Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  COMPILATION

Questions / Réponses (1 / 1)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Lizzy Borden, Traumatisme
- Membre : Quiet Riot, Impellitteri
 

 Site Officiel Du Groupe (920)
 Myspace (517)

WASP - The Best Of The Best (2007)
Par FENRYL le 17 Décembre 2011          Consultée 3739 fois

Les best-of ne servent à rien pour les vrais fans. Ou presque.
Seuls les novices, les vierges et les puceaux du groupe s'y intéressent...


C'est vrai. Mes confrères me demandent toujours pour quelles raisons je m'intéresse à ce type de produit. Avec l'avènement de la musique dématérialisée, un best-of est devenu une "playlist" et chacun y va de sa liste magique. Moi le premier. C'est tout de même bien bandant de partir quelque part avec dans les oreilles que du "pur son" comme disent les trouduc'. On déambule les poils toujours dressés : of course, car chacun des titres méticuleusement validés, importés, a reçu le précieux sésame lui permettant de figurer dans la liste, car vous et vous seul en avez fait le choix ultime.
Ultime !? Enfin pas temps que cela : le dur monde de la playlist fait que l'on consomme à outrance et dès que le morceau est devenu "relou" à force d'être écouté, il est immanquablement « délété »...

Monde cruel que celui de l'écoute moderne et récente...
Quand on est un vieux con, on en est encore à se taper des "best-of"... Les collégiens ne connaissent presque plus ce mot et je passe pour un crouton à moins de 35 ans...

"Mec, pourquoi ? Mais bordel pourquoi ?"...

La dépendance, l'addiction complétant la fanitude de merde de base, voilà ce qu'il se passe... Aimer un combo, c'est tout connaître, tout posséder ou tout au moins tout écouter... Complètement idiot je le sais, car le plus souvent dans ces produits, on connaît déjà tout.
Alors oui, des fois, on a le droit à des petits filous qui nous glissent des inédits, des b-sides ou des covers plus ou moins connus, plus ou moins réussis, plus ou moins... dispensables. Bref, plus ou moins discutables.

Toute cette intro merdique pour vous dire que tout ce que W.A.S.P. met en vente, c'est forcément pour ma pomme. Comme un trouffion de base au garde à vous, je suis sur le pied de guerre et achète. Immanquablement. Inlassablement.
Objectivement, j'attends les promos pour des produits qui décotent très vite ! Mais j'en deviens finalement acquéreur. Même s'il s'agit du 3e produit du genre pour W.A.S.P. dans le cas présent !!

Ici, Blackie ne fait pas les choses à moitié : rien de moins que 32 titres et deux CD. C'est au moins ce qu'il fallait pour espérer remonter le temps de l'histoire bien remplie du groupe.
On couvre ici en effet les périodes 1984-2007 ?! Non, car sauf erreur de ma part, rien de post "Helldorado", c'est à dire que la machine de sélection s'arrête en 1999 !!
Mais en contre-partie, que de tubes parmi ces époques ! Impossible de tous vous les citer mais heureusement, ils sont quasi tous là : "L.O.V.E machine", "Blind In Texas", "Animal (Fuck Like A Beast)", "I Wanna Be Somebody", "Restless Gipsy", j'en passe et tellement d'autres (merveilles).
Bien évidemment, je ne retrouve pas tout ce que j’espérais (pour cela je me suis fait une playlist de rêve !!!) mais on couvre de façon plus que correcte l'ensemble de la discographie. Certains choix pourront surprendre mais l’homogénéité est globalement au rendez-vous (bordel pas de "Arena Of Pleasure", merde quand même !!).
Les inédits de "First Blood... Last Cuts" sont encore de la partie ("Forever Free"), des covers déjà entendues ("When The Levee Breaks" de LED ZEPPELIN qui l'avait également repompé chez Kansas Joe Mc Coy et Memphis Minnie, déjà entendu en 1991 sur la version bonus du légendaire "The Crimson Idol" ou "Saturday Night's alright For Fithing" de sir Elton John).

Au final, du 100% W.A.S.P. Pas de soucis sur le produit, c'est du label rouge. C'est bandant, c'est punchy, c'est Heavy à s'en damner. C'est "Blackie Lawless inside" certifié.
Un groupe satisfait ou remboursé. Un produit particulièrement indiqué pour le découvrir, même si on ne saurait trop vous inciter à tout prendre chronologiquement pour goûter à la perfection dans le genre...

Verdict : 3,5/5.

N.B : à noter que l'album est en totale écoute gratuite sur un célèbre site d'écoutes gratuites en ligne !

A lire aussi en HEAVY METAL par FENRYL :


TREMONTI
Cauterize (2015)
Quand un guitariste affiche tous ses talents...




Ozzy OSBOURNE
Live At Budokan (2002)
Ozzy au Japon avec sa dream team = gros son !

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   FENRYL

 
  N/A



- Blackie Lawless (chant, basse, guitare)
- Chris Holmes (guitare)
- Randy Piper (guitare, chœurs)
- Steve Riley (batterie, chœurs)
- Johnny Rod (basse, chœurs)
- Tony Richards (batterie, chœurs)
- Stet Howland (batterie)
- Frankie Banali (batterie)
- Bob Kulick (guitare)
- Mike Duda (basse)


1. Animal (f**k Like A Beast)
2. I Wanna Be Somebody
3. Show No Mercy
4. L.o.v.e. Machine
5. Hellion
6. Sleeping (in The Fire)
7. Wild Child
8. Ballcrusher
9. Blind In Texas
10. Sex Drive
11. I Don't Need No Doctor
12. 95 N.a.s.t.y.
13. Restless Gipsy
14. King Of Sodom And Gomorah
15. Scream Until You Like It
16. Harder, Faster (live)
17. Mean Man
18. The Real Me

- Cd2
1. The Headless Children
2. Forever Free
3. Locomotive Breath
4. Titanic Overture
5. Invisible Men
6. Chainsaw Charlie (murders In The New Morgue)
7. Hold On To My Heart
8. The Great Misconception Of Me
9. When The Levee Breaks
10. Helldorado
11. Damnation Angels
12. Dirty Balls
13. Cocaine Cowboy
14. Saturday Night's Alright For Fighting



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod