Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Pat Benatar , Saxon, The Amorettes, The Runaways
 

 Myspace Du Groupe (776)
 Site Officiel Du Groupe (850)
 Myspace Hommage à Kelly Johnson (705)

GIRLSCHOOL - Legacy (2008)
Par ZIONLEEMASTERSEB le 2 Décembre 2008          Consultée 5534 fois

La sortie en 2008, d’un album de GIRLSCHOOL est tout sauf alléchant. L’ensemble des vieilles gloires toutes zones confondues se bousculent au portillon pour essayer de refourguer un dernier hit. Souvent pour l’oseille, parfois avec talent. Il faut les voir ces dinosaures crapoteux secrètement espérer un dernier moment de gloire qui ferait renaître en eux l’étincelle de jadis. Tous les groupes y vont de leur petite histoire pour justifier leur « dernier » tour de chant. Celle des GIRLSCHOOL n’est pas pire que les autres, groupe composé exclusivement de femmes (après 30 ans de carrière on ne peut plus dire des filles). Elles remettent le couvert pour rendre hommage à leur chanteuse guitariste Kelly Johnson trop tôt disparue des suites d’un cancer. Gérer la perte d’un être proche est difficile, les maisons de disque, quant à elles, n’ont pas toujours la délicatesse de s’effacer derrière la douleur des individus. Capitalisant sur la mort en l’utilisant comme moyen de promotion à moindre frais. En l’occurrence, SPV est humble, aucun gros sticker rose fluo sur la pochette ne capitalise sur la perte de la chanteuse, ni sur les guests venus ici lui rendre hommage.

Le monde de la musique est paraît-il impitoyable, celui du hard-rock doit l’être d’autant plus puisque rares sont ceux qui pètent dans la soie. Leurs vies sont faites d’asphalte et de concerts. Pour tous, le repos et l’inertie sont synonymes d’oubli. Ceux pour qui c’est un moteur ne s’arrêtent jamais alors que la promesse de la célébrité peut ne jamais poindre le bout de son nez. Alors quand en plus il s’agit d’un groupe de femmes dans l’univers le plus macho qui soit et qu’elles sont prêtent à en découdre, c’est qu’elles doivent avoir la foi.

Kim McAuliffe officie au chant à plein temps et s’en sort sans heurt. Hargneuse et Rock’n’Roll. Les chanteuses lyriques qui nous polluent le paysage metal depuis bien trop longtemps peuvent retourner chez leur mère. Les moins godiches peuvent prendre des cours mais la distance est déjà assurée entre GIRLSCHOOL et la nouvelle génération représentée par les CRUCIFIED BARBARA. Il va vous falloir poser les « corones » sur la table pour entrer dans la cours des Grandes.
Le premier titre de cette galette, « Everything's The Same », est une petite bombe de hard-rock. Trente ans de carrière ça aide à en trousser des ritournelles pour taper du pied.
Les copains sont là et personne ne se tire la bourre. A commencer par Eddie Ojeda (TWISTED SISTER) venu gratifier « Spend Spend Spend” d’un solo metallique des plus concis. Neil Murray, la vieille gloire des 80’s, que dis-je, le mercenaire multi instrumentiste chatouille sa basse sur « Whole New World » accompagné de Phil Campbell. Comme Murray ne voulait pas sortir du studio, il accompagne les filles également sur « Legend ». Campbell qui ne voulait pas qu’il soit dit que sa participation se limitait au minimum syndicale se retrouve sur encore deux autres plages: « Just Another Day » et « Don't Mess Around ». Il a été forcé de partager son dernier solo avec J.J. French des TWISTED SISTERS. Ce dernier n’est pas un mauvais bougre, ni un mauvais guitariste mais le ridicule que traîne les « glameux » ricains n’est pas un bon argumentaire. Le titre sur lequel il apparaît est somme toute très réussi.
Personne ne s’étonnera d’entendre une reprise de MOTÖRHEAD au milieu de cette débâcle sonore. « Metropolis » arrive à point nommé pour la participation de Fast Eddie Clarke. Somptueux. La production du disque rend le titre plus aéré que l’original.
Qui mieux que Lemmy Kilmister, Juste entre les justes, pouvait reprendre les rennes après une telle apothéose de simplicité. « Don't Talk To Me” est le titre rock comme MOTÖRHEAD n’en fait plus. Lemmy a toujours pris soin des GIRLSCHOOL, il fallait bien qu’un jour, elles lui rendent les honneurs. En toute amitié.
Nous aurions tort de croire à cet instant que nos sympathiques hard rockeuses (qui a dit hardeuses ?!!) nous bourreraient le mou avec du remplissage. C’est que des potes qui ont su se rendre disponibles, elles en ont encore et certainement plus que sur le disque. Mais c’est deux là bonne mère !!! Le nain à la voix d’or et le guitar hero a qui il manque deux phalanges à la main gauche. J’ai nommé Dio et Tony Iommi (BLACK SABBATH mais dernièrement on veut nous faire croire que c’est HEAVEN AND HELL). Ils reprennent le titre que les filles avaient joué seules sur la troisième plage du disque « I Spy ». Magnifié par la classe du Sabb 80’s, ce morceau plombé par les accords du Maître n’en est que plus délicieux.
Plus d’invité à présent, les quatre rockeuses délivrent un « London » pas piqué des hannetons avant de conclure par « Emergency », la boucle est bouclée. Un très bon album de hard rock teinté de metal, une surprise d’autant plus agréable qu’on ne s’y attendait pas.

Elles sont balaises ces gonzesses, c’est à croire que le défilé des noms prestigieux qui viennent de s’illustrer c’étaient juste pour le fun. Bah !! Merde oui, c’était rien que ça. De la zique entre potes. Elles s’en seraient aussi très bien sorties toutes seules. Sauf que dans les coups durs, on a besoin des copains. A en oublier que c’était un hommage.

Quand n’y a pas un gros sticker rose pour nous le rappeler…

A lire aussi en HARD ROCK par ZIONLEEMASTERSEB :


MOTÖRHEAD
Motörizer (2008)
La 24ème pierre de l'édifice.

(+ 2 kros-express)



DANKO JONES
B Side (2009)
Danko schÖn


Marquez et partagez




 
   ZIONLEEMASTERSEB

 
   GEGERS

 
   (2 chroniques)



- Kim Mcauliffe : Guitare/chant
- Jackie Chambers : Guitare
- Enid Williams : Basse
- Denise Dufort : Batterie


1. Everything's The Same
2. Other Side
3. I Spy
4. Spend Spend Spend
5. Whole New World
6. Just Another Day
7. Legend
8. Still Waters
9. Metropolis
10. Don't Mess Around
11. Zeitgeist
12. Don't Talk To Me
13. I Spy
14. London
15. Emergency



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod