Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (11)
Questions / Réponses (2 / 4)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1971 Thin Lizzy
1972 Shades Of A Blue Orph...
1973 Vagabonds Of The West...
1974 Nightlife
1975 Fighting
1976 Jailbreak
  Johnny The Fox
1977 Bad Reputation
1978 Live And Dangerous
1979 Black Rose : A Rock L...
1980 Chinatown
1981 Renegade
1983 Thunder And Lightning
  Life
 

- Style : Wishbone Ash, Crash Kelly, Horisont
- Membre : G-force, Tygers Of Pan Tang, Wami, Dare
- Style + Membre : Black Star Riders, Phil Lynott , Wild Horses [uk], Msg, Gary Moore

THIN LIZZY - Bad Reputation (1977)
Par FENRYL le 25 Mai 2018          Consultée 513 fois

La machine est lancée...

THIN LIZZY est de retour quelques mois... après ma naissance ! En s'affichant à trois sur la pochette, on comprend que l'ambiance s'est tendue. Brian Robertson ne sera d'ailleurs crédité que sur trois morceaux, le reste de la prestation étant assuré par Scott Gorham qui double pratiquement toutes les parties guitare.
Pourtant, il faut bien comprendre que l'on parle d'un groupe qui marque totalement son époque et le monde de la musique et qui offre le luxe de proposer à sa fanbase un album complet tous les ans quasiment ! Un rêve éveillé quand aujourd'hui vous pouvez bien compter au moins trois ans en moyenne avant de voir revenir une grosse pointure (et encore, je suis optimiste) !

"Bad Reputation", pour moi c'est tout d'abord "Soldier Of Fortune" où déboule un son de guitare sublime après les mots doux de Phil. C'est bien simple, on est dans le magique. Les poils se dressent et l'émotion vous envahie. Ce riff mélodieux est hypnotique.
Mais comment ne pas vous parler de "Opium Trail", énergique et nerveuse à l'échelle de THIN LIZZY : la basse roule, les guitares sont agressives et que dire du travail à la batterie de Brian ?! Impressionnant.
Vous en redemandez ? "Southbound" augmente le niveau de douceur et de qualité en terme de songwriting. On peut presque y déceler un feu de cheminée, une pinte de Guinness et un mug de thé fumé...
En invitant au saxophone John Helliwell (SUPERTRAMP) - beau-frère de Scott au passage - le trio s'offre une touche sonore particulière et surprenante sur "Dancing In The Moonlight (It's Caught Me In The Spot Light)" avant de revenir cette fois-ci à la clarinette sur la ballade "Downtown Sundown".
On reconnaîtra en outre la construction d'un morceau classique à la mélodie dansante, avec un refrain efficace ("That Woman's Gonna Break Your Heart" et son solo avant "Dear Lord").

36 minutes, 9 titres... Pas besoin de faire de grands et longs discours. THIN LIZZY sait aller à l'essentiel. Pas de fioritures, juste du feeling et des compositions qui touchent, portées par une voix si marquante.
Les Irlandais sont ainsi lancés sur l'autoroute de la discographie réussie, avant même de vous parler de la période Gary MOORE, c'est vous dire le talent intrinsèque de ce groupe, depuis bien longtemps !

A lire aussi en HARD ROCK par FENRYL :


THIN LIZZY
Nightlife (1974)
La légende est en route...

(+ 1 kro-express)



SIXX: A.M.
Prayers For The Damned Vol.1 (2016)
Quand le side project devient titulaire... Qualité.

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   THE BLUE OYSTER

 
   DARK BEAGLE
   FENRYL

 
   (3 chroniques)



- Brian Downey (batterie, percussions)
- Scott Gorham (guitares)
- Phil Lynott (basse, chant, guitare acoustique, harmonica)
- Brian Robertson (guitares, claviers)


1. Soldier Of Fortune
2. Bad Reputation
3. Opium Trail
4. Southbound
5. Dancing In The Moonlight
6. Killer Without A Cause
7. Downtown Sundown
8. That Woman's Gonna Break Your Heart
9. Dead Lord



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod