Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (5)
Questions / Réponses (1 / 3)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Timo Tolkki's Avalon , Marius Danielsen , Almanac, The Chronicles Project
- Membre : Kamelot, Magnum, Ring Of Fire
- Style + Membre : Edguy
 

 Myspace (379)
 Chaîne Youtube (417)
 Site Officiel De Tobias Sammet (621)

Tobias Sammet's AVANTASIA - Angel Of Babylon (2010)
Par DARK BOUFFON le 5 Juin 2010          Consultée 5992 fois

… Suite des merveilleuses aventures de Mr Tobias ″Loyal″ Sammet. Si vous n’avez pas vu la première partie de notre spectacle, faites un rapide tour de chapiteau du côté de ″The Wicked Symphony″ afin de ne rien perdre des numéros qui vous ont été présentés !


Passage à la boutique des souvenirs

Mesdames et Messieurs, profitez des derniers instants de l’entracte pour profiter de ce sympathique coffret réunissant l’ensemble des prestations de ce soir. Vous ne serez pas déçu par l’ensemble très classieux présentant de surcroît un digibook rempli de photos prises en studio et en concert, agrémentées d’un long commentaire du maître des lieux, j’ai nommé Tobias Sammet (comment ça, vous ne le connaissez pas ?).


Acte II : L’Ange (aux ailes cassées) de Babylone

Le (faux) jumeau de la ″Symphonie Maudite″ débute de la même manière… du moins en apparence, avec un long titre épique (″Stargazers″). Mais là où la recette prenait et nous entraînait sans souci dès les premières minutes du titre éponyme de l’autre opus, ce morceau aux allures d’un Guillaume Tell qui aurait un peu forcé sur la cervoise, rate (de peu) sa cible. Malgré les bonnes performances des interprètes (le quatuor Lande / Allen / Kiske / Sammet et la trop courte apparition vocale d’Oliver Hartmann, ex-AT VANCE), malgré des cavalcades effrénées tout au long du titre et malgré des mélodies très plaisantes, ce titre fait figure d’entrée en matière assez banale sans apporter rien de bien nouveau surtout quand on s’enquille sans ciller les deux opus à la suite…

Le morceau ″Angel Of Babylon″ débute par un une alliance guitare / claviers qui fait vite penser à ce que pourrait faire Jens Johansson (STRATOVARIUS) s’il était dans les parages… Oh ben tiens, c’est étrange, il joue sur ce morceau ! Oui, je suis taquin, et force est de remarquer que le titre est très agréable mais on retrouve les même faiblesses que précédemment : les allusions à des groupes existants sont parfois trop criantes et gagneraient à être plus discrètes.

Heureusement, tout n’est pas en demi-teinte sur cet opus car ″Death Is Just A Feeling″ et la délicieuse ambiance gothico-décalée ainsi que la savoureuse performance de Jon Oliva (faisant d’ailleurs écho avec celle d’Alice Cooper sur ″The Scarecrow″) est un titre avec lequel il faut compter. Tout comme ces ″Down In The Dark″ et ″Alone I Remember″ de très bonne facture grâce en partie à la participation de (l’ange sauveur) Jorn Lande même si, là encore, l’omniprésence de Tobias Sammet devient frustrante (dans la mesure où on regrette que les autres vocalistes n’aient pas eu d’avantage d’″espace de parole″). De même, le final ″Journey To Arcadia″, même si on l’aurait préféré plus long et épique et un brin moins maladroit par instants, s’affiche brillamment en conclusion d’une telle entreprise.

Mais soyons honnêtes, le reste des titres, sans être mauvais, nous fait le coup du grand écart très souvent casse-gueule (ou l’art de passer du coq à l’âne) : le Speed basique (″Rat Race″, ″Promised Land″) fricote avec du ″hard pop″ très américain (BON JOVI n’est pas très loin avec ″Your Love Is Evil″ et ″Blowing Out The Flame″) tout en croisant en cours de route un titre OVNI assez gothique dans l’approche (″Symphony Of Life″, la seule composition de Sascha Paeth et le seul titre chanté en entier par Cloudy Yang, chanteuse de rock inconnue dans nos contrées). Une telle dispersion apporte certes de la variété mais on se perd facilement dans ces enchaînements de titres qui ne brillent plus vraiment quand on les compare aux meilleurs moments de son album frère. Ainsi donc, cet ″Ange de Babylone″ pas si jumeau que ça de la ″Symphonie Maudite″, reste dans l’ombre de son double.


Epilogue : Un double album casse-gueule

Mesdames et Messieurs, nous arrivons donc au terme de la représentation de ce soir. Vous allez bientôt quitter le chapiteau de ce grand cirque et vous allez repartir chez vous avec des images plein les yeux et des mélodies plein les oreilles (quel est le petit pervers a dit ″plein le cul″ ?). Mr Tobias ″Loyal″ Sammet a été très heureux de vous accueillir dans sa très grande maison… Vingt-deux titres pour un double album, c’est un sacré challenge ! Exercice pas complètement réussi, mais loin d’être raté heureusement pour Tobias Sammet.

Vous l’aurez compris, même les artistes les plus besogneux et talentueux ont leurs moments de faiblesse, leurs instants de fausse modestie, leurs pêchés de gourmandise. Ce double album, c’est un peu tout ça à la fois pour le jeune chanteur / compositeur allemand. Comme souvent avec des doubles albums, me direz-vous. Le très bon fricote avec du moyen et le chroniqueur qui n’a pas à juger de l’opportunité artistique d’une telle sortie gargantuesque (même s’il le fait bien souvent…) se prend à rêver d’un album simple qui aurait pu compiler les meilleurs titres de ces deux opus pour en faire un très bon album d’AVANTASIA.

Comme quoi, en toute chose, il faut savoir raison garder…


Note indicative (″Angel Of Babylon″) : 2,5/5

Moyenne indicative (pour les nuls) sur le double album : 3/5

A lire aussi en HEAVY METAL par DARK BOUFFON :


SAXON
Lionheart (2004)
Un retour en très grande forme !!




AMETHYS
Les Ombres De Metal (2003)
Heavy metal


Marquez et partagez




 
   DARK BOUFFON

 
  N/A



- Tobias Sammet (chant, basse)
- Jorn Lande (chant)
- Russell Allen (chant)
- Michael Kiske (chant)
- Jon Oliva (chant)
- Cloudy Yang (chant)
- Bob Catley (chant)
- Oliver Hartmann (chant, guitare)
- Sascha Paeth (guitare)
- Bruce Kulick (guitare)
- Henjo Richter (guitare)
- Jens Johansson (claviers)
- Miro Rodenberg (orchestration)
- Simon Oberender (orgue)
- Felix Bohnke (batterie)
- Alex Holzwarth (batterie)
- Eric Singer (batterie)


1. Stargazers
2. Angel Of Babylon
3. Your Love Is Evil
4. Death Is Just A Feeling
5. Rat Race
6. Down In The Dark
7. Blowing Out The Flame
8. Symphony Of Life
9. Alone I Remember
10. Promised Land
11. Journey To Arcadia



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod