Recherche avancée       Liste groupes



      
MATHCORE  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : The Ocean , Isis, Old Man Gloom
 

 Site Officiel De Converge (202)
 Myspace (233)

CONVERGE - Jane Doe (2001)
Par PINPIN le 10 Octobre 2014          Consultée 2051 fois

Cette femme en noir et blanc qui vous regarde de haut, elle ne vous dit rien ? Ma mère ? Hum, commencez pas les blagues salasses, non cette femme c’est Jane Doe, équivalent anglo-saxon de Mme Toutlemonde, et pourtant, vous auriez bien pu l’apercevoir au détour d’un concert. Sur des sweat-shirts bien entendu, surtout si vous vous êtes approchés de la scène hardcore, parce que l'underground "Jane Doe" est l’album culte que tout un chacun se doit d’avoir. A titre indicatif, "Jane Doe" est au Mathcore ce que "Seasons In The Abyss" est au Thrash, c'est l’aboutissement du travail de CONVERGE. Faites bien attention à ce que vous direz de cet album aux puristes, le CD pourrait bien vous rester en tête, littéralement. Le morceau "Homewrecker" est un hymne réclamé à chaque concert et "Thaw" un cri de ralliement des fans.

« Si l’album est connu c’est qu’il est easy-listening et commercial, c’est tout »
John Doe, fan de "Panzer Division" (MARDUK).

« En plus le chanteur est végétarien*, c’est vraiment un groupe de p…»
Homolégumophobe notoire.

Le genre de phrases que j’espère ne jamais entendre. Si pour vous dès la première écoute, vous trouvez ça doux à l’oreille, tant mieux, je dois bien avouer que je n’étais pas tout à fait préparé à ça ! Oui ça tabasse dur et non-stop, Ben Koller à la batterie, est un croisement pieuvre/rouleau compresseur, il martèle ses fûts à toute vitesse et vous place des rythmes typiques punks entre deux blasts, incroyable. Après cinq secondes d’introduction trompeuse "Concubine" déboule et entame très fort le disque, si vous y survivez, la suite devrait bien se passer. Les riffs semblent dissonants, le tout parait très brutal. Je me permets une mention spéciale aux premiers hurlements de Jacob Bannon qui pourraient être décrits comme les aboiements d’un canard et qui sont du plus bel effet… quand on s’y est habitué. La suite s’enchaine sur le même ton, avec de plus en plus de passages "reposants" au fur et à mesure du disque, et un fantastique final de 9 minutes.

Je tiens à vous prévenir parce que ce skeud est classé dans Punk/Hardcore, mais si vous vous attendez à votre BAD RELIGION habituel, vous allez être servis ! Le Mathcore de "Jane Doe" emprunte au Metal le son gras de guitare, au Hardcore les breaks et l’énergie, au Grindcore les blasts et les cris, au Post-Hardcore les envolées aériennes, au Thrash la vitesse. On comprend mieux le nom du groupe.

Mais, mais, mais, en quoi c’est bien tout ça ? C’est pas trop patchwork ?

C’est très difficile à expliquer autrement que par : les meilleures mélodies du monde sur les meilleures rythmes du monde, avec le plus d’énergie du monde, Kurt Ballou, le guitariste, est un génie, de la composition et de l’exécution. Il n’y a rien à jeter en terme de morceaux, rien à rejeter en termes de choix artistiques, l’album parfait. Les différents styles cités plus haut ne sont pas le moins du monde juxtaposés, ils sont subtilement intriqués et forment le style CONVERGE. Bon, ça évidemment c’est mon avis, et les avis c’est comme les trous du cul, tout le monde en a un**, ce que je veux vous faire comprendre c’est que "Jane Doe" est réellement incontournable, je vais donc me faire porte-parole de la scène Hardcore :

Oyez oyez, metalleux du monde entier, cet album vous réconciliera avec le –Core, le true, le bon, celui qui a gardé l’esprit Punk. CONVERGE, cet album, c’est comme les épinards quand vous étiez petits, en apparence c’est pas beau, mais il faut gouter ! Et si vous n’aimez pas maintenant, cela ne signifie pas que vous n’aimerez jamais***, gardez toujours à l’esprit que cet album existe. C’est violent ? Si on écoute du Metal c’est bien parce qu’on aime quand ça pique un peu, alors on ne fait pas la fine bouche : un morceau de "Jane Doe" pour Pinpin, un morceau pour Nightfall, un morceau pour toi cher lecteur, allez ! On avale !

Ce sera le seul album pour lequel je vous demanderais de me croire sur parole : "Jane Doe" c’est énorme, la production est au poil, ça s’écoute en boucle, et en live c’est dément. C’est le plus haut des 5/5 que je mettrai sur NIME, c’est un de mes disques favoris.



*Le plus sexy du monde s’il vous plait ! En tout cas selon un tabloïd végétarien…

**Clint Eastwood

***Il m’a fallu 23 ans mais ça y est j’aime les épinards, comme quoi vous pourriez apprécier "Jane Doe" d'ici une vingtaine d'années.

A lire aussi en HARDCORE par PINPIN :


SICK OF IT ALL
Scratch The Surface (1994)
L'ultime disque de Hxc




IWRESTLEDABEARONCE
It's All Happening (2009)
Je plaide la folie votre honneur !


Marquez et partagez




 
   PINPIN

 
   ISAACRUDER

 
   (2 chroniques)



- Jacob Bannon (vocals)
- Kurt Ballou (guitare)
- Aaron Dalbec (guitare)
- Nate Newton (basse)
- Ben Koller (batterie)


1. Concubine
2. Fault And Fracture
3. Distance And Meaning
4. Hell To Pay
5. Homewrecker
6. The Broken Vow
7. Bitter And Then Some
8. Heaven In Her Arms
9. Phoenix In Flight
10. Phoenix In Flames
11. Thaw
12. Jane Doe



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod