Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (5)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

 Site Officiel De Lordi (1147)
 Myspace (437)
 Chaîne Youtube (389)

LORDI - Babez For Breakfast (2010)
Par DARK BOUFFON le 9 Décembre 2010          Consultée 4802 fois

Voilà le retour des musiciens préférés de Michel Drucker. A quand un passage dans « Champs Elysées » nouvelle formule ? Pas encore ? Ah, bon, dommage…

De toute façon, si vous aviez entendu parler de LORDI au moment de l’Eurovision 2006 et que vous aviez lâché l’affaire depuis, et si d’aventure, il vous venait l’envie de vous brancher à nouveau du côté de Radio Monstre, ne vous inquiétez pas : les Finlandais se la jouent AC/DC… Pas de révolution sous les aurores boréales du cercle polaire arctique. Les détracteurs des (gentils) monstres diront que ces musiciens de pacotille font toujours le même album. D’autres groupes le font aussi… Mais il est vrai que même si ″Deadache″ proposait un soupçon de nouveauté avec une musique légèrement plus sombre, ce ″Babez For Breakfast″ revient sur les plates-bandes des premiers efforts du groupe : Hard Rock gentillet piochant allègrement dans KISS, TWISTER SISTER, ALICE COOPER, voire même ACCEPT pour les refrains à l’esprit souvent très teutoniques. Bref, rien de très nouveau…

Ah si, une chose : LORDI est allé enregistrer son nouvel album dans le saint des saints de la country, Nashville. Une volonté de se laisser tenter par une nouvelle orientation musicale ? Que nenni ! Il s’agit juste du bastion de Michael Wagener, le producteur de ce nouvel opus. Une blague du guitariste serait à l’origine du choix de ce metteur en son qu’on ne présente plus. Le groupe n’y croyait pas mais le père Noël existe non ? D’ailleurs, il paraît qu’il habite quelque part en Finlande… Et depuis que le groupe y a goûté, il ne peut visiblement pas s’en passer puisque Mr. Lordi clame à qui veut bien l’entendre que le groupe tient là son producteur fétiche et que ce sera ce saint homme qui produira les futurs bébés des Finlandais. Mais est-ce que ce choix change radicalement la musique du groupe ou l’améliore de manière notable ? Permettez-moi d’en douter… Mais à défaut d’avoir mieux, disons que la production reste dans le haut du panier.

On l’a dit, on retrouve ici tous les ingrédients des premiers opus de LORDI : les refrains imparables qui rentrent par une oreille pour ne plus en sortir (″Babez For Breakfast″, ″This Is Heavy Metal″, ″Discoevil″ pour n’en citer que quelques-uns), le côté décalé pour ne pas dire kitch (les claviers de ″Rock Police″ ou de ″Give Your Life For Rock And Roll″ par exemple), des choses inutiles (l’intro ou le très court instrumental ″Amen’s Lament To Ra″), la sempiternelle ballade (ici ″Call Off The Wedding″)… Et ce n’est pas la participation de Bruce Kulick à la composition de ce dernier titre qui change la face du monde. Bref, vous l’aurez compris, cet opus est la copie carbone de ces prédécesseurs mais l’ennui pointe le bout de son nez, à cause notamment d’une absence radicale d’évolution et de titres finalement interchangeables pour la plupart. Même le désir d’évoluer un iota présent sur ″Deadache″ est ici totalement gommé. Et dire que ce précédent opus avait été composé dans l’urgence et la fatigue pour un résultat moyen selon le groupe… On conviendra donc qu’un zeste de pression réussit au groupe car ce nouvel opus, composé dans des conditions plus calmes, fait moins lever le mât que son prédécesseur. Dommage !

J’avais essayé d’analyser le manque d’âme de LORDI sur une précédente chronique. Je réitère en disant qu’on s’en fout pour peu qu’on ait une certaine ivresse. Malheureusement, ici, la copie de la copie de la copie de… devient pataude et tant bien même ce ″Babez For Breakfast″ s’écoute avec plaisir, force est de constater qu’il marque le pas, question « éclate à tous les étages ». Espérons qu’il s’agisse d’une petite baisse de régime et que nos monstres teuffeurs nous proposeront bien vite un autre quartier de viande plus fraîche…

Précision de la mort pour les inconditionnels : il y a quelques semaines, le batteur Kita a quitté le groupe, lassé d’officier sous un masque et remplacé par un nouveau monstre, un certain Otus (nom qui signifie « créature » ou « chose »)… Ça, c’est de l’information qui tue !

Note indicative : 2,5 / 5

A lire aussi en HEAVY METAL par DARK BOUFFON :


HAWAII
The Natives Are Restless (1985)
Heavy metal




BLASPHEME
Blaspheme (1983)
Heavy metal

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   DARK BOUFFON

 
  N/A



- Mr. Lordi (chant)
- Amen (guitare)
- Ox (basse)
- Awa (claviers)
- Kita (batterie)


1. Sgc5 : It’s A Boy !
2. Babez For Breakfast
3. This Is Heavy Metal
4. Rock Police
5. Discoevil
6. Call Off The Wedding
7. I Am Bigger Than You
8. Zombierawkmachine
9. Midnite Lover
10. Give Your Life For Rock And Roll
11. Nonstop Nite
12. Amen’s Lament To Ra
13. Loud And Loaded
14. Granny’s Gone Crazy
15. Devil’s Lullaby



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod