Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH MELODIQUE  |  STUDIO

Commentaires (29)
Questions / Réponses (3 / 9)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Arch Enemy, Blood Stain Child, Rise To Fall, Gardenian, World Under Blood, At The Gates, Raintime, The Sons Of Talion , Degradead, The Duskfall , Children Of Bodom, Witchery, Amaran, Nightrage, Callenish Circle
- Membre : Tiamat, Mercury Tide, Hammerfall, Passenger
- Style + Membre : Dark Tranquillity
 

 Mysweetforum (forum - News - Bio Etc...) (1111)
 Site Officiel (417)
 Myspace (483)
 Chaîne Youtube (397)

IN FLAMES - Soundtrack To Your Escape (2004)
Par JULIEN le 19 Avril 2004          Consultée 8619 fois

Cette kro-express était à l'origine la chronique principale avant d'être réécrite par POSSOPO

La sortie de "Reroute To Remains" nous avait fait prendre conscience que les IN FLAMES, ténors du Death Mélodique suédois, n’avaient jamais si bien porté leur nom qu’en la circonstance : conspué pour la mise en retrait des soli (quasi inexistants sur ce disque) et la place plus importante accordée à l’électronique, aux chants clairs et trafiqués, IN FLAMES fut souvent condamné au bûcher auquel son nom le prédisposait. Et pourtant, IN FLAMES aurait risqué la déroute (arf !) voire l’auto-parodie stérile en sortant un banal successeur à l’excellent "Clayman", et "Reroute To Remains" avait su concilier habilement le son traditionnel des enflammés et un soucis de modernité bienvenue. Mais qu’attendre alors de son successeur à l’intrigant intitulé "Sountrack To Your Escape" ? Une plongée encore plus marquée dans un univers que d’aucuns taxèrent injustement de Néo ? C’était sans compter sur l’esprit IN FLAMES !

Et le groupe s’emploie à brouiller les cartes dès son titre d’ouverture "F(r)iend" : guitares massives, batterie qui pilonne, voix qui arrache, ambiance lourde, on se croirait de retour aux premières heures du groupe… un certain coté pataud en plus, IN FLAMES semblant ici peu à l’aise. Une mise en condition peu heureuse pour moi ! Et puis s’avance "The Quiet Place", et on perd de nouveau pied : Surpris par le premier titre, on s’attendait à une marche arrière copieuse d’IN FLAMES, et là, pof, nous atterrit dans l’oreille... un vrai tube imparable, dans le plus pur esprit "Reroute To Remains" : chant clair passé à travers des filtres, omniprésence de l’électronique et des claviers, guitares massives plutôt que « rentre-dedans », ambiance sombre et presque éthérée... mais bon sang, à quoi joue IN FLAMES ?

Malicieux suédois ! Car "Soundtrack To Your Escape" apparaît comme un disque d’une grande habileté, trouvant un terrain d’entente harmonieux pour la nouvelle coloration atmosphérique et électronique d’IN FLAMES et les démangeaisons persistantes de guitares de retour en grâce, le tout emballé soigneusement par un groupe qui sait ce que « song writing » signifie : "Soundtrack To Your Escape" foisonne de titres accrocheurs ("Like You Better Dead", superbes "Touch Of Red" et "Dial 595-Escape", magnifique simili ballade "Evil In The Closet") et parvient, tout en étoffant encore davantage l’habillage électronique de la musique (le tube "My Sweet Shadow", "Dead Alone", "Bottled", "The Quiet Place"...), à maintenir un punch Heavy : les claviers sont riches, les samples bien présents, les voix claires ne s’embarrassent pas de discrétion... et pourtant, je trouve ce disque plus musclé que l'aventureux "Reroute To Remains", ainsi qu’en atteste un milieu d’album plus coriace (et moins réussi) que le début relativement aguicheur : "In Search For I" (avec un court solo presque barré), le mid-tempo "Borders And Shading" avec ses gros riffs, le rapide "Superhero Of The Computer"…

En mariant ainsi, avec leur coutumière habileté, la force de guitares et les arrangements de claviers et autres samples riches qui faisaient déjà tout le sel de "Reroute To Remains", IN FLAMES honore une nouvelle fois sa réputation en nous ciselant un petit bijou de Death mélodique enlevé et vraiment bien foutu : Les IN FLAMES écrivent désormais plus des « chansons » qu’ils ne composent des morceaux avec moultes solos... mais quand le résultat est d’une telle qualité, on serait bien sot de s’en formaliser. Après tout, si c’est ce genre de came que vous recherchez, replongez-vous plutôt dans les albums pré-"Reroute To Remains", vous y trouverez largement de quoi combler votre appétit de six cordes virevoltantes.

Pour finir, indiquons que ce manifeste en douze chapitres - treize pour l’édition limitée, qui s’achève sur un "Discover Me Like Emptiness" relevé d’une belle touche atmosphérique - s’agrémente d’un magnifique livret signé par la boîte de Niklas Sundin (guitariste de DARK TRANQUILLITY, connu pour ses travaux graphiques au profit de son propre groupe, mais aussi d’IN FLAMES, ARCH ENEMY ou encore AND OCEANS parmi d’autres). Et il est d’autant plus dommage que trois ou quatre titres moins inspirés viennent ternir l’ensemble. Mais qu’importe, ce disque est excellent, diablement accrocheur et très soigné. Il ne reste donc plus qu’à applaudir ces maîtres suédois, qui trouvent encore ici matière à nous surprendre...

Note : 4,5/5.

A lire aussi en DEATH MELODIQUE par JULIEN :


IN FLAMES
Used & Abused... In Live We Trust (2005)
Du live, des clips, un documentaire... bon boulot




MISANTHROPE
Visionnaire (1997)
Death melodique


Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
   FENRYL
   JULIEN
   POULPI

 
   (4 chroniques)



- Anders Friden (chant)
- Björn Gelotte (guitare)
- Peter Iwers (basse)
- Jesper Strömblad (guitare)
- Daniel Svensson (batterie)


1. F(r)iend
2. The Quiet Place
3. Dead Alone
4. Touch Of Red
5. Like You Better Dead
6. My Sweet Shadow
7. Evil In A Closet
8. In Search For I
9. Borders And Shading
10. Superhero Of The Computer Rage
11. Dial 595-escape
12. Bottled
13. Discover Me Like Emptiness (bonus Track)



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod