Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH METAL  |  STUDIO

Commentaires (6)
Metalhit
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Site Officiel Du Groupe (639)
 Myspace Officiel Du Groupe (452)

ANGELUS APATRIDA - Clockwork (2010)
Par FENRYL le 14 Juin 2010          Consultée 5699 fois

L'été approche et je vais faire une sacrée entorse à mes fondamentaux. Pour une fois, je ne vais pas partir à la recherche d'une perle scandinave comme à mon habitude, mais je compte bien dénicher quelques trésors dans le reste du vieux continent.
Et c'est en Espagne que je viens d'extraire la dernière pépite du moment !
Sans aucun doute l'un des derniers pays où j'aurais misé un copec pour y dénicher un sacré moment de Thrash Metal, mon genre de cœur.

Bon, pas de panique. Même si ANGELUS APATRIDA, dont la formation remonte à 2000 tout de même, est originaire de Albacete, petite ville au fin fond du trou du cul de la péninsule ibérique (connue tout de même pour sa fabrique de couteau !), le combo s'exprime en anglais, et même méchamment bien.
C'est bien simple : chaque poste de ce groupe dont il va falloir retenir le nom assure terriblement.
Mais avant de vous narrer tout cela, centrons le débat : nos anges apatrides nous servent un déluge de notes largement influencé par d'illustres ainés ayant trainé leurs guêtres du côté de la Bay Area pour le Thrash et la N.W.O.B.H.M. Et plus particulièrement IRON MAIDEN, MEGADETH, ANTHRAX, OVERKILL, PANTERA, TESTAMENT et ANNIHILATOR. Avec ces groupes, vous avez un parfait panel de ce qui vous attend en posant vos cages à miel sur ce "Clockwork".

Tout juste signé chez CENTURY MEDIA après deux albums auto-produits ("Evil Unleashed" en 2006 puis "Give'em War" l'année suivante), ANGELUS APATRIDA passe magistralement à la vitesse supérieure après avoir tourné avec DESTRUCTION, SEPULTURA et tout récemment ARCH ENEMY, excusez un peu !
Enrichis de toutes ces expériences, nos espagnols ont su recréer l'alchimie de ce qui fait un bon album : des putain de titres qui envoient, du gros son ultra bien produit, des vrais zicos et une attitude.

En effet, vous trouverez tout cela ici : des soli frais, techniques et furieux "en veux tu, en voilà" ("Devil Take The Hindmost", "The Misanthropist", "Legally Brainwashed", "Get Out Of My Way"... et quasi tous les titres !!) n'ayant rien à envier aux maître du genre actuellement et qui ne feront que vous dire que le vent fougueux de la jeunesse est une véritable bouffée de dioxygène !
Côté rythmique, aucun souci avec des gros riffs en forme de murs : "Legally Brainwashed", "Blast Off" et son ouverture de dingos faisant penser à du METALLICA période "Kill'em All", ou la doublette de l'enfer à savoir "One Side One War" enchaîné avec "Into The Storm" ultime de puissance et de rage.
Globalement, on pourrait situer cet opus quelque part sur la branche d'une "Peace Sells..." de MEGADETH pour la voix de Guillermo Izquierdo (et même du MegaDave plus récent sur un "Of Men And Tyrants") copulant avec les sonorités d'un MUNICIPAL WASTE parfois et un mix de tous les autres groupes précités pour le reste de la musique ! Ce mec est véritablement marquant car, en plus d'avoir une voix de malade, il assure les soli et la rythmique côté guitare !!
En s'aventurant sur des titres plus "mid tempo" avec "My Insanity", le groupe ne relâche pas la pression et nous sert une compo au refrain repris en chœur, lancinant et toujours aussi efficace.
On notera la présence d'un break rageur sur cette track, autre preuve de la qualité de nos lascars, avant de lâcher les chevaux pour un nième putain de solo !!! Toujours côté break, n'essayez pas de résister à celui de "Devil Take The Hindmost", vous n'y pourrez rien : votre tête va headbanguer par défaut !
Le défonceur de fûts est en super forme (batterie parfaitement mixée) et les duettistes à la six cordes se complètent à merveille ("National Disgrace"). Je ne dirais jamais assez, mais les soli sont tous bluffants...

Vous l'aurez donc compris, on parle ici d'un groupe qui s'est imprégné des meilleurs côtés des grands noms du meilleur du Thrash des années 80 mais, sans oublier de moderniser le tout en lui donnant cette teinte "Thrash Moderne". Et c'est là que je vous parle de cette attitude : de la furie, de la rage positive (écoutez encore "Into The Storm" merde !) et des poses de la grande époque pour accompagner le tout (T-Shirt de TESTAMENT, MEGADETH, MUNICIPAL WASTE, CANNIBAL CORPSE pour preuve).
Il manque quelque chose ? Mais non, ils l'ont fait ! La cover qui tue !!
Bon, effectivement disponible uniquement sur la version limitée de l'album, il s'agit de "Be Quick Or Be Dead" d'IRON MAIDEN ! Alors outre le fait que je prends un putain de coup de vieux là (bah oui, généralement les covers sont des titres que je n'ai pas découverts à l'époque par les artistes originaux en achetant l'album à sa sortie !!), cette reprise est juste terrible et renvoie l'originale de MAIDEN à ses études ! C'est dit !!

En plus de 50 minutes et 13 titres (en fait "The Manhattan Project" est une instru typée ANTHRAX période Belladonna donc 11+1 cover !), ANGELUS APATRIDA m'a bien bluffé. Tout est au poil ici : du gros son, de la testostérone, du Thrash, de la technique, une homogénéité dans la qualité des titres. Un véritable album de Thrash Moderne comme on en trouve trop peu de nos jours.
Vlan, sélection du site pour toutes ces raisons et puis car le Metal s'est aussi l'enthousiasme de la nouveauté et ce, même avec des newbies !!

Note réelle : 4,5/5. Même pas peur !

Top : "Into The Storm", "National Disgrace", "Devil Take The Hindmost", "Blast Off".

J'aime : les soli, le gros son super bien produit, l'absence de "déjà-entendu" malgré le créneau du groupe.

A lire aussi en THRASH METAL par FENRYL :


TERRIFIER
Destroyers Of The Faith (2012)
Bay Area Thrash Metal canadien ébouriffant




SLAYER
Reign In Blood (1986)
Le commencement d'un règne...

(+ 9 kros-express)

Marquez et partagez








Par FENRYL




 
   FENRYL

 
   FREDOUILLE

 
   (2 chroniques)



- Guillermo Izquierdo (chant, guitare)
- David G. Álvarez (guitare)
- José J. Izquierdo (basse)
- Víctor Valera (batterie)


1. The Manhattan Project
2. Blast Off
3. Of Men And Tyrants
4. Clockwork
5. Devil Take The Hindmost
6. The Misanthropist
7. Legally Brainwashed
8. Get Out Of My Way
9. My Insanity
10. One Side One War
11. Into The Storm
12. National Disgrace
13. Be Quick Or Be Dead (cover De Iron Maiden)



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod