Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK SYMPHONIQUE  |  STUDIO

Commentaires (1)
Questions / Réponses (1 / 1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Cradle Of Filth

LIMBONIC ART - In Abhorrence Dementia (1997)
Par JULIEN le 10 Mars 2004          Consultée 5176 fois

Tout juste un an après la révélation de “Moon In The Scorpio”, Daemon et Morpheus (non, pas celui de Matrix) sont de retour ! Totalement consacré à l’édification d’un Black tumultueux et emphatique, où les synthés et claviers donnent le ton d’une ambiance nocturne poussée à son paroxysme, LIMBONIC ART a retenu quelques leçons de « Moon In The Scorpio », et s’est attaché à aérer quelques peu ses compositions, tout en procédant à un nivellement du volumes des différents instruments : fini le mixage de « Moon In The Scorpio », qui plaçait le chant et les claviers au devant d’une scène aux éclairages lunaires ! Plus affirmées et gonflées d’importance, batterie programmée et guitares ont repris du terrain, installant une plus grande homogénéité au niveau de l’architecture sonore. Quelques riffs lents, massifs et saccadés font même leur apparition (« A Demonoid Virtue », le très long "Deathtrip To A Mirage Asylum"...).

Ainsi cambré, le Black orchestral de LIMBONIC ART parvient à mettre en valeur plus intensément des structures moins délayées que sur « Moon In The Scorpio », même si les claviers de Morpheus restent aux commandes de la musique et mènent la danse macabre d’astres jouant sur la voûte céleste. Plus efficace et percutante, la création impérieusement sombre de LIMBONIC ART a néanmoins un peu perdu de son faste envoûtant, les claviers s’entrelaçant davantage aux guitares qu’ils ne surnagent au dessus d’un océan tumultueux de riffs grésillants et opaques.

A la fois très proche et assez différent de son prédécesseur, ce « In Abhorrence Dementia » confirme le potentiel de ce groupe et sa propension à bâtir une cathédrale Black haineuse (le chant de Daemon est toujours aussi impressionnant), tout en ajoutant aux voûtes quelques contorsions aliénées et malsaines, hurlements divers et choeurs d’une gravité théâtrale déjantée (« Behind The Mask Obscure », « Under Burdens Of Life’s Holocaust »…) faisant interruption ici et là. Quant à Morpheus, ses élaborations synthétiques se font plus complexes et fertiles en nouveautés (beats technoïdes sur « When Mind And Flesh Departs », flûtes…), et les pianos ont acquis un rôle plus important (« A Venomous Kiss Of Profane Grace »…).

Certainement plus approfondi que « Moon In The Scorpio », plus varié également, « In Abhorrence Dementia » constitue de nouveau un excellent album de Black orchestral et tout de même très violent, mais il reste encore grevé de défauts symptomatiques du duo infernal : les compositions, à force de développements (tous les titres, sauf un, dépassent les sept minutes), ont souvent tendance à larguer l’auditeur, qui s’égare dans ce labyrinthe sonore éprouvant, aux myriades de rebondissements à la pertinence quelque peu gommée par une intensité constante et parfois assommante.

Ecoute difficile donc que celle de ce deuxième opus de LIMBONIC ART, qui reste pourtant le disque le plus équilibré de la formation norvégienne. A mon sens, délesté d’un ou deux titres (le disque dure plus d’une heure), « In Abhorrence Dementia » aurait vraiment gagné en impact, soulignant plus facilement les éclairs de génie qui traversent fréquemment les compositions. Excellent au demeurant, ce disque aurait été fantastique sans la boulimie de nos deux artisans stellaires. Dommage…

A lire aussi en BLACK SYMPHO / ATMO par JULIEN :


BAL SAGOTH
Battle Magic (1998)
Black symphonique

(+ 1 kro-express)



SEAR BLISS
The Pagan Winter (1997)
Du très bon Black hongrois nourri de trompette !

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   JULIEN

 
  N/A



- Morfeus (claviers, chant, guitare)
- Daemon (chant, guitare)


1. In Abhorrence Dementia
2. A Demonoid Virtue
3. A Venomous Kiss Of Profane Grace
4. When Mind And Flesh Departs
5. Deathtrip To A Mirage Asylum
6. Under Burdens Of Life's Holocaust
7. Oceania
8. Behind The Mask Obscure
9. Misanthropic Spectrum



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod