Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK SYMPHO / ATMO  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Cradle Of Filth

LIMBONIC ART - Phantasmagoria (2010)
Par MEFISTO le 15 Août 2010          Consultée 2574 fois

Daemon est un type courageux et déterminé. Fondateur et maintenant seul maître à bord du vaisseau spatial Black Sympho LIMBONIC ART, il continue de voler dans des cieux calmes qui n'attirent plus trop les regards. Et force est de constater que sa réconciliation avec Morfeus en 2006 aura été de courte durée, car les 71 minutes de ce "Phantasmagoria" sont comblées entièrement par le chant, la guitare, la basse, le synthé et les programmations du Norvégien. En tête de liste, la guitare et le synthé, évidemment, phares de la création de toute entité Black Sympho et surtout LIMBONIC ART, qui, avec "Moon In The Scorpio", avec réussi à marier imagerie Black et ambiances cosmiques grâce aux notes blanches et noires.

Eh bien, rassurez-vous, rien n'a changé. Et rien ne s'est particulièrement amélioré.

La batterie, par exemple, est le plus flagrant plafonnement du « groupe » : électronique, bien sûr, elle est constamment dans le tapis, comme Daemon l'aime. Sauf quand il calme ses ardeurs et repart dans de lancinantes complaintes répétitives vers la fin du disque.

Le synthé et les samples ensuite : des airs démoniaques, des ambiances mortelles rappelant les confins sombres de l'univers ou, à l'inverse, un château déserté et hanté par l'esprit fantasmagorique de viles créatures, de gros alluvions moins spatiaux qu'avant, plus « terre-à-terre », près de la tombe. Aucune subtilité ici, ça sonne aussi kitsch, mais ça, c'est toute la beauté de LIMBONIC ART et c'est ce qui fait sa mince renommée dans le Black Sympho.

Les grattes sont pas mal, LIMBONIC ART a toujours été très foisonnant en terme de riffs accrocheurs et rapides, dans la veine norvégienne de l'agression sonore par excellence. Le problème avec ça c'est qu'on se noie facilement dans cet enchevêtrement de mélodies et de coups de cisaille rehaussés des échos du synthé nerveux. Surtout quand la batterie est trop présente pour nous rappeler la fausseté de cet ensemble arrangé de toutes pièces. C'en est même un peu ridicule parfois, on manque d'air.

Mais bon, avec 71 minutes au compteur, "Phantasmagoria" donne à bouffer et gave même les moins exigeants. Pas difficile à comprendre : LIMBONIC ART a de quoi charmer, notamment du côté des atmosphères, de ce synthé que l'on pourrait méprendre pour des chœurs de chattes en chaleur, ou ces satanés bidouillages qui engraissent la lubie extraterrestre dans laquelle Daemon tente de nous endormir au chloroforme. Car avec sa voix, c'est raté : on s'endort naturellement.

LIMBONIC ART ne perdra encore une fois pas sa réputation de Blackeux pompeux avec 11 compositions assez longues et prétentieuses. Narcissisme minime amené une fois de plus par le synthé, élément-clé qui vole le show à pleins bras, étant mixé à l'avant de la voix et de la basse, inexistante ou presque. Les grattes, assez grasses et tournoyantes, remplacent les graves et confortent l'identité vaporeuse de ce Black clinquant reposant quelques fois sur des trémolos inspirés et planants.

"Phantasmagoria" n'est pas un retour, mais la continuation d'un guerrier isolé, courageux, déterminé. Pas un surdoué, mais un créateur d'ambiances cauchemardesques, mais pas horrifiantes. LIMBONIC ART a rarement franchi cette frontière entre le rêve Black Atmo et le véritable maître de la violence Black Metal : le crado sans filet et sans limite.

Disons bêtement que "Phantasmagoria" est une grosse orgie colorée sans fin, sans queue ni tête, qui va plaire aux fans du groupe, oui, mais aux accrocs du synthé. S'il y a une chose que vous retiendrez, c'est bien ça.

En somme, un exercice honnête et divertissant qui vaut trois grosses cacahuètes génétiquement modifiées, qui penchent dangereusement vers le 2,5/5.

A lire aussi en BLACK SYMPHO / ATMO par MEFISTO :


SYN ZE SASE TRI
Stapîn Peste Stăpîni (2015)
Roumain, guerrier et assoiffé




LUNAR AURORA
Of Stargates And Bloodstained Celestial Spheres (1999)
LUNAR AURORA est lancé pour de bon !


Marquez et partagez




 
   MEFISTO

 
  N/A



- Daemon (vidar jensen)


1. Prologue/ Phantasmagoria
2. Crypt Of Bereavement
3. Curse Of The Necromancer
4. Portal To The Unknown
5. Dark Winds
6. A World In Pandemonium
7. Flight Of The Minds Eye
8. Apocalyptic Manifestation
9. Prophetic Dreams
10. The Burning Vortex
11. A Black Sphere Of Serenity
12. Astral Projection



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod