Recherche avancée       Liste groupes



      
NEO METAL  |  DVD

Lexique neo metal
L' auteur
Acheter Ce DVD
 


 

- Membre : Murderdolls, Stone Sour
 

 Site Officiel Du Groupe (751)
 Site Français Reconnu Par Le Label (2331)

SLIPKNOT - Voliminal: Inside The Nine (2006)
Par FENRYL le 24 Novembre 2008          Consultée 3614 fois

Nouvelle production DVD de l'hydre à 9 têtes suite à la sortie du controversé et diviseur « Vol.3 »...
Cet objet est ici un moyen de mettre en évidence l'omniprésence du Clown alias Shawn Crahan qui se paie le luxe, outre d'être le géniteur du concept, de réaliser ce film présent sur le premier disque, d'en assurer la production et le contrôle... Bref, une omnipotence exacerbée qui le place en tête de ligne des cerveaux du groupe (et à en écouter certains autres au long de leur interview privée, c'est pas plus mal comme cela...).
Allez, on se jette dans le boîtier de fort belle facture (ambiance glauque, présentation soignée mais toujours avec un livret minimaliste)

CD 1: le film.
Après avoir mis un paquet de temps à comprendre comment passer la séquence introductive de la mouche avec le lecteur de DVD de mon PC portable (sic), une seconde animation en noir et blanc, au ton très futuriste prend place sur mon écran: joli travail !
28 mois... 34 pays... 233 concerts...
Ce film d'une heure et 25 minutes s'ouvre de la même façon que le live tiré de la tournée avec cette annonce de Corey signalant les soucis rencontrés empêchant le groupe de se produire le soir en question... Après le son, voici donc les images ! Générique...

Des images, des images...

Jordisson à l'envers (bah oui ce type est un putain de batteur, un de mes favoris en tout cas), répétitions avec visages floutés (arf, je rigole vu le second DVD !!) avant une bonne volée d'images du sir en pleine répétition ou encore en live vu du dessus !!! Impressionnant cette vélocité d'exécution !

Des images, encore des images... Un flot d'images, provoquant parfois l'overdose ou le trop plein (comme ce membre de l'équipe dans le film !)...

Autour de l'heure du film, vous trouverez une succession d'images de chaque membre en pleine action (plusieurs minutes pour chacun). Joli hommage appuyé à Chris je trouve (on mesure la folie du groupe en live à travers ses séquences). On découvre l'équipement du pauvre Sid qui se refuse désormais à se jeter dans la foule sans protection !!!

CD 2:
Menu titre futuriste et sobre.
- première partie: les derniers clips du combo. On retrouve « Duality » en mode testostérone, « Vermillion » en mode « joli montage », « Vermillion part.2 » en mode « glauque poétique », « Before I forget » en mode « Je te montre pas tout, en tout cas ce que je veux bien te laisser voir » et « The Nameless » en mode « hommage facile aux magots » à base d'images de tournées compilées...
- deuxième partie: interview « unmasked ». Tout ces efforts de floutage sur le film pour découvrir ici les différents membres du groupe. Je dois vous avouer que je n'avais jamais vu leur tête (sauf Joey qui tourne depuis pas mal de temps en guest avec d'autres groupes comme MINISTRY en ce moment ou bien encore KORN...). Je gardais ce côté « vierge » car cela contribuait à mon attrait pour le groupe. On y découvre ici des mecs qui en ont plus que marre de leur seconde peau, sorte de punition collective (on imagine assez facilement l'épreuve de force des concerts affublés de ces « cagoules »...) et sous un aspect plus « humain »...

Corey: présentation du premier masque, principe de vol.3 selon lui, séance de thérapie à propos de l'absence du père inconnu (apprentissage de la vie, pauvreté, rencontre à 32 ans...), une anecdote allemande ayant marqué le gus (2 shows dans la même journée).

Joey: blabla sur le groupe, la super ambiance, le processus de création (à noter des traductions aléatoires comme dire que le groupe compose dans l'Iowa quand Joye veut juste parler du troisième opus du groupe !), la réussite, les fans.

Mick: essoufflé en parlant (!) alors qu'il s'exprime sur sa tranquillité et de sa prise de poids (!), ses pépins de santé, l'ambiance dans le groupe, sa défense de la masturbation (comme thérapie évitant des morts...).

Paul: en bagnole, prêchant les Iowa's Rules, et rien de bien intéressant !

133: « Combien de personnes sont enterrées dans ton jardin... »... Pas de réponse et images floues (donc non visible encore le taquin...). Basta !

James: propos les plus posés d'un mec anxieux (même erreur sur Iowa au passage dans la traduction) qui pose un regard plus adulte et mature sur le parcours du groupe.

Chris: au golf...

Sid: roi du burn avec sa bécane (blaireau)... avant des grands moments de vides intersidéraux (les yeux de ce type sont vides de sens) quand il demande une explication de la question posée... sic... et pas sid ce type... Avant de reconnaître que toutes les conneries opérées sur scène sont désormais révolues (se foutre le feu afin de ne pas se faire arrêter pour tentative de suicide ni faire de câlins au clown en même temps car sinon... il prend feu également !!)

Clown: le cerveau du groupe qui ici livre une part intime de sa sphère privée en débutant le dialogue sur son absence de la tournée européenne pour suppléer l'absence de sa femme hospitalisée auprès de ses enfants... Lui faisait réaliser tout ce qu'il a pu rater au cours de ces 10 années de carrière... Une approche originale que les plus jeunes ne sauront apprécier sans doute (les chargés de famille verront ici des arguments rarement employés par des zicos de terrain !).

- troisième partie: 8 titres live !
Le génialissime « (sic) » en 2004 aux Eurockéennes de Belfort SVP (cocorico, la classe !), le furieux et déjanté « The blister exists » et le monumental « Eyeless » Live au WWF (2004)... avant un désormais traditionnel show enregistré au Japon (encore et toujours eux, c'est purement dingue): « Duality », « Vermillion » (plateau télé ici par contre, masques lissés particuliers), « The Heretic anthem » (un brin chié au chant par Corey alors que ce titre est ultra efficace en live habituellement), « Pulse of the maggots », « Before I Forget » et « People = shit »...
C'est là que la folie du groupe s'exprime décidément le mieux. Rien à faire, quand résonnent les hits de l'album éponyme, je suis sous le charme. C'est brutal, ravageur et chargé de furie. Efficace comme toujours.

Fin du produit !

Il faut reconnaître que je n'ai investi dans ce DVD que pour le chroniquer ici même, chers lecteurs !
En effet, je n'ai jamais été client de ce type de produit où la musique passe presque au second plan...
Heureusement, la présence du second disque sauve un peu le tout.
Hors de leur contexte, toutes ces images ne représentent que des instantanés tirés d'une mémoire collective propre à nos 9 lascars... Difficile de ne voir là que la trace d'un moment de vie que l'on regarde avec un souvenir perso si l'on a assisté à un show du groupe (tournée Vol.3 ou pas en fait), ou de loin autrement. Et force est de reconnaître qu'une fois le patchwork d'images avalé, vous n'y reviendrez pas. Un objet à usage unique en somme, tellement je n'arrive pas à saisir ce qui pourrait motiver un quelconque revisionnage de la bande. En fait, un DVD à se faire prêter par un pote qui se serait laissé tenter par l'appât...
Rien de bien folichon pour l'amateur acharné du groupe que je suis (et pas néophyte, nous sommes d'accord ?) mais un show parfaitement huilé par des types pas si tarés que cela (business is business quelque part quand même, on est d'accord hein ?!)...

Verdict: 2,5/5.

A lire aussi en NEO METAL par FENRYL :


DEFTONES
Gore (2016)
Boucherie de Flamands roses par une référence...

(+ 1 kro-express)



STILL REMAINS
Dying With A Smile (2003)
Du putain de deathcore efficace et prometteur !


Marquez et partagez




 
   FENRYL

 
  N/A



- Corey Taylor (chant)
- Mick (guitare)
- Sid (dj)
- Shawn (percussions)
- Paul (basse)
- Joey Jordisson (batterie)
- Chris (percussions)
- James (guitare)
- Craig (samples/media)


- disque 1
1. Inside The Nine, The Movie (84 Minutes)

- disque 2
- interviews
- Live
1. '(sic)' (eurockéennes De Belfort 2004)
2. 'the Blister Exists' (wff 2004)
3. 'eyeless' (wff 2004)
4. 'vermilion' (tmf Awards 2004)
5. 'duality' (summer Sonic 2005)
6. 'the Heretic Anthem' (summer Sonic 2005)
7. 'pulse Of The Maggots' (summer Sonic 2005)
8. 'before I Forget' (summer Sonic 2005)
9. 'people = Shit' (summer Sonic 2005)
- Vidéos
10. 'duality'
11. 'vermilion'
12. 'vermilion Pt. 2'
13. 'before I Forget'
14. 'the Nameless' (live)



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod