Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (9)
Metalhit
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

2016 3 Abbath
2019 Outstrider
 

- Style : Immortal
- Membre : Benighted, I
- Style + Membre : Gorgoroth

ABBATH - Abbath (2016)
Par DARK BEAGLE le 29 Mars 2016          Consultée 1212 fois

Doit-on être extatique à l’annonce du retour aux affaires d‘ABBATH ? Le Grand Panda s’est vite remis en selle après son départ d’IMMORTAL, alimentant l’espoir des fans déçus de la légende du Black Metal. Près de sept ans après un "All Shall Fall" qui n’aura pas entièrement convaincu, il s’agit pour le père Abbath de monter de quoi il est capable. Bon, la pochette est rassurante : il ne change pas de look, il resterait reconnaissable dans un bus de blackeux.

Et la musique le confirme : nous sommes en terrain connu et ça, c’est dommage. Parce que niveau surprise, c’est zéro. Abbath nous gratifie de titres dans la lignée de ce que faisait IMMORTAL sur "All Shall Fall", à savoir un Black Metal easy listening. Pas trop raide pour ne pas froisser les oreilles des jouvencelles, mais souffrant terriblement du manque de souffle épique qui caractérisait des opus comme "At The Heart Of Winter" ou "Damned In Black".

Pourtant, les ingrédients sont là : des guitares incisives, une voix qui réduit les tympans en lamelles sanguinolentes, de la variété dans les tempos. Quelques titres sortent même du lot, comme le terrible "Fenrir Hunts" qui court dans ce froid nordique. Mais au final, c’est du déjà entendu, sans surprise. Ce qui est frustrant, parce qu’on a l’impression que Abbath se contente du minimum syndical, avec de temps en temps un sursaut d’orgueil bienvenu, qui aiguise l’intérêt que l’on porte au disque.

"Abbath" est un album loin de tenir toutes ses promesses. Pas de quoi crier au scandale non plus ; c’était prévisible pour tous ceux qui ont trouvé à redire du dernier IMMORTAL. À présent, la balle est dans le camp des anciens comparses du Panda Colérique. Pas dit qu’ils partent avec un si lourd handicap que ça.

A lire aussi en BLACK METAL par DARK BEAGLE :


SCHAMMASCH
Hearts Of No Light (2019)
Lumière noire




SCHAMMASCH
Triangle (2016)
Trois facettes différentes, un même but


Marquez et partagez






Par DARK BEAGLE




 
   MEFISTO

 
   DARK BEAGLE
   FENRYL
   PERE FRANSOUA

 
   (4 chroniques)



- Abbath (chant, guitare)
- King Ov Hell (basse)
- Creature (batterie)


1. To War
2. Winter Bane
3. Ashes Of The Damned
4. Ocean Of Wounds
5. Count The Dead
6. Fenrir Hunts
7. Root Of The Mountain
8. Eternal



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod