Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (9)
Metalhit
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

2016 3 Abbath
2019 Outstrider
 

- Style : Immortal
- Membre : Benighted, I
- Style + Membre : Gorgoroth

ABBATH - Abbath (2016)
Par PERE FRANSOUA le 17 Novembre 2016          Consultée 994 fois

Le premier album ABBATH est un support nécessaire afin de pouvoir tourner abondamment et d'exister dans la sphère Metallique, de capitaliser sur la marque qui trône en tête d'affiche des festivals et de faire la nique aux litiges en montrant au monde que ABBATH est au top, partout, et que IMMORTAL n'est nulle part.

Oui, ce grand mix du meilleur d'Abbath, IMMORTAL toutes périodes, mais aussi de son projet solo "I" (particulièrement notable sur "Winterbane"), est sans surprise.
"Abbath" c'est 100% fan-service.
Le Heavy-Thrash qui envoie est là, de même que les longues pièces épiques mid-tempi toujours un peu ennuyantes ("Root Of The Mountain") mais on est également frappé par la bonne dose de bestialité Black réinjectée, fleurant bon "Battle In The North" ("To War", "Eternal", "Fenrir Hunts" en alternance avec une brutalité primaire à la BATHORY), effet encore renforcé par le jeu exceptionnel de Kevin Follet, batteur de BENIGHTED, qui arrive à imiter celui si particulier de Abbath, entre déferlement nerveux et chaos pas tout à fait contrôlé, une certaine façon de "Battlé" ses fûts.
On saluera cette volonté de renouer avec un passé pre-"At The Heart Of Winter", comme le montre bien la reprise de "Nebular Ravens Winter" offerte en bonus et jouée en concert.

Impossible de crier au scandale, il y a suffisamment de bons riffs et la voix unique d'Abbath retrouve un peu de son charme râpeux après la débâcle de "All Shall Fall". La production clinquante est pile poil dans le ton, moderne mais pas trop, grésillant légèrement et ne froissant personne (c'est bien pour ça qu'elle ne me convainc pas). Séparé de Demonaz, c'est un autre gus qui écrit des paroles, avec un intérêt tout aussi limité. Au moins ça change des éternelles combinaisons interchangeables de mots-clefs ("frost/mountain/demon/raven/winter&co)

Aussi surprenant que cela puisse paraître, c'est le mystérieux King qui devient le compagnon (Abbath doit adorer être en duo). Bon bassiste et soi-disant compositeur surdoué, King a surtout un ego trop gros pour tenir dans un groupe, mais sa personnalité particulière semble bien s'associer avec le fantasque Abbath.

Pas mal donc que ce disque-prétexte-à-tourner, qu'on réécoutera assez souvent avec plaisir tout en sachant bien que le IMMORTAL des grands jours est mort depuis longtemps et qu'il ne reviendra jamais. Car si la mue nécessaire du groupe avec Abbath en guitariste et unique compositeur a eu ces beaux moments, la magie de l'époque où Demonaz repoussait les limites du riff à s'en faire péter le bras et qu'Abbath tenait la basse ET la batterie, unis et motivés comme des frères, cette magie-là qui accoucha d'une version si particulière et intense de Black Metal Norvégien, appartient à tout jamais à l'Histoire.

A lire aussi en BLACK METAL par PERE FRANSOUA :


NECROWRETCH
With Serpents Scourge (2015)
Avec une Courge de Serpents ?




EMPEROR
In The Nightside Eclipse (1994)
Rien à jeter, tout à vénérer

(+ 3 kros-express)

Marquez et partagez






Par DARK BEAGLE




 
   MEFISTO

 
   DARK BEAGLE
   FENRYL
   PERE FRANSOUA

 
   (4 chroniques)



- Abbath (chant, guitare)
- King Ov Hell (basse)
- Creature (batterie)


1. To War
2. Winter Bane
3. Ashes Of The Damned
4. Ocean Of Wounds
5. Count The Dead
6. Fenrir Hunts
7. Root Of The Mountain
8. Eternal



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod