Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : The Angels , Glorious Bankrobbers, Led Zeppelin
- Membre : Tony Montana , Dokken

GREAT WHITE - Can't Get There From Here (1999)
Par MOMO HEARTBREAKER le 5 Juin 2007          Consultée 4199 fois

La bande à Jack Russel nous revient en cette année 1999, avec un album de hard n'blues US classieux, sentant bon le sable chaud : comme d'habitude quoi ! La production signée Jack Blades (DAMN YANKEES) est aux petits oignons et rend justice à la finesse d'interprétation de chacun des titres de cette galette, qui, s'ils ne sont pas originaux pour deux sous ou ne font preuve d'une créativité à tout épreuve n'en demeurent pas moins d'excellentes compositions gorgées de feeling dans un style fort peu en vogue à notre époque.

L'album fait la part belle au middle tempo bluesy faisant référence au ROLLING STONES période 70's. A ce titre, il comporte quelque belles réussites comme les enthousiasmants "Rollin' Stoned", "Wooden Jesus" et "Hey Mister" tout trois imparrables et justifiant l'achat de l'album. Autres belles réalisations, "Ain't No Shame" et "Saint Lorraine" nous ramènent au bon big rock US comme savaient le faire des groupes dans la ligné d'un BON JOVI (période Slippery When Wet/New Jersey), le pêchu "Gone To The Dogs" et les ballades country rock "Freedom Song"/"Sister Mary" et le groovy "Psychedelic Hurricaine" (produit par le pote Don Dokken) fleurant bon le hard des 70's que GREAT WHITE a toujours admiré (cf : le Great Zeppelin - A Tribute To LED ZEPPELIN de 1999). Le reste me direz-vous, il est uniquement constitué de ballades et de slows comme on n'en fait plus (idéal pour compter fleurette à sa belle) tous réussis mais dont je reproche la trop grande profusion ... et c’est là mon principal grief quant à ce disque : un (ou deux) titre(s) plus rentre-dedans n’auraient pas été de trop pour homogénéiser un contenu par ailleurs excellent. Si un "In The Tradition" s'avère diablement efficace avec son petit côté intimiste façon WHITE LION et un "Loveless Age" dans un registre plus big rock façon AEROSMITH sont parfaitement justifiées, un titre comme "Silent Night" - s'il n'est pas mauvais en soi - fait un peu superflu pour mon coeur de rocker.

Bref, si vous êtes en quête en ces temps de disette d'un bon album de hard US classieux gorgé de soli de grattes comme on en produisait à la pelle des les années 80, aucun doute que ce disque est fait pour vous et comme moi, vous ne regretterez pas votre achat. Par contre, si vous chercher un album de hard plus "in your face" dans la lignée d'un Appetite for Destruction par exemple, vous pouvez passez votre chemin sans regret.

A lire aussi en HARD ROCK par MOMO HEARTBREAKER :


MR BIG
Live (1992)
Hard rock




Robert PLANT
Fate Of Nations (1993)
Hard and folk


Marquez et partagez




 
   MOMO HEARTBREAKER

 
   MULKONTHEBEACH

 
   (2 chroniques)



- Jack Russel (chant)
- Mark Kendall (guitare)
- Micheal Lardie (guitare)
- Sean Mcnabb (bass)
- Audie Desbrow (batterie)


1. Rollin'stoned
2. Ain't No Shame
3. Silant Night
4. Saint Lorraine
5. In The Tradition
6. Freedom Song
7. Gone To The Dogs
8. Wooden Jesus
9. Sisiter Mary
10. Loveless Age
11. Psychedelic Hurricane
12. Hey Mister



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod