Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL SYMPHONIQUE  |  STUDIO

Commentaires (9)
Questions / Réponses (2 / 17)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Etwas, Nocturna, Dream Ocean, Snow White Blood, Meridian4, Neopera, Whyzdom, Xandria
- Membre : Sun Caged, God Dethroned, Mayan, Exivious, Hdk
- Style + Membre : Delain, After Forever
 

 Site Officiel (2891)
 Myspace (880)
 Chaîne Youtube (1168)

EPICA - Design Your Universe (2009)
Par JEFF KANJI le 17 Septembre 2023          Consultée 416 fois

"Classical Conspiracy" clôt une période dans la carrière d'EPICA. C'est à ce moment-là qu'il est temps de valoriser toutes les avancées lancées par l'album précédent, et encore freinées par une crainte de faire trop agressif ou de riffer pour de vrai. "Design Your Universe" sonne mieux, est mieux écrit, plus varié, les intronisations définitives d'Ariën Van Weessenbeek et de son acolyte Isaac Delahaye aidant.

Les penchants extrêmes ne se planquent plus et prennent même les avants-postes. Je me rappelle encore à l'époque ma tête quand "Resign To Surrender" a démarré. Toutes guitares dehors, orchestrations au second plan, et growls plus pertinents et plus aboutis pour prendre les devants. Et si le single "Unleashed" est plus balisé, dans la lignée de "Never Enough", le ton est donné : EPICA a mûri, et le niveau des uns et des autres a bondi avec.

L'attaque et l'ambition sont les maîtres-mots de "Design Your Universe". Isaac démontre qu'il n'a pas prévu de faire de la figuration (son excellent solo sur "Martyr Of The Free World", ou encore sur la magistrale "Tides Of Time" qui fait briller Simone de mille feux). Mark se surpasse en développant comme jamais sa série "A New Age Dawns" avec "Kingdom Of Heaven", le titre qui consacre ses talents de compositeur dans la multitude de ses sources d'inspiration.

Si la qualité homogène et constante de "The Phantom Agony" semble ne jamais devoir être égalée, "Design Your Universe" contient quasi tous mes titres préférés d'EPICA, et ce dans des approches bien distinctes. Que ce soit "Burn To A Cinder", "Tides Of Time" ou la pièce-titre "Design Your Universe", sorte de version améliorée et plus rentre-dedans du "Chasing The Dragon" de l'album précédent. Mais il a effectivement ses courants d'air : "Our Destiny" surtout. La deuxième moitié de l'album, bien que d'une constance qui impose le respect, est tout de même un poil moins zénithal sur "White Waters" (qui tente de nous rejouer "Trois Vierges"), que sur "Tides Of Time", sur "Deconstruct" que sur "Semblance Of Liberty". Mais bon, il faut bien reconnaître qu'une fois que la voix de Simone s'évanouit dans les derniers instants de "Design Your Universe", EPICA a acquis un nouveau statut, celui de leader de la scène Metal Symphonique à chanteuse.

Un album bien plus important que la somme de ses parties.

A lire aussi en METAL SYMPHONIQUE par JEFF KANJI :


BENIGHTED SOUL
Kenotic (2014)
Maîtrise et engagement




EPICA
The Holographic Principle (2016)
Peut-on encore parler de confirmation ?


Marquez et partagez






 
   AAARGH

 
   ALANKAZAME
   JEFF KANJI

 
   (3 chroniques)



- Simone Simons (chant)
- Mark Jansen (guitare, chant)
- Isaac Delahaye (guitare)
- Coen Jansen (claviers)
- Yves Huts (basse)
- Ariën Van Weesenbeek (batterie)


1. Samadhi (prelude)
2. Resign To Surrender (a New Age Dawns Part Iv)
3. Unleashed
4. Martyr Of The Free Word
5. Our Destiny
6. Kingdom Of Heaven (a New Age Dawns Part V)
7. The Price Of Freedom (interlude)
8. Burn To A Cinder
9. Tides Of Time
10. Deconstruct
11. Semblance Of Liberty
12. White Waters
13. Design Your Universe (a New Age Dawns Part Vi)



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod