Recherche avancée       Liste groupes



      
POST/HARDCORE  |  STUDIO

Commentaires (4)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


CELESTE - Misanthrope(s) (2009)
Par MEFISTO le 4 Avril 2009          Consultée 3961 fois

CELESTE est un embryon Black musclé né en 2005, à Lyon. Fier de ses gènes ténébreux, il en maîtrise déjà la plupart des sortilèges. Des cordes vocales typiques qui déversent leur fiel dans la langue de Ronsard, à travers des bourrasques cinglantes et des atmosphères lourdingues. Ce qui nous force à découper ce Black avec doigté, question de bien positionner nos curieux lecteurs avides de sensations fortes.

Surtout qu’on sait peu de choses sur le poulain de Denovali Records, une autre maison qui a foi en la gratuité de la toile géante pour pousser ses purs sangs dans l’arène. Ce qu’on peut affirmer avec certitude est que "Misanthrope(s)" est son troisième effort, après le EP "Pessimiste(s)" et l'album studio "Nihiliste(s)" sorti l’an dernier, et que le quatuor ne fait pas dans la dentelle. Son approche est austère, perverse, bilieuse, idéale afin de rendre hommage à leur leitmotiv : la haine du genre humain qui ressort de toutes les pores de sa peau de lait.

Constat initial : CELESTE est magistral du côté de la variation des climats. Rien à redire de ce côté, absolument rien, donc aucune crainte qu’on les fasse frire sur le bûché pour facilité ou gelée sonore. Les rythmes sont généralement lents (sauf quelques exceptions où la fureur prend les devants), exit le Black crade pur jus, nous dérivons vers le Black Atmo. Les notes découlent directement des couches de l’enfer sur Terre et empestent l’humidité et la crasse coupable. Des titres aussi poético-barbares que d’actualité tels que la démente "A défaut de te jeter sur ta progéniture" et la monumentale "Mais quel plaisir de voir cette tête d'enfant rougir et suer", font nécessairement rouler notre imagination à plein régime. Pas pour le mieux, pour le sérieux.

Et la beauté est que chaque morceau de ce brio Atmo est hétérogène. Il transpire de lui une aura dont nulle autre plage ne pourra se targuer. Et au final, le tout s’harmonise dans une osmose succulente, un nectar onctueux. CELESTE est de cette lignée de formation qui régale à petites cuillerées, lentement mais sûrement, grâce à des envolées "moribonlantes" telles que sur "...anesthésié vos membres dans une orgie d'enthousiasme", à la limite du Black Dépressif, servie par des gratteurs à la main frétillante de tourments.

Contrairement aux formations qui abusent des riffs gluants pour en fin de compte nous endormir au lieu de provoquer une rébellion dans notre estomac noué par l’injustice (non, je ne citerai personne), CELESTE utilise parfaitement les breaks pour freiner sauvagement notre coït, et générer quelques secondes plus tard une autre source de plaisir à la pesanteur doomesque. "Toucher ce vide béant attise ma fascination" en est l’incarnation, de par sa forme incongrue et son fond mordant.

Oui, on prend notre pied solidement sur "Misanthrope(s)", car CELESTE a observé ses aînés longtemps avant de se lancer tête baissée avec le but inavoué de ne pas répéter leurs erreurs. Et ça paraît, ça s’entend clairement cette hantise du conformisme, du marcher droit en société. Sans modération, ils nous peinturlurent les oreilles d’englobantes mélodies qui s’avèrent à être leur vision d’un monde qui s’écroule. Un monde peuplé de psychotiques, de peines perdues et de manifestations humaines assez débilitantes pour être soulignées avec autant de profondeur et de courroux musical.

Allez jeter un coup de tympan vous-mêmes sur le site du groupe.

A lire aussi en BLACK SYMPHO / ATMO par MEFISTO :


CARACH ANGREN
Where The Corpses Sink Forever (2012)
Après la mer, la guerre




USTALOST
The Spoors Of Vipers (2016)
Bordel que c'est bon


Marquez et partagez




 
   MEFISTO

 
  N/A



- Antoine (basse)
- Guillaume (guitare)
- Johan (voix)
- Royer (batterie)


1. Que Des Yeux Vides Et Secs
2. Comme Pour Leurrer Les Regards Et Cette Odeur De C
3. Toucher Ce Vide Béant Attise Ma Fascination
4. La Gorge Ouverte Et Décharnée
5. Il Y Aura Des Femmes à Remercier Et De La Chair à
6. Mais Quel Plaisir De Voir Cette Tête D'enfant Roug
7. Une Insomnie Avec Qui Tout Le Monde Voudrait Baise
8. À Défaut De Te Jeter Sur Ta Progéniture
9. … Anesthésier Vos Membres Dans Une Orgie D'enthous



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod