Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK SYMPHO / ATMO  |  STUDIO

Commentaires (3)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Ad Inferna, Dimmu Borgir, Catamenia, Cradle Of Filth
- Membre : Ahab

MYSTIC CIRCLE - Infernal Satanic Verses (1999)
Par MEFISTO le 22 Avril 2015          Consultée 1968 fois

Cette chro est dédiée à Bast, pour son travail acharné et sa passion pour ce disque des Allemands de MYSTIC CIRCLE.

En cette bonne vieille année 1999, le quasi-inconnu MYSTIC CIRCLE sort le grand jeu pour tenter de tirer son épingle du tas de foin grossi par des formations telles que BAL-SAGOTH, GRAVEWORM et son "As The Angels Reach The Beauty", OBTAINED ENSLAVEMENT et SUMMONING. C'est aussi cette année-là que DIMMU BORGIR et BLOODTHORN sortent deux de mes albums fétiches. Difficile de dire où se situe "Infernal Satanic Verses" dans ce capharnaüm. Disons simplement que son Black Sympho-Mélo est assez inspiré pour se tenir dans le peloton de tête, sans toutefois aspirer aux grands honneurs.

Comme ce fut le cas pour nombre de groupes Black Sympho à cette époque pas si lointaine, MYSTIC CIRCLE coule ses fondations sur trois éléments, son eau, son feu et son air : le synthé, les guitares hyper mélodiques et des atmosphères flirtant avec l'Enfer. Le pianotage d'Aaarrrgon décroche aisément la palme sur "Infernal Satanic Verses" en raison de la clarté de ses notes qui ne sont pas perdues dans le mix et qui permettent constamment de rappeler le titre de l'album ; on nage bien dans un satanisme musical, mais en carton-pâte, donc dépourvu de menaces et de frissons…

Surtout qu'"Infernal Satanic Verses" ne jouit pas d'une production extraordinaire, alors le jeu des zicos est d'autant plus important pour que le soufflé lève. Si le travail aux manettes avait été plus classique, le disque aurait été plus obscur et mystique, mais là, le décor est simple et sec, alors le quintette doit le réchauffer le plus possible en opérant un grand rattrapage. Certains apprécieront cette froideur dans la prod', mais moi, elle m'a toujours dérangé. Un peu comme "Cruelty And The Beast", qui sonnait comme un désert.

Mais bon, MYSTIC CIRCLE remplit aisément le défi de passionner musicalement pendant 50 pas trop longues minutes. La palette verdâtre de la pochette représente bien le contenu, car bien qu'ils invoquent mon Maître Lucifer sur la majorité des morceaux, les Allemands ne versent pas dans le horror Metal, loin de là. Alors pas trop de noir, de gris ou de rouge sang au menu, non plus d'occultisme à tout crin ou de poudre aux yeux échantillonnée. Ce Black Sympho demeure élémentaire, sympa et un chouia spectaculaire à travers quelques bons solos et des changements de tempo assez surprenants. C'est une des raisons pour lesquelles le skeud est plaisant d'un bout à l'autre, sans être ébouriffant.

Cet album est culte aussi pour une raison bien simple : les envolées épico-gothiques de Sarah Jezebel Deva, la chanteuse la plus marquante du Black Sympho des années 90. On la connaît surtout pour son travail avec COF, mais sur "Infernal Satanic Verses", elle offre assurément une de ses meilleures performances, qu'elle prenne le devant de la scène ou qu'elle se contente de jouer les choristes. Elle semble née pour endosser le rôle de reine maléfique, surtout quand elle "parle", ajoutant une couche de sédiments sur cette grève pas trop salie par les remous de cette mer symphonique.

MYSTIC CIRCLE n'atteindra plus jamais ce niveau de performance, alors si on tient absolument à lui rendre hommage et se farcir une tranche de cette délicieuse tarte Black Sympho des années 90, "Infernal Satanic Verses" est un excellent candidat.

Podium : (or) "The Devil Stone", (argent) "Undestructable Power Of Darkness", (bronze) "Black Legions".

A lire aussi en BLACK SYMPHO / ATMO par MEFISTO :


WINTERFYLLETH
The Threnody Of Triumph (2012)
Solide et confortable continuité




NOCTERNITY
Crucify Him (2001)
Ep d'un groupe unique de black atmo grec


Marquez et partagez



Par BAST




 
   MEFISTO

 
   BAST

 
   (2 chroniques)



- Graf Von Beelzebub (chant, basse)
- Isternos (guitare)
- Ezpharess (guitare)
- Baalsulgorr (synthé)
- Aaarrrgon (batterie)


1. Intro-the Deamons Call
2. Undestructable Power Of Darkness
3. Hordes Of The Underworld
4. The Devilstone
5. Thorns Of Lies
6. One With The Antichrist
7. Fallen Christian Empire
8. Black Legions



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod