Recherche avancée       Liste groupes



      
MATHCORE  |  STUDIO

Commentaires (1)
Questions / Réponses (1 / 0)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : The Ocean , Isis, Old Man Gloom
 

 Site Officiel De Converge (330)
 Myspace (306)

CONVERGE - Axe To Fall (2009)
Par MEFISTO le 2 Décembre 2009          Consultée 3336 fois

*Attention – Défoulement intelligent et brillamment interprété. Rareté presque brevetée par CONVERGE.*

HARDCORE nourri au Punk, ça donne quoi ? Oui, de l'irrévérence, de la violence, du rentre-dedans, des morceaux courts et directs, de la guitare et des cordes vocales version tornade, des hurlements de basse aussi écrasants que l'ambiance de dévergondage instaurée par le combo venu de Salem, capitale du Massachusetts et des sorcières, l'ambiance de « tassez-vous, j'arrive avec mon marteau-pilon et mes pilules de speed, on va se taper une défonce de macchabé ». De ce genre-là. La hache va tomber sans crier gare et peut-être vous fendre le front en deux avant de vous avoir coupé les oreilles sans répit. Du sang qui ruissellera sur vos lobes en fusion, vous en récolterez les résidus de speed encore pétillants dans votre carcasse surchauffée et recommencerez votre manège.

Vous dire comment cet album est fou, excellent, débile, hallucinant… S'y attendre serait un peu hypocrite, à moins de connaître les Américains, y goûter est un ordre. Disons une forte suggestion, surtout aux métalleux qui détestent le Hardcore. Je vous parie que vous sauterez à pieds joints sur les murs après les trois premiers titres, que vous bandiez sur du Black ou du Post, CONVERGE respire son nom : il opère la convergence des amateurs vers ses rythmes déchaînés, répugnants, punkisants, déclencheurs instantanés de headbanging et de bodydiving pendant une réunion familiale. « Hey mémé, laisse tomber l'église, ton tricotage, ta semoule de blé, tes cartes à jouer, tes tissus achetés à la verge, écoute CONVERGE. Point barre. Tu verras, papi se relèvera de dans son cercueil et viendra sautiller autour de toi comme un perdu… » Je vous dis, "Axe To Fall" est méchant, complètement disjoncté.

C'est surtout un album curieusement conçu : bourrin et véloce du premier au onzième titre (à part sur "Worms Will Feed" et "Damages", les vers dévorant encore lentement les cadavres selon les biologistes-zoologues-spécialistes), il ralentit fatalement le tempo sur les deux derniers fusibles, "Cruel Bloom" et "Wretched World". Vraiment surprenant… comme si le groupe avait emmagasiné un max de fureur pour en arriver à la déverser dans une couverture de porcelaine incassable. Je respecte évidemment ce choix, car il montre une autre facette de la formation et jette une lumière dense sur son ouvrage ; après la pluie le beau temps. Aussi un côté plus Prog, celui-là même qui lui permet sûrement de tourner avec MASTODON…

Et comment en arriver à un tel résultat ? En étant rendu à un septième album, féroce et efficace comme 2000, pas trop long, pas trop court, privilégiant des titres ravageurs et précoces, des beuglements de condamné à mort croisés avec ceux du président de la Ligue de défense des droits bafoués d'Amérique, des riffs uppercut doublés de fûts tintant et rebondissant la joie de vivre.

Wow, que d'apparat pour du HARDCORE. Que de propreté pour du sale. Eh oui, ça existe. CONVERGE a trouvé le détaillant le plus près de chez vous et vous y attend, la bouche ouverte, sa langue vous déroulant le tapis rouge hémoglobine. Posez le pied dessus et il ravale son organe pour vous projeter contre un mur du son dont vous deviendrez esclave en aussi peu de temps qu'il faut pour prononcer "défoulement". CONVERGE ne se contente plus de détruire, il reconstruit à mesure.

Pas de podium, de décortication indue des morceaux constellant ce tour de manège infâme, qu'une forte recommandation de la part du Diable lui-même. Je ne fais que répéter ce qu'il dit, en bon employé que je suis.

A lire aussi en HARDCORE par MEFISTO :


BETWEEN THE BURIED AND ME
The Parallax : Hypersleep Dialogue (2011)
Et ça se poursuit pour les mathématiciens !




FAUST AGAIN
The Trial (2009)
Hardcore lumineux et mélodique, brillant !


Marquez et partagez




 
   MEFISTO

 
  N/A



- Jacob Bannon (chant)
- Kurt Ballou (guitare, synthé)
- Nate Newton (basse)
- Ben Koller (batterie)


1. Dark Horse
2. Reap What You Sow
3. Axe To Fall
4. Effigy
5. Worms Will Feed
6. Wishing Well
7. Damages
8. Losing Battle
9. Dead Beat
10. Cutter
11. Slave Driver
12. Cruel Bloom
13. Wretched World



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod