Recherche avancée       Liste groupes



      
MATHCORE  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


IWRESTLEDABEARONCE - It's All Happening (2009)
Par PINPIN le 12 Novembre 2014          Consultée 1114 fois

Dans le petit monde du Mathcore il existe deux catégories de groupes : ceux qui suivent l'école BETWEEN THE BURIED AND ME et ceux qui sont de l'école CONVERGE. La première ultra-technique, mettant en avant une profusion inouïe d'éléments musicaux venant de divers horizons de la musique, remplissant le spectre sonore, la seconde comptant plus sur son feeling et sur la mise en place d'ambiance, misant parfois sur la simplicité. C'est le même combat qu'entre DREAM THEATER et OPETH par exemple.

Quand on voit la pochette baroque de "It's All Happening" on comprend vite qu'on va écouter un disque de la première école. Mais on n'est pas au bout de nos surprises, IWRESTLEDABEARONCE, littéralement "Je me suis déjà bastonné avec un ours", est menée par une chanteuse ! À la manière de WALLS OF JERICHO, la gueuleuse est toujours un atout pour se faire connaître dans ce monde masculin qu'est le Hardcore. Dès lors on entrevoit le créneau laissé vacant dans lequel IWABO s'est empressé de se faufiler.

Et il faut bien admettre que ce mélange entre BTBAM et WOJ est très satisfaisant sur ce premier album studio, voyons voir.

Côté musique, que de violence, ça ressemble vraiment à ce que faisait BTBAM sur "Colors" par exemple. C'est très brutal, surtout au début de l'album ou les riffs piquent et la batterie tabasse, au fur et à mesure de la progression des morceaux de plus en plus d'éléments divers, dont de l'électronique sont introduits et il y a certainement un effet d'accoutumance. Les mélodies alternent entre dissonances dérangeantes mais jouissives après quelques écoutes, et des harmonies qui permettront de souffler un peu. Est-il – break – encore – break – utile – break – de le dire – break – il y a des – break – dans tous les sens. Il faut s'y habituer, c'est comme ça le Mathcore, mais je comprends qu'on puisse trouver ça lourd.

Côté chant, Krysta Cameron est un monstre, parfois au sens propre du terme, elle maitrise les growls les plus profonds aussi bien que les cris perçants ainsi qu'un chant clair tantôt habité et poignant tantôt énervé. Étonnamment quand elle se calme vers la fin de l'album on croirait entendre BJORK.

Le tout est dément et très dense, une demi-heure de rouleau compresseur, c'est très bien, il aurait été difficile d'en avaler d'avantage. Cependant, comme BTBAM, après quelques écoutes, tout s'organise, heureusement que dès la première, nombre de passages tranquilles et mélodieux et nombre d'incursions de chant clair très agréable permettent d'accrocher.

Si en art abstrait, certaines personnes ne voient pas la perfection d'un Miro et le jetteraient bien à la poubelle avec le carré blanc sur fond blanc*, il en va de même avec cet album qui, prit comme la superposition délirante de moult styles, pourrait bien être jeté par les hermétiques avec les "4 minutes 33"* de John CAGE. Mais avec de l'ouverture d'esprit, on voit la constance du groupe, la base Mathcore solide et les mélodies chantées géniales, et finalement on se rend compte que les incursions des autres styles (Électro notamment) sont bien anecdotiques. Certes la facette patchwork est indissociable du groupe, ce que je veux dire c'est que c'est loin d'être leur seul point fort.

Original parmi les originaux** IWABO place la barre très haut dès son premier album à coups de technicité, d'inspiration et de chanteuse inimitable. Indispensable pour les amateurs de Mathcore, curiosité brutale pour les autres.

* J'aime bien l'art contemporain et la musique bizarre, mais pas le foutage de gueule...
** BORN OF OSIRIS, WE BUTTER THE BREAD WITH BUTTER essayent aussi d'inventer le Metal du futur à grand renfort d'Électro.

A lire aussi en HARDCORE par PINPIN :


CODE ORANGE KIDS
I Am King (2014)
Orange is the new black

(+ 1 kro-express)



NORMA JEAN
Polar Similar (2016)
Quel bonheur d'écouter cette tristesse !


Marquez et partagez




 
   PINPIN

 
  N/A



- Steven Bradley (guitare, claviers)
- John Ganey (guitare, claviers)
- Krysta Cameron (chant)
- Dave Branch (basse)
- Mikey Montgomery (batterie)


1. You Ain't No Family
2. White Water In The Morning
3. Danger In The Manger
4. I'm Cold And There Are Wolves After Me
5. Tastes Like Kevin Bacon
6. The Cat's Pajamas
7. Pazuzu For The Win
8. Black-eyed Bush
9. Eli Cash Vs. The Godless Savages
10. See You In Shell



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod