Recherche avancée       Liste groupes



      
PUNK HARDCORE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


REFUSED - This Just Might Be... The Truth (1994)
Par CHAPOUK le 21 Août 2017          Consultée 331 fois

Beaucoup d'entre vous connaissent REFUSED grâce à "The Shape Of Punk To Come" mais en 1994 le groupe fait ses premiers pas avec "This Just Might Be The Truth" et on est encore loin des expérimentations du troisième opus des Suédois.

En effet ici on se retrouve plutôt face à un gros bloc de Hardcore qui se rapproche de celui de SICK OF IT ALL mais avec un son plus Thrashy. Autant dire que ça défouraille sec et sans fioritures : les morceaux s'enchainent rapidement et tabassent tout dans les règles de l'art Coreux. A l'époque de ce "TJMBTT" les REFUSED étaient déjà des anars aux convictions bien réfléchies et leurs morceaux ne leur servaient, à ce moment-là, qu'à promouvoir leur idéologie tout en offrant un panel assez représentatif de leurs influences musicales. Pour avoir une certaine variété dans les compos il faudra cependant patienter jusqu'à la sortie de leur second opus.

Attention je ne sous-entends pas pour autant que ce skeud est chiant ! Non juste qu'il est… prévisible pour un album de Hardcore… Par exemple, pour les intros : on a tantôt droit à une sorte de passage typé moshpart ("Pump The Brakes", "Stenght", "Mark", "Bottom") tantôt quelque chose de plus instrumental, grâce à, au choix, la basse ou la batterie ("5th Freedom", "Untitled", "Dust"), ou carrément des titres qui rentrent dans le tas dès le début ("Trickbag", "Our Silence", "Inclination", "Tide"). Et bien évidemment tous les titres sont des petites bombes de Punk Hardcore dont la durée atteint rarement les 3 minutes et dont les textes sont déclamés avec toute la hargne possible.

A l'époque, il n'y avait pas de quoi hurler au génie en écoutant cet album des REFUSED car les morceaux se ressemblent tous, ils ont à peu près tous la même structure (en grossissant un peu le trait)et ça devient compliqué de les différencier passé "Untitled". Maaaaais une oreille avertie peut remarquer que ces petits jeunes ont déjà quand même tendance à adopter des rythmiques syncopées avec des riffs bien incisifs et qu'ils sont quand même doués pour varier les tempi de manière aussi brutale qu'inattendue, sans pour autant perdre l'auditeur dans le sillage ("Untitled" en est une belle preuve). De plus, Dennis Lyxzén se démène au chant pour faire passer ses messages et on sent qu'il insuffle ainsi au groupe une bonne dose d'énergie ("Stenght", "Inclination").

Dans l'ensemble cet album n'est qu'un brouillon à comparer au reste de la discographie des suédois. On sent qu'ils étaient jeunes quand ils ont pondu ces compos et c'est peut-être ce manque de maturité, combiné au sens de l'urgence du Punk Hardcore, qui laisse un petit goût d'inachevé.
Néanmoins ça reste un bon album de Punk Hardcore, brut de décoffrage, qui remplit parfaitement son rôle de défouloir si on l'écoute d'une traite.
C'est seulement lors de la sortie de " Songs To Fan The Flames Of Discontent" que cette bande de révoltés arrivera à obtenir le succès qu'elle mérite pour ses textes, sa musique et ses convictions.

A lire aussi en PUNK par CHAPOUK :


CHOKING VICTIM
No Gods, No Managers (1999)
Gros coups de rangeo chez les anarchos !




POISON IDEA
Feel The Darkness (1990)
Punk ou Thrash ?


Marquez et partagez




 
   CHAPOUK

 
  N/A



- Dennis Lyxzén (chant)
- David Sandström (batterie)
- Pär Hansson (guitare)
- Henrik Jansson (guitare)
- Magnus Flagge (basse)


1. Intro
2. Pump The Brakes
3. Trickbag
4. 5th Freedom
5. Untitled
6. Strength
7. Our Silence
8. Dust
9. Inclination
10. Mark
11. Tide
12. Bottom



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod