Recherche avancée       Liste groupes



      
BRUTAL DEATH SYMPHO  |  STUDIO

Commentaires (5)
Metalhit
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


2009 Oracles
2011 Agony
2013 1 Labyrinth
2016 1 King
2019 Veleno
2010 Mafia
 

- Style : Septicflesh
 

 Facebook (442)
 Myspace (251)
 Chaîne Youtube (269)

FLESHGOD APOCALYPSE - King (2016)
Par METALOMANE le 5 Février 2016          Consultée 1498 fois

Moi qui pensais que ma seule réaction face au FLESHGOD APOCALYPSE post-"Labyrinth" serait l’hilarité amère, me voilà bien feinté. Non pas que les Italiens nous aient pondu un chef d’œuvre, mais il faut bien avouer qu’ils sont parvenus à récupérer une partie de leur dignité qu’ils avaient profondément enterré sur l’album précédent. Aaah ce "Labyrinth" avec ses compos, au mieux nulles, au pire totalement grotesques et surtout cette production encore plus compressée que Lucie Wilde dans une brassière… Oui, bon bin allez checker sur Google je vous attends. C’est bon ? Allez, on continue. Le son, disais-je, est enfin de nouveau à la hauteur et même un poil mieux que sur "Agony". Niveau grattes c’est toujours le quasi-vide guitaristique, mais au moins, c’est du vide bien agencé qui met bien en valeur le reste (oui je suis d’accord, c’est assez scandaleux d’en arriver à faire des compliments pareil !).

Finalement, le plus dur c’est d’admettre que FLESHGOD APOCALYPSE ne fait plus de Death Metal depuis longtemps, mais du Speed Mélodique (le refrain de "In Aeternum" m’en soit témoin) avec quelques blastouilles. Une fois qu’on a accepté cet état de fait, on peut assumer de prendre son pied sur les meilleurs brûlots que sont "Mitra", "And The Vulture Beholds" et "A Million Deaths". "Syphilis" en revanche est à l’image de la maladie, une longue et douloureuse saloperie qui nous fait regretter le bon moment passé un peu plus tôt. Au final, un album auquel il faut laisser sa chance si on aime le Too Much Metal mégalo. Par contre, vous pleurerez toujours en réécoutant "Oracles" et "Mafia", ne rêvez pas.

A lire aussi en DEATH METAL par METALOMANE :


The SENSELESS
The Floating World (2012)
En attendant la vague




SARPANITUM
Blessed Be My Brothers... (2015)
Tu la sens, ma sainteté ?

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez








Par MEFISTO




 
   MEFISTO

 
   METALOMANE

 
   (2 chroniques)



- Francesco Ferrini (piano, orchestrations)
- Cristiano Trionfera (guitare)
- Tommaso Riccardi (guitare, chant)
- Francesco Paoli (batterie, guitare)
- Paolo Rossi (basse, chant clair)


1. Marche Royale
2. In Aeternum
3. Healing Through War
4. The Fool
5. Cold As Perfection
6. Mitra
7. Paramour (die Leidenschaft Bringt Leiden)
8. And The Vulture Beholds
9. Gravity
10. A Million Deaths
11. Syphilis
12. King



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod