Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

 Site Officiel De Lordi (969)
 Myspace (248)
 Chaîne Youtube (199)

LORDI - The Monsterican Dream (2004)
Par FIGHTFIREWITHFIRE le 30 Novembre 2007          Consultée 4684 fois

Il semble que depuis quelques temps LORDI soit atteint du syndrome « Titanic »… Cette situation par laquelle après avoir connu un formidable succès populaire durant une période précise un groupe ou un film est rejeté et critiqué, comme si après avoir été « tendance » le produit ait perdu de sa crédibilité. C’est qu’il faudrait presque avoir honte aujourd’hui d’apprécier cette formation pourtant si intéressante !
Pourtant en 2004 LORDI n’était pas encore cette machine qui propose au choix des bouteilles de soda ou des timbres poste à son nom. A cette époque le groupe vient de sortir d’une longue période d’errance à la recherche d’un label suffisamment courageux pour lancer un groupe si paradoxal. En effet les finlandais allient un visuel extrême à une musique à la personnalité « hard rock traditionnel » et au ton plus festif qu’effrayant. Refuser de modifier sa musique ou de quitter son look, représentatif de tout un état d’esprit, était risqué mais primordial pour son leader.

Car LORDI est plus qu’un groupe, c’est réellement un concept que nous proposent les monstres. Concept qui prend toute sa dimension en live avec un souci de mise en scène impressionnant, des décors superbes et des costumes bluffants. (Mr Lordi étant en effet fan de films d’horreurs et ancien technicien d’effets spéciaux pour le cinéma).
Et « The Monsterican Dream » s’inscrit dans la continuité du premier essai du combo, « Get Heavy » sorti un an plus tôt.
On peut même parler de continuité parfaite car ici pas d’évolution, on reprend la même recette, du bon vieux Hard rock qui tâche. Cependant on peut regretter une légère baisse d’efficacité par rapport à son prédécesseur, cela s’expliquant surtout par la longue gestation de « Get Heavy » qui avait eu tout le temps nécessaire pour être remanié, peaufiné, perfectionné.
L’album s’ouvre sur un « Theatrical Trailer » avec voix off façon radio annonçant le retour des monstres, le côté kitsch est assumé et sera même renouvelé sur l’album suivant. Les musiciens ne se prennent pas au sérieux et revendiquent toujours à travers leurs paroles leur attachement aux vieux films d’épouvante des années 1980.

Côté musique on reprend donc la recette identique : des riffs hard rock à la KISS ou ALICE COOPER, des nappes de claviers au son d’orgue directement issu des vieux « Dracula » et des refrains très accrocheurs, à la limite de l’hymne, idéal pour être repris en chœur en concert. On note malgré tout les limites des musiciens avec, à une exception près, des soli plutôt banals et simplistes. Mais l’essentiel ne réside pas dans les capacités techniques,car LORDI n’a jamais prétendu révolutionner la scène metal et n’aspire qu’à rendre hommage à son style fétiche tout en se faisant plaisir. Et ce plaisir est partagé comme en témoignent les bonnes critiques journalistiques et amateurs de ses albums.
Cet opus recèle bien sûr son lot de tubes avec une mention spéciale à l’excellent « Blood Red Sandman », single idéal qui bénéficiera d’un clip hommage aux vieux films d’horreur vraiment réussi, ou encore « My Heaven Is Your Hell ».
Cette musique certes pas extraordinaire mais réellement fraîche et efficace trouvera son public et le groupe sera récompensé de ses efforts et de ses années de galère deux ans plus tard dans les circonstances que l’on connaît.
Il est dommage que cet album n’ait jamais été édité en dehors de Finlande, certains de ses titres se retrouvant sur la compilation « The Monster Show » destiné au marché européen. On peut espérer que le succès rencontré en 2006 permette de réparer cette lacune.

A noter que certaines versions de cet album contiennent en bonus le court métrage écrit et réalisé par Mr Lordi intitulé « The Kin ». Ce film raconte l’histoire d’une jeune femme qui étudie les monstres et s’aperçoit qu’ils existent vraiment. N’ayant malheureusement pas cette édition en ma possession je ne peux en dire plus, il semble en tout cas que ce document bien qu’anecdotique se révèle amusant et intéressant pour les plus fans d’entre vous.

A lire aussi en HARD ROCK :


MY LITTLE FUNHOUSE
Standunder (1992)
Hard rock




FOGHAT
Energized (1974)
Le vrai FOGHAT commence ici


Marquez et partagez




 
   FIGHTFIREWITHFIRE

 
  N/A



- Mr Lordi (chant)
- Amen (guitare)
- Ox (basse)
- Awa (claviers)
- Kita (batterie)


1. Theatrical Trailer
2. Bring It On (the Raging Hounds Return)
3. Blood Red Sandman
4. My Heaven Is Your Hell
5. Pet The Destroyer
6. The Children Of The Night
7. Wake The Snake
8. Shotgun Divorce
9. Forsaken Fashion Dolls
10. Haunted Town
11. Fire In The Hole
12. Magistra Nocte
13. Kalmageddon
- blood Red Sandman (video)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod