Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (13)
Questions / Réponses (6 / 33)
Metalhit
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Khonsu, Irreversible Mechanism, Orakle
- Membre : Thorns, Peccatum, Vond, Thou Shalt Suffer, Enslaved
- Style + Membre : Ihsahn, Thorns Vs Emperor

EMPEROR - Prometheus - The Discipline Of Fire & Demise (2001)
Par PERE FRANSOUA le 12 Mars 2018          Consultée 291 fois

L’on sait que ni Samoth ni Trym ne participèrent au processus créatif de cet ultime opus qui fut entièrement pensé, composé et joué par Ihsahn. L’on sait que Samoth eut quand même le droit d’enregistrer quelques plans de guitare et que Trym n’a eu qu’à suivre le clic-and-track concocté par l’omnipotent leader. C’est donc le seul et unique album du groupe à ne pas avoir été le fruit d’une collaboration, collectivement élaborée en répétition.
Ainsi il s’agit pour ainsi dire d’un album solo d’Ihsahn, qui empile les couches de son dans son coin, sans garde-fou, préfigurant sa carrière rien qu’à lui qui commencera quelques années plus tard. Dès lors on comprend tout, les fortes incursions Prog, le chant clair pas toujours bien maîtrisé et qui commence à sentir la guimauve, les luxuriants soli, les passages soft hors de propos, le désert émotionnel et le règne de l’intellect.

Mais avec l’étiquette EMPEROR, il doit encore s’agir d’un disque farouchement extrême. C’est pourquoi quand il tape "Prometheus" tape fort. Certains blasts pilonnent, écrasent comme du MORBID ANGEL, accompagnant des rythmiques toutes puissantes ou des murs de son creux, pâles vestiges d’un passé Black (qu’il est inutile et moribond de rappeler ici).

Pourtant la qualité est objectivement ébouriffante, avec un degré de sophistication unique et une inventivité du riff sans précédent. Rien à redire non plus à la production qui se place dans le parfait prolongement de "IX Equilibrium", puissante, chromée, équilibrée, parfaite pour le style impérial et emphatique pratiqué.

On dit que "Prometheus" est alambiqué et tortueux, c’est vrai ; souvent un peu "baroque", Possopo l’avait bien vu ; les irruptions des claviers font mouche à chaque fois, pour sûr ; il y a vraiment pleins de bons moments, carrément ; pas toujours bien collés entre eux (les bons moments), certes. Quand l’inspiration est au top ça donne "The Eruption" qui nous latte les pattes pour nous mettre à genoux.
Mais il nous arrive de rester de marbre trop souvent, malheureusement, et d’écarquiller les yeux devant la bestiole qui se tortille inutilement devant nous.

On l’a souvent dit, et c’est tout à fait vrai, il s’agit du disque le plus prétentieux d’un Empereur déjà très très prétentieux. "Prometheus" est le disque d’un génie qui est peut-être allé trop loin, conscient de sa supériorité et qui pour épater la galerie en fait trop.
Une fin de règne classique, dans l’excès de faste et la solitude. Une fin en eau de boudin puisque le groupe se séparera dans la foulée, sans tourner pour promouvoir un disque qui de toute façon n’était pas écrit pour la scène.
Ne nous restera à nous mettre sous la dent que la prolifique carrière solo d’Ihsahn, loin d’être satisfaisante, et les multiples projets de Samoth, de ZYKLON à The WRETCHED END.

Difficile une fois de plus de donner une note éloquente à un disque ébouriffant qui éclate la concurrence tout en restant nettement moins sublime que les deux œuvres-maîtresses qu’il n’est même plus utile de nommer. Quelque part entre 3/5 et 4/5 en fonction des critères retenus.

A lire aussi en BLACK METAL par PERE FRANSOUA :


MORK
Den Vandrende Skygge (2016)
True Norwegian Black Metal revival




MORK
Eremittens Dal (2017)
Mork, ça trve l’kvlt


Marquez et partagez



Par JULIEN, MEFISTO




 
   JULIEN

 
   MEFISTO
   PERE FRANSOUA
   POSSOPO

 
   (4 chroniques)



- Ihsahn (chant,guitare,basse,claviers)
- Samoth (guitare additionnelle)
- Trym (batterie)


1. The Eruption
2. Depraved
3. Empty
4. The Prophet
5. The Tongue Of Fire
6. In The Wordless Chamber
7. Grey
8. He Who Sought The Fire
9. Thorns On My Grave



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod