’ai clairement l’impression d’entendre une sorte de groupe surréaliste qui évoquerait les premiers pas de LED ZEPPELIN, tout en étant composé de Jon Lord et son orgue Hammond, Ian Paice et son groove légendaire, ainsi que d’un mutant qui aurait hérité des caractéristiques vocales de Tom Fogerty (CREEDENCE CLEARWATER REVIVAL), de Dio (sur "Turn The Tide") et de celles de David Coverdale (surtout sur le très bluesy "Dreamer") !

Et pourtant je ne me suis pas emmerdée une seconde. C’est là où le groupe a frappé fort, il a réussi de manière cohérente à faire cohabiter des titres aux ambiances parfois complètement différentes. Exemple avec "Too Old To Die Young" qui a lui seul passe d’une intro complètement psychédélique à un ensemble couplet-refrain parfaitement DEEP PURPLien avant de laisser place à un break digne d’un URIAH HEEP en grande forme, le tout pour mieux replonger jusqu’au final dans un univers pourpre profond grâce à un enchaînement que l’on pourrait penser tout droit sorti de "Highway Star" (notamment grâce au « Yaaaaaah » à la Gillan). Ou encore "One Man’s Curse" et "Legends Collapse" qui héritent d’un petit côté Stoner surement dû à leurs riffs plus agressifs. Lorsque l’on écoute "One Man’s Curse" ce son lourd et écrasant pourrait évoquer BLACK LABEL SOCIETY mais alors qui serait en train de bœufer avec Marvin GAYE pour le côté très Soul et groovy qui se dégage du titre en parallèle. Chez "Legends Collapse" ce qui frappe le plus c’est également ce côté lourd, mi- Doom mi-Heavy mais qui rappelle cette fois l’époque "Sabotage" de BLACK SABBATH et qui se mêle progressivement à des éléments plus aériens et psychédéliques sur le final.

Sur ce "Earth Blues" les SPIRITUAL BEGGARS nous offrent une palette de titres accrocheurs et complexes à la fois en utilisant leur recette magique de riffing efficace couplé à des atmosphères planantes. C’est ce cocktail mixé dans un shaker tout droit sorti des années 70 qui offre paradoxalement une certaine fraîcheur et une diversité très appréciable au sein de l’album.

Bref vous reprendrez bien un petit peu de LSD dans votre Tequila Sunrise avant de ressortir vos jeans à pattes d’eph' ?

A lire aussi en HARD ROCK par CHAPOUK :


NASHVILLE PUSSY
Let Them Eat Pussy (1998)
Fist & fast !




RIVAL SONS
Great Western Valkyrie (2014)
Les RIVAL SONS prennent de la drogue

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez







 
   CHAPOUK

 
  N/A



- Apollo Papathanasio (chant)
- Michael Amott (guitare)
- Sharlee D'angelo (basse)
- Ludwig Witt (batterie)
- Per Wiberg (claviers)


1. Wise As A Serpent
2. Turn The Tide
3. Sweet Magic Pain
4. Hello Sorrow
5. One Man’s Curse
6. Dreamer
7. Too Old To Die Young
8. Kingmaker
9. Road To Madness
10. Dead End Town
11. Freedom Song
12. Legends Collapse



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod