Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (68)
Questions / Réponses (8 / 49)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1987 Appetite For Destruct...
1993 The Spaghetti Inciden...
1994 Sympathy For The Devil
1999 Live Era 1987-1993
2008 Chinese Democracy
2014 Appetite For Democracy :...
 

- Style : Hall Aflame, Buckcherry, Beautiful Creatures, Aesthesia, Spread Eagle, Hardcore Superstar
- Membre : Sons Of Apollo, Asia, The Dead Daisies, Izzy Stradlin, Slash's Snakepit , Gilby Clarke, Velvet Revolver, The Cult , Duff Mc Kagan
- Style + Membre : Hollywood Rose, L.a. Guns, Matt Sorum
 

 Site Officiel (757)
 Myspace (832)
 Chaîne Youtube (1268)

GUNS N' ROSES - Appetite For Destruction (1987)
Par MYLES le 5 Avril 2022          Consultée 360 fois

1981, les USA sortent successivement groggy de la défaite du Vietnam, du Watergate et des années en demi-teinte de Jimmy Carter.

Reagan arrive et lance son "America is back" ; on doit retrouver le luxe de l’American Dream face aux méchants soviétiques ; c’est le temps des Stallone et Cie qui tapent du communiste et font virevolter haut le drapeau US ; musicalement le Hard et assimilés se vend par palettes et on affiche en priorité le glamour, à l’image du sourire ultra bright de BON JOVI ; les nanas ont une plastique parfaite et les jeunes Américains voient leurs héros, MÖTLEY, POISON etc… vanter une vie facile aux mœurs légères et d’une insouciance totale.

Et là rêve américain se fissure : la crasse remonte dans les tuyaux. Une bande de chevelus crades au son sale, à l’énergie Punk arrive et salit cet American Dream de façade. Cinq camés notoires qu’on croirait sortis de "Délivrance" (Izzy est vu comme le plus malin car il a l’équivalent d’un bac, les autres passant leurs temps dehors ou à se déchirer à tout ce qui passait).

Des hymnes, de la violence ("Welcome To The Jungle" / "My Michelle" / etc.) du sexe ("Rocket Queen"), de l’alcool ("Nightrain") de la drogue ("Mr. Brownstone"), de la controverse ("It’s So Easy") et même les ballades qui tuent estampillées AEROSMITH 70s ("Paradise City" et "Sweet Child O' Mine") ; le tout servi par une voix de chat écorché agrémenté de soli qui déchirent l’espace sonore. C'est un gigantesque coup de latte dans ce lanterneau plat qui va influencer des millions de gens ainsi que des groupes de clones par paquets.

On pourrait parler des heures des titres, de la production, du son sale et méchant mais en fait cet "Appetite..." va plus loin que la musique : c'est un glaviot balancé sur le drapeau US. "Le groupe le plus dangereux du monde" titrait Paris Match ? Sans doute mais surtout parce qu’il levait un voile impudique sur cette Amérique des white trash paumés et loosers qu’on nous cachait sous le strass.

A lire aussi en HARD ROCK :


CRAZY LIXX
Loud Minority (2007)
Hard rock typé 80's flamboyant, de haute voltige




RATT
Invasion Of Your Privacy (1985)
Une permanente est parfois gage de qualité !


Marquez et partagez



Par DARK BEAGLE




 
   POWERSYLV

 
   ALANKAZAME
   BAAZBAAZ
   FENRYL
   LATIMUS
   MYLES
   POSSOPO
   THE MARGINAL

 
   (8 chroniques)



- Axl Rose (chant ,clavier)
- Saul "slash" Hudson (guitare)
- Izzy Stradlin (guitare)
- Duff Mckagan (basse)
- Steven Adler (batterie)


1. Welcome To The Jungle
2. It's So Easy
3. Nightrain
4. Out Ta Get Me
5. Mr. Brownstone
6. Paradise City
7. My Michelle
8. Think About You
9. Sweet Child O'mine
10. You're Crazy
11. Anything Goes
12. Rocket Queen



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod