Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (17)
Questions / Réponses (3 / 15)
Metalhit
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Lizzy Borden, Traumatisme
- Membre : Quiet Riot
 

 Site Officiel Du Groupe (807)
 Myspace (412)

WASP - Wasp (1984)
Par CANARD WC le 15 Avril 2007          Consultée 14487 fois

Septembre 1984.
Cathédrale de Chartres.

Une silhouette évasive se faufile jusqu’au confessionnal. Un courant d’air glacial pénètre dans la nef. Le Père Régimbal s’approche de l’isoloir. Son coeur bat la chamade. L’atmosphère pieuse lui pèse subitement.

Le pénitent : Pardonnez-moi mon Père, car j’ai péché.

La voix de l’homme est troublante. Elle résonne comme un murmure, envoûtante et mystérieuse. Le Père Régimbal, habitué à n’entendre que des grenouilles de bénitier, est troublé. Il peine à articuler.

Le pénitent (répétant) : Pardonnez-moi mon Père, car j’ai péché.

Le curé : Je vous écoute mon fils, confessez-vous, je vous écoute.

Le pénitent : Hier, mon Père, j’ai souillé les Saintes Écritures.

Le curé : Souillé ? Comment ça ?

Le pénitent : On m’a prêté un album de musique Heavy Metal que j’ai écouté hier soir tout en faisant ma lecture quotidienne de la Bible... Cet album s’intitulait WASP. J’ai d'abord cru à un groupe de Rock chrétien *, mais j’ai vite déchanté. J'ai senti subitement comme une aura maléfique. J’avais fait entrer Satan en personne dans ma chambre.

Le Curé : Du Heavy Metal dis-tu ? (fronçant les sourcils) J’ai des confrères anglais qui m’ont parlé de ce fléau qui corrompt la jeunesse.

Le pénitent : Dès que la musique a résonné dans ma chambre, j’ai senti comme un appel lubrique. Cette voix éraillée – démoniaque – a pris immédiatement possession de mon âme. Chaque chanson de l’album exhale un souffle blasphématoire. Il est impossible d'y échapper : les couplets et refrains se gravent immédiatement dans votre cerveau.

Le curé (étonné) : Mais quel genre de musique est-ce donc ?

Le pénitent : Une musique horrible, mon Père, sortie tout droit de l’enfer. Des guitares apocalyptiques, des cris aigus, un rythme sauvage... L'ensemble dégage une animalité terrifiante avec ce coté "boogie" propre au Rock ("The Flame") et ce tempo diabolique ("Animal"). Un véritable appel à la débauche... (criant) LE HEAVY METAL EST UNE NOUVELLE MODE LANCÉE PAR SATAN LUI-MÊME !

Quelques syllabes perdues résonnent dans la cathédrale.

Le curé (reprenant) : Juste ciel ! Quelle époque horrible nous vivons.

Le pénitent : Les paroles sont à l’avenant : obscènes. Tout est obscène sur cet album, inconvenant au possible. Rien que la pochette sanguinaire qui met en scène ces hommes de Néanderthal. Ce ne peut être qu'une force satanique qui m'a poussé à passer ce disque... Brrrr... (reprenant) Une musique païenne opposée à toutes les belles valeurs du christianisme.

Le curé : Il vous faut rejeter cette musique infâme, mon fils. Ne plus JAMAIS en écouter. Pourquoi ne pas passer par le feu cette oeuvre diabolique ?

C’était un de ces silences qui mettent mal à l’aise.

Le curé (reprenant) : Vous me réciterez deux « Ave Maria pleine de graisse » pour le pardon de vos péchés.

Le pénitent : Ce n’est pas tout, mon Père ... Je vous ai parlé d’un appel irrésistible. Pendant que la musique continuait de résonner, j’étais comme crucifié sur mon siège. Incapable de bouger le petit doigt ... Quand "L.O.V.E. Machine" a débuté, j’ai ressenti comme des vibrations à mon endroit intime.

Le curé (interloqué) : Comment ça ?

Le pénitent : J’ai eu une érection, mon Père ... Cette musique lascive éveilla en moi des sensations inconnues. Je sentis mon sexe se dresser subitement, dur comme un gourdin. J’ai baissé mon pantalon pour contempler le phénomène. Chaque refrain, chaque couplet était autant de vibrations coupables. Et c’est arrivé...

Le curé : Que s’est-il passé ?

Le pénitent : J’AI JOUI !!! C’est la première fois que cela m’arrivait. J’avais toujours résisté aux tentations de la chair en priant le Seigneur, pour que toutes mauvaises pensées ne pénètrent mon cerveau. Mais WASP a ouvert les flots orgiaques de mon conduit ... Saisi de spasmes, j’ai ressenti un plaisir coupable et avant que je ne réalise, ma semence bondissait au milieu de ma chambre et éclaboussait par la même occasion la Bible laissée ouverte sur mon bureau... La troisième épître de Saint Jean est illisible. Mon corps apaisé, comme soumis, finissait de se délecter de la terrible ballade de l’album : "Sleeping In The Fire". Et c’était exactement cela, mon corps reposait au milieu des flammes de l’enfer... (ironique) On en est toujours à deux « Ave Maria », mon Père ?

...

Le Père Régimbal sentit comme une aura maléfique autour de l’isoloir. Avant qu’il n'ai pu réagir, une brise fantomatique lui lécha la soutane. Il entendit la porte de la cathédrale claquer lourdement et un hurlement résonner jusque dans les tréfonds de l’édifice : « AIE OUANA BI SOMME BEAU DIT BI SOMME BEAU DI ».


Note : 5/5

Morceaux préférés : "I Wanna Be Somebody", "L.O.V.E. Machine", "Sleeping In The Fire".



* : WASP étant l’abréviation dans les pays anglo-saxons de White Anglo Saxon Protestant.

A lire aussi en HEAVY METAL par CANARD WC :


ACCEPT
Blood Of The Nations (2010)
En 2010, ACCEPT encule Maiden bien comme il faut.

(+ 3 kros-express)



IRON MAIDEN
Brave New World (2000)
Comme on chérit plus fort celui qu'on a cru perdre

(+ 7 kros-express)

Marquez et partagez




 
   CANARD WC

 
   ALANKAZAME
   FENRYL
   PUPPETSUCKER

 
   (4 chroniques)



- Blackie Lawless (chant, basse)
- Chris Holmes (guitare)
- Randy Piper (guitare, choeurs)
- Tony Richards (batterie, choeurs)


1. Animal (fuck Like A Beast) *
2. I Wanna Be Somebody
3. L.o.v.e. Machine
4. The Flame
5. B.a.d.
6. School Daze
7. Hellion
8. Sleeping (in The Fire)
9. On Your Knees
10. Tormentor
11. The Torture Never Stops
12. Show No Mercy *
13. Paint It Black (reprise Rolling Stones) *
- note
14. * Bonus Réédition 1997



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod