Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  LIVE

Commentaires (5)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Lizzy Borden, Traumatisme
- Membre : Quiet Riot, Impellitteri, Heavy Bones
 

 Site Officiel Du Groupe (1277)
 Myspace (838)

WASP - Live... In The Raw (1987)
Par FENRYL le 2 Juin 2021          Consultée 1225 fois

"Live… In The Raw" n'est rien de moins que le premier Live de la carrière de W.A.S.P., ce qui n'est pas un événement anodin en 1987 : le groupe vient d'acquérir ses premières lettres de noblesse au travers d'une notoriété grandissante… Il faut avouer que c'est avec leur dernier LP en date, "Inside The Electric Circus", que bon nombre de personnes se sont penchées sur le contenu des morceaux : "9.5.- N.A.S.T.Y." et un "Shoot From The Hip" notamment ont fait se diffuser comme une traînée de poudre les possibles traductions pour le nom du groupe… "We Are Sexual Perverts" ! Blackie y reviendra d'ailleurs au cours du set pour évoquer cela !

Ce sont donc les 8 et 10 mars 1987 qui ont servi de support à cet enregistrement dans un lieu culte : Long Beach Arena en Californie !

Ce Live présente une singularité peu commune : il contient des titres originaux ! Entendez par là, soit composés uniquement pour l'occasion, soit récemment sortis. "The Manimal" et "Harder Faster" appartiennent à la première catégorie : deux titres "tous nouveaux tous beaux" ! Blackie introduit d'ailleurs le premier morceau en indiquant son obsession depuis son plus jeune âge pour un seul thème : les femmes !
Il est intéressant d'évoquer ici la qualité des prises de son pour chaque instrument car la batterie est particulièrement mise en avant, la basse audible comme rarement et Chris Holmes mis en valeur sur son solo. Bref, si ce "The Manimal" est un titre Heavy sans grande originalité, au tempo modéré, il transpire à grosses gouttes le 100 % W.A.S.P. ! Le constat reste terriblement vrai pour l'autre inédit mais aussi pour le reste de l'album. Pour le second morceau "tout chaud, tout neuf", Lawless crache sur le PMRC en l'introduisant, tout en proposant de lui offrir différents pratiques si on veut le faire taire ! Je vous laisse découvrir toute la poésie du lascar ! Autre originalité donc, "Scream Until You Like It" a été spécialement composé pour la bande originale de "Ghoulies 2", la comédie horrifique sortie la même année et s'offre ici une apparition inattendue, notamment en dernière place dans la setlist (*). Pour le total kitsch, je vous invite à regarder le clip de ce morceau !

La setlist est par définition critiquable du début à la fin, en fonction des attendus de chacun : je regrette terriblement l'absence du génial "Restless Gypsy" issu du dernier opus en date ou le génial "Hellion" quand la très dispensable "9.5.- N.A.S.T.Y." est de la partie… Et pas de "Animal…" ??
Mais évidemment, en faisant sa groupie de base, comment ne pas se prosterner devant un "I Wanna Be Somebody" particulièrement féroce et énergique ? Blackie et Chris mettent tout le monde d'accord, accompagnés des chœurs du groupe. En faisant répondre le public sur le refrain, on peut percevoir que tout le monde est chauffé à blanc ! Les insultes fusent et tout le monde s'époumone !

Sur cette première partie de carrière, W.A.S.P. met à profit tous ses tubes majeurs ici : les morceaux les plus récents tirés de "Inside The Electric Circus" passent parfaitement ce baptême du feu et les références antérieures font mouche : "Blind In Texas", "L.O.V.E. Machine", "Wild Child"… Je ne développerai pas davantage la sempiternelle rengaine des critiques suite aux "retouches" post-production qu'a subi la galette, si c'est au bénéfice de l'auditeur, pourquoi se plaindre ?

Ce tout premier Live met de façon impressionnante en valeur chaque musicien : parfaitement mixé, savamment équilibré, chaque morceau est un réel plaisir Heavy Metal du début à la fin. Les mordus de basse en auront pour leur argent, Riley et son jeu simple mais efficace font un bien fou ici, Holmes malmène ses guitares pour notre plus grand plaisir et Lawless impressionne déjà et ce pour longtemps derrière son micro (quelle voix, mais alors quelle voix !). Cet album marquera toutefois la toute dernière apparition de Steve qui s'en ira rejoindre les rangs de L.A GUNS… pour d'autres péripéties !

"Live… In The Raw" est un Live marquant : superbement mis en valeur, comportant des prises de risque et des compositions inédites spécialement pour l'occasion (qui oserait se lancer dans une telle aventure de nos jours sincèrement ?), il propose un superbe moment de Heavy Metal des grandes années 80.
Sortez la DeLorean et ne boudez pas votre plaisir !

Note réelle : 3,5/5.

(*) : la réédition de 1998 ajoutera quatre titres complémentaires, à savoir "Shoot From The Hip" – déjà dispensable sur la version studio, "Widowmaker" – mid tempo convenu, "Sex Drive" – toujours aussi Rock'N'Roll et "Sleeping (In The Fire)" dans une version acoustique à vous filer la chair de poule à chaque fois que Blackie gémit les paroles et pour son solo final… Merveilleux.

A lire aussi en HEAVY METAL par FENRYL :


ANIMETAL USA
Animetal Usa W (2012)
Heavy Speed hommage aux animes et oav, saison 2




TREMONTI
Cauterize (2015)
Quand un guitariste affiche tous ses talents...


Marquez et partagez




 
   FENRYL

 
   JANETHEFUCKINJURIST

 
   (2 chroniques)



- Blackie Lawless (chant, guitare)
- Chris Holmes (guitare)
- Johnny Rod (basse)
- Stephen Riley (batterie)


1. Inside The Electric Circus
2. I Don't Need No Doctor
3. L.o.v.e. Machine
4. Wild Child
5. 9.5 Nasty
6. Sleeping (in The Fire)
7. Manimal
8. I Wanna Be Somebody
9. Harder, Faster
10. Blind In Texas
11. Scream Until You Like It



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod