Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (13)
Questions / Réponses (1 / 1)
Metalhit
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Khonsu, Irreversible Mechanism, Orakle
- Membre : Thorns, Peccatum, Vond, Thou Shalt Suffer, Enslaved, Hardingrock
- Style + Membre : Ihsahn, Thorns Vs Emperor

EMPEROR - Ix Equilibrium (1999)
Par PERE FRANSOUA le 10 Mars 2018          Consultée 272 fois

Je me rappelle sa sortie. Précommandé et reçu en même temps que "At The Heart Of Winter", symptômes des temps qui changent. Écœuré par une scène qui tournait à vide, j’avais accueilli à bras ouverts cette nouvelle évolution, contrairement à de nombreux déjà-vieux Blackeux de ma connaissance qui hurlèrent à la trahison. Devant tant de conservatisme réac’ je rétorquais qu’il était bien légitime pour un tel artiste de s’émanciper de tous ces carcans, qu’une telle créativité et une telle technicité ne devaient subir aucune entrave.

Le temps leur a donné raison. Ce qu’ils déploraient en fin de compte c’était la fin du rêve, la dissipation des dernières brumes mystérieuses, la magie bouffée par la science.

Depuis c’est toujours la même problématique. Jugé en comparaison avec les deux précédents chefs-d’œuvre "IX Equilibrium" n’est pas à la hauteur, trop hors sujet, trop clinique, mais jugé intrinsèquement c’est une pure bombe de Metal extrême multi-référentiel.

Car il a tout pour plaire. De la puissance, de la technique, de l’accroche, du chant clair viril, du vrai solo. Des restes de Black boosté aux amphét’s avec injection de Death lustré et de Heavy sombre et glorieux, du Prog même !
En fait c’est déjà le futur du trio qui s’écrit, on sent à fond le style IHSAHN en embuscade, et la tendance grandissante des deux autres pour le Death (qui s’exprimera sous peu avec ZYKLON).

Peu importe les goûts, il y a des coups de génie irrésistibles, "Curse You All Men!" en entier, "Sworn" est bien efficace aussi, des passages qui déchirent (à peu prêt partout), des bonnes idées (ce début batterie-clavier de "Nonus Aequilibrium"), des références sympas (ces soli à la BATHORY sur "Warrior Of The Modern Death").

On appréciera également une production plus harmonieuse, bien que fort clinquante, où les guitares reprennent largement le dessus, remettant la batterie de Trym à sa juste place. Ainsi le mix est moins saturé par son omniprésente double pédale (ce qui était le défaut principal de "Anthems...") Du coup la musique d’EMPEROR devient particulièrement lisible, tout y est clair et compréhensible.

La vérité c’est qu’on s’y ennuie déjà suffisamment malgré la créativité et la variété. Rien n’est plus aussi essentiel, vital, tellurique. Les EMPEROR ne sont plus des magiciens, ils sont en train de devenir des musiciens. De sacrés grands musiciens c’est sûr mais qui font de la musique de musiciens, sans ce supplément d’âme qui vibre encore si fort chez "In The Nightside Eclipse" malgré ses plus de vingt ans.

Avec sa trajectoire éclair de surdoué, EMPEROR n’a pas su garder la flamme sacrée. Son règne omnipotent s’est vite transformé en faste excessif.
Volant toujours plus haut vers le soleil, tel Icare qu’il mit ici en scène, mu par une arrogance folle, il finit comme dans le mythe.

La note mise ici importe si peu. Ne vous fiez pas.

A lire aussi en BLACK METAL par PERE FRANSOUA :


BLACKLODGE
Solarkult (2006)
Ça trip dans l'usine du diable




SATYRICON
Deep Calleth Upon Deep (2017)
Grand Cru

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez



Par JULIEN



Par MEFISTO




 
   POSSOPO

 
   MEFISTO
   PERE FRANSOUA

 
   (3 chroniques)



- Ihsahn (chant,guitare,basse,claviers)
- Samoth (guitare)
- Trym (batterie)


1. Curse You All Men!
2. Decrystallizing Reason
3. An Elegy Of Icaros
4. The Source Of Icon E
5. Sworn
6. Nonus Aequilibrium
7. The Warriors Of Modern Death
8. Of Blindness And Subsequent Seers



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod