Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (6)
Questions / Réponses (1 / 1)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


OBTAINED ENSLAVEMENT - The Shepherd And The Hounds Of Hell (2000)
Par LESOMBRE le 17 Décembre 2007          Consultée 2952 fois
On a tous nos groupes phares, ceux qui tournent en boucle sur nos platines et dans nos têtes. En ce qui me concerne, Obtained Enslavement entre clairement dans cette catégorie : "Witchcraft" et "Soulblight" brillent pour moi au firmament du black métal symphonique, inattaquables, indétrônables. Aussi quand j’apprends à l’hiver 1999 qu’un nouvel album des génies norvégiens va sortir dès l’année suivante, j’ai un mal fou à contenir mon impatience. Après réservation et harcèlement de mon revendeur favori, je cours enfin déposer la précieuse galette dans mon lecteur et me prépare à un nouveau voyage vers les ténèbres. Et là, c’est le drame…

Vous vénériez comme moi la richesse infernale des compositions du groupe ? Avec "The Shepherd and the Hounds of Hell", Obtained Enslavement propose un black de base que ne renierait pas un combo de débutants qui aurait décidé d’enregistrer ses premiers efforts sur un quatre pistes dans le garage de la maison familiale.
Vous aviez été séduit par un groupe qui, sur le fond comme sur la forme, composait avec classe et en imposait par sa puissance de création ? Je vous conseille alors simplement de jeter un coup d’œil à la pochette de cet opus : rarement l’extérieur n'a été aussi représentatif de l’intérieur et un groupe sombré autant dans la bouffonnerie de bas étage.
Vous tombiez en extase (mais non je n’exagère pas) à l’écoute des nappes de synthés majestueuses et démoniaques ? Ah ben dommage pour vous mais y’en a plus, la mode est au death alors exit les synthés et pas plus de deux riffs par morceaux, sinon on risquerait d’intéresser l’auditeur. Dans le genre lourdingue, la palme va au second titre (« Ride the whore »). Seul « Stepping over Angels » tire son épingle du jeu et renoue modestement avec la grandeur passée.

Bref, c’est dans un désespoir sans fin que les Norvégiens m’ont plongé avec cet album qui, par comparaison avec ses prédécesseurs, entre en bonne place dans le panthéon de la médiocrité black métallique. Certains groupes ont beaucoup mieux réussi leur transition vers d’autres univers. Je pense par exemple à Gorgoroth qui a su faire évoluer le black subtil et maléfique de ses premiers albums vers un death/black d’excellente facture (mais bon, ma préférence va nettement aux opus initiaux, on ne se refait pas).
Ce n’est sans doute pas un hasard si Obtained Enslavement n’a rien produit depuis 2000 : il est fort probable que la surprise provoquée par leur évolution musicale, dans laquelle on ne reconnaît rien de ce qui a fait leur style, a détourné bon nombre de leurs fans. En espérant que le prochain album (s’il voit le jour) corrige le tir…




Marquez et partagez




 
   LESOMBRE

 
   BAST

 
   (2 chroniques)



- Pest (vocals)
- Heks (guitar)
- Døden (guitar)
- Torquemada (drums/percussion)


1. Scrolls Of The Shadowland
2. Ride The Whore
3. Lucifer's Lament
4. Millenium Beast (awaiting The Feast)
5. Stepping Over Angels
6. The Shepherd And The Hounds Of Hell
7. Utopia Obtained



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod