Recherche avancée       Liste groupes



      
HARDCORE  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


REFUSED - The Shape Of Punk To Come (1998)
Par CHAPOUK le 2 Juillet 2015          Consultée 739 fois

Dans la scène Punk HxC, dont les REFUSED font partie, cet album est et restera un ovni intemporel.

Comment qualifier leur musique ? Disons que la base reste Hardcore, au niveau du chant, de l'énergie et des riffs qui gardent leur côté raw et syncopé comme au temps de "This Just Might Be The Truth". Mais pour le reste quelle évolution ! Et surtout quelle recherche musicale ! Des éléments Noise viennent se greffer de façon polie aux morceaux tels que "Worms Of The Senses Faculties Of The Skull" ou "Protest Song '68" donnant à ce dernier une consonance apocalyptique.

A cela viennent s'ajouter des éléments Jazz, comme par exemple sur "The Deadly Rythm", avec son break où la contrebasse résonne et où les fûts sont caressés avec douceur (pour une fois). Et on trouve également des petits bouts d'Electro-Ambient à la APHEX TWIN, la preuve avec "Bruitist Pome #5" une piste très ambiancée qui offre un petit moment de calme au milieu de cette anarchie (finement contrôlée, tout de même) rythmique et stylistique. "The Apollo Programme Was A Hoax" clôture cet album de la même manière : avec des guitares acoustiques aériennes, une contrebasse et un son d'accordéon pour accompagner un chant lointain.

D'autres pistes sont justes inclassables, comme "Liberation Frequency" qui est un mélange étrange entre Indie Rock, Jazz et Punk, où la schizophrénie est de mise puisqu'on passe de couplets rythmés mais relativement peu agressifs à une explosion subite de violence. C'est à peu près la même recette pour "Summerholiday VS Punkroutine" où les influences Punk British des 70's se font un peu plus sentir que sur le morceau cité précédemment. Et que dire de "Tannhäuser/Derivè" avec ses violons qui rencontrent des guitares bruitistes et virulentes ? Une expérimentation risquée mais qui s'avère concluante : la beauté des violons s'affrontant avec du Screamo à la ORCHID.

Mais il reste du Hardcore plus traditionnel dans tout cela : "The Deadly Rythm", "New Noise", "The Shape Of Punk To Come", "Refused Are Fuckin Dead" pourraient, comme je le faisais remarquer dans l'intro, être présents sur le premier méfait du groupe. De plus les textes de Dennis restent engagés et percutants, faisant perdurer ainsi l'esprit Punk du groupe.

C'est étrange tout de même, de voir des punks s'essayer à quelque chose de très avant-gardiste et de très Prog dans l'esprit, tout en y parvenant admirablement bien ! C'est aussi très finement joué de leur part, car ce skeud est une manière intelligente de faire un gros bras d'honneur au conformisme musical qui peut parfois être présent dans la scène Hardcore et au passage à l'industrie musicale en général("je fais ce que je veux et je t'emmerde") Rien que pour ça, cet album mérite son statut de légende !

A lire aussi en HARDCORE par CHAPOUK :


LA HORDE
Dystopie (2015)
Un univers hxc bien maitrisé




BLACK BOMB A
Comfortable Hate (2015)
Bien installés chez eux !


Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
   CHAPOUK
   POSITRON

 
   (3 chroniques)



- Dennis Lyxzén (chant)
- Kristofer Steen (guitare, batterie)
- Jon Brännström (guitare, samples, claviers)
- David Sandström (batterie "jazzy")
- Magnus Björklund (basse violoncelle)
- Torbjörn Näsbom (violon)
- Jakob Munck (contrebasse)
- Pelle Henricsson (tambourin)


1. Worms Of The Senses/faculties Of The Skull
2. Liberation Frequency
3. The Deadly Rhythm
4. Summerholidays Vs. Punkroutine
5. Bruitist Pome #5
6. New Noise
7. The Refused Party Program
8. Protest Song '68
9. Refused Are Fucking Dead
10. The Shape Of Punk To Come
11. Tannhäuser / Derivè
12. The Apollo Programme Was A Hoax



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod