Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : The Angels , Glorious Bankrobbers, Led Zeppelin
- Membre : Tony Montana , Dokken

GREAT WHITE - The Final Cuts (2002)
Par THE MARGINAL le 20 Mars 2007          Consultée 3142 fois

Ayant décidé de splitter en 2002, le groupe Great White a voulu offrir à ses fans un dernier cadeau. Le cadeau en question est un album de reprises, intitulé "The final cuts". Les reprises figurant sur cet album avaient en fait été enregistrées en 1999, avec le même line-up qui figure sur l'album "Can't get there from here"(sorti en 1999, pour rappel).

Great White a repris des titres de groupes et artistes qu'ils apprécient et/ou qui ont plus ou moins influencé Jack Russell et ses camarades. Tout d'abord, il y a au moins un point positif sur ce disque: les paroles des chansons sont présentes dans le livret, chose qui est extrêmement rare sur un album de reprise. Voilà donc un bon moyen d'accompagner les paroles en écoutant ce CD. D'autre part, il est aussi indiqué qui est l'auteur/interprète de chauqe chanson originale, sur quel album figure chaque titre, ainsi que les années de sortie des albums en question. Voilà des renseignements qui peuvent être très instructifs au cas où ces covers inciteraient à découvrir les artistes en question...

Et le contenu de ce "The final cuts", dans tout ça ? Tout d'abord, Great White a repris des titres de gens connus comme AC/DC, Status Quo, Bad Company, Free, The Cult, Bob Dylan, mais aussi de groupes et artistes moins huppés tels que Badfinger(connus surtout des passionnés), Robin Trower ou encore John Doe & Exene Cervenka. Et bien, au rayon des bonnes choses, on citera la reprise du Cult "Love removal machine", fort bien exécutée, "Again and again" de Status Quo que le Grand Blanc semble se réapproprier(terrible, le refrain !), "Down at the doctors" de Dr. Feelgood qui est marqué par la présence d'un saxophone, "No matter what" de Badfinger qui a un côté retro très cool et de quoi rendre nostalgiques les adeptes du "c'était mieux avant"(en 1970 en l'occurence, ici), et surtout la version nerveuse de "Ain't no way to treat a lady"(de Floyd Rose & K.J), sur laquelle la voix de Jack Russell tend vers les aigus, et le très roots "Burning house of love".

A part ça, "Tangled up in blue" est assez fidèle à l'original de Bob Dylan, tout comme "Fire and water" de Free. Au sujet de cette dernière cover, je signale juste que je lui préfère la version qu'avait faite XYZ sur l'album "Hungry"(sorti en 1991).

Curieusement, parmi les reprises les moins réussies(du moins, à mon avis), figure "Sin city" de AC/DC. Great White, sur ce coup, n'est pas parvenu à se montrer convaincant. "Lady love" de Robin Trower, et "Ready for love" de Bad Company n'ont pas non plus particulièrement marqué, c'est le moins qu'on puisse dire...

Au final, Great White a quand même rendu un hommage sympa aux artistes en question, même si tout n'est pas excellent. Les groupes et artistes en question concernés montrent que les membres de Great White ont bon goût(ils n'allaient tout de même pas reprendre La "queueleuleu" de Bezu, tout de même !!!). En tout cas, ce "Final cuts" est, par la même occasion, un bon moyen de découvrir certains groupes et artistes qu'on ne connaitrait pas...

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


WIG WAM
Non Stop Rock N' Roll (2010)
Hard Rock flamboyant, positif




AEROSMITH
Classics Live ! (1986)
Bons extraits live d'Aerosmith


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Jack Russell (chant)
- Mark Kendall (guitare)
- Michael Lardie (claviers, guitare)
- Sean Mcnabb (basse)
- Audie Desbrow (batterie)


1. Love Removal Machine
2. Again And Again
3. Down To The Doctor
4. Sin City
5. Bitches & Other Women (medley)
6. Tangled Up And Blue
7. Fire And Water
8. Ready For Love
9. No Matter What
10. Ain't No Way To Treat A Lady
11. Lady Love
12. Burning House Of Love



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod