Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL PROG  |  STUDIO

Commentaires (6)
Questions / Réponses (3 / 8)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Bodine, Stream Of Passion, Anthony, Vengeance, Ambeon, Evergrey, Magnum
- Style + Membre : Arjen Anthony Lucassen's Star One , Arjen Anthony Lucassen
 

 Site Officiel (952)
 Myspace (8)
 Chaîne Youtube D'arjen Lucassen (11)

AYREON - Into The Electric Castle - A Space Opera (1998)
Par ANCESTOR le 1er Décembre 2002          Consultée 9804 fois
Musiciens : les membres d'AYREON guidés et inspirés par le maître des lieux, Arjen Anthony Lucassen, quelques dignes représentants de l'élite du Rock Progressif [ Fish (MARILLION), Clive Nolan (PENDRAGON, ARENA), Thijs van Leer (FOCUS)… ] et bien d'autres invités, parmi les meilleurs dans leur spécialité [ Damian Wilson (THRESHOLD, LANDMARQ), Anneke van Giersbergen (THE GATHERING), Sharon Den Adel (WITHIN TEMPTATION), Edwin Balogh (TAMAS, OMEGA)… ]


A T T E N T I O N - Cet ouvrage qui, entre nous, confine au génie, n'est pas à mettre entre toutes les oreilles ! Son écoute peut vous procurer de grands frissons de plaisir et le risque de voir perler à vos yeux fascinés quelques larmes de béatitude n'est pas exclu …

C'est simple, "Into The Electric Castle" est la quintessence même de ce que doit être un concept-album de Rock Progressif digne de ce nom : un voyage au pays de la fantasmagorie la plus démesurée. Évidemment, le packaging est splendide, en parfaite adéquation aussi bien avec le contenu musical, qu'avec le contenu littéraire. D'ailleurs, les mots étant souvent insuffisants et parfois même injustes, je ne peux que vous mettre sur la voie en ce qui concerne les multitudes d'impressions que l'on peut éprouver au contact de ce Space Opera : insolite, magistral, effarant, initiatique, merveilleux, puissant, sidéral, beau, fulgurant, intime… Afin de vous en dire un peu plus, mais sans tout vous dévoiler, voici, en exclusivité, les sensations offertes par les 2 premiers titres :

Disc One - I - Welcome To The New Dimension" (3:05)
Explosion… Grondement sourd, volutes cosmiques… Une voix expose la situation : elle se veut apaisante, mais est irréelle, inhumaine… Quelques boucles astrales de synthé et la voix se durcit, appuyée par une guitare planante mais acérée… Puis elle devient quelque peu menaçante… Et à nouveau la guitare mais, cette fois, nettement plus agressive, escortée d'un synthé inquiétant… La voix enfle toujours, devient grandiloquente et terrifiante pour finir par éclater en chœurs effarants sur de majestueux accords… qui s'estompent en nappes paisibles de synthé…

Disc One - II - "Isis And Osiris" (11:11)
a) Let The Journey Begin
… Une guitare acoustique apparaît : rythmique bien marquée et harmonieuse, assez aiguë… Et Fish "The Highlander" nous captive de son chant si personnel, hyper expressif, témoignant à merveille de l'étonnement et des doutes de son personnage. Pour le refrain, les violons entrent en lice et c'est au tour de Sharon "The Indian" de nous ensorceler : voix évanescente, véritablement splendide et émouvante. Les parties qui suivent les deux couplet/refrain sont enrichies de petites phrases virevoltantes de synthétiseur pour la première, et d'un extravagant solo de guitare pour la seconde. Puis Damian "The Knight" dialogue avec des chœurs magnifiques … et à la fin d'une mesure après une courte respiration…
b) The Hall Of Isis And Osiris
… Survient un riff foudroyant de guitare et de cordes (violons, violoncelle ? Hé oui…), propulsé par un duo basse/batterie à la fois syncopé et archi-carré. Il est suivi d'un thème bien mélodique au sitar, appuyé par une batterie complètement désarticulée et une basse ronflante à souhait. Le riff du début reprend et l'on assiste alors à un solo de guitare profond et surnaturel suivi, sur le thème du sitar, par des circonvolutions affolantes de synthé. Un pont percutant, un peu angoissant et Edwin "The Roman" entre en scène sur le riff : mon dieu cette voix ! Ça surgit des tripes, quelle fougue, quelle hargne… il y croit et du coup nous aussi. Puis, c'est au tour d'Anneke "The Egyptian" de nous envoûter sur le thème du sitar : voix magique et charmeuse, à la fois puissante et éthérée. Reprise du pont agrémenté de chœurs assez terrifiants … rupture …
c) Strange Constellations
… D'où émergent un synthé et une guitare en phasing égrenant les accords du début du morceau … Et Fish "The Highlander" débarque à nouveau, toujours aussi paumé, on perçoit l'angoisse qui commence à s'insinuer dans son esprit… l'ambiance monte, une guitare grave et saturée envoie comme de longs cris de stupeur… Break… Un riff de Hammond saccadé, marqué par de grosses pêches basse/batterie, lance un délire de plusieurs solos de synthé apocalyptiques qui s'achèvent en apothéose sur des chœurs de folie… Break…
d) Reprise
… La rythmique acoustique du début est reprise pour un court solo de guitare limpide et mordant… Fish "The Highlander", égaré, conclue néanmoins cet épisode en beauté puis, l'on glisse tranquillement sur des grondements et pépiements de synthé vers …

Le troisième morceau… Mais pour le reste un conseil : n'hésitez pas, écoutez-le vous-même !




Marquez et partagez




 
   ANCESTOR

 
  N/A



- Arjen Lucassen (tout)
- Anneke Van Giersbergen (chant)
- Sharon Den Adel (chant)
- Robert Westerholt (chant)
- Peter Daltrey (chant)
- Jay Van Feggelen (chant)
- George Oosthoek (chant)
- Fish (chant)
- Edwin Balogh (chant)
- Edward Reekers (chant)
- Damian Wilson (chant)
- Ed Warby (batterie)
- Ton Scherpenzeel (claviers)
- Clive Nolan (claviers)
- Robby Valentine (claviers, piano)
- Roland Bakker (orgue)
- René Merkelbach (orgue, piano)
- Thijs Van Leer (flute)
- Taco Kooistra (violoncelle)
- Ernö Olah (violon)
- Jack Pisters (cythare)


- Cd1
1. Welcome To The New Dimension
2. Isis And Osiris
3. Amazing Flight
4. Time Beyond Time
5. The Decision Tree (we're Alive)
6. Tunnel Of Light
7. Across The Rainbow Bridge
- cd2
8. The Garden Of Emotions
9. Valley Of The Queens
10. The Castle Hall
11. Tower Of Hope
12. Cosmic Fusion
13. The Mirror Maze
14. Evil Devolution
15. The Two Gates
16. Forever Of The Stars
17. Another Time, Another Space



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod